More
    More

      Zoyâ Pirzâd nous parle des après-midi

      Ce recueil de nouvelles, écrit par Zoyâ Pirzâd nous vient tout droit d’Iran. La littérature persane, méconnue, offre pourtant beaucoup au genre littéraire. Comme tous les après-midi, sorti chez Zulma, est son premier livre traduit en Français.

      Zoyâ Pirzâd revendique une écriture simple, compréhensible qui dénote des autres auteurs perses connus du monde littéraire. En tant que femme, elle est très préoccupée par la place de celles-ci dans la société iranienne et ce sont d’ailleurs elles qui sont au cœur de toutes les nouvelles du recueil. Elles, ce sont des femmes iraniennes comme l’auteur en connaît beaucoup, mais c’est aussi un peu d’elle-même. Dans Comme tous les après-midi, il est question de la vie qui coule pour les femmes d’Iran. On en retrouve des combattantes, des maitresses de maison, des aimantes, des mères de familles et simplement des jeunes filles qui deviennent à leur tour des femmes.

      Certaines nouvelles ont un style poétique, doux, qui contrebalance avec d’autres qui sont plus saccadées, parfois beaucoup plus lentes, peut-être presque trop à la lecture. Ces changements de styles, Zoyâ Pirzâd les a souhaités. Pour l’auteur, chercher la justesse en écriture n’est pas chose aisée. La littérature persane, habituellement assez verbale est ici plutôt muette. Zoyâ Pirzâd se concentre sur des descriptions presque scénarisées dont on se fait facilement une image. Elle estime que pour parler des gens, une description de l’environnement dans lequel ceux-ci évoluent est parfois plus explicite et plus proche du réel pour décrire une atmosphère ou un état d’esprit.

      Ainsi, on se concentrera sur un coin de broderie pour parler du passage à l’âge adulte, sur un rayon de soleil dans la cour pour décrire une émotion ou bien l’auteur calquera une envie matérielle sur un sentiment de culpabilité.

      Dans Comme tous les après-midi, vous serez le temps de quelques pages, derrière le voile léger d’une fenêtre, à observer la vie quotidienne qui passe avec son lot d’émotions et de pensées féminines contenues.

      Crédits photos : lilasdesbois 
      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.