More
    More

      Un mouvement artistique extraordinaire: le surréalisme

      Né au XXème siècle, le mouvement surréaliste a bouleversé les codes artistiques classiques. En effet, les fondateurs du surréalisme voulaient créer un tout nouveau but artistique et sortir des carcans déjà existants depuis des années, voire siècles. 

      Tableau en-tête: The Nymph Echo (1936), Max Ersnt. 

       

      Les origines & inspirations:

      Le surréalisme s’est créé petit à petit au début du XXème siècle. Avant de parler de surréalisme, il faut parler de dadaïsme, ou plutôt du mouvement Dada. Celui-ci fut créer avant le surréalisme, et inspira énormément les futurs chefs de files du surréalisme. 

      Au cours de la première guerre mondiale, plusieurs artistes se réunirent en Allemagne et voulurent créer une nouvelle forme d’art: du grotesque à la folie, rien ne les arrêta. Ce sont Hugo Ball, dramaturge allemand et Tristan Tzara, écrivain roumain qui inventèrent le mouvement Dada – le nom ayant été trouvé simplement en prenant le premier mot qu’ils trouvaient dans le dictionnaire, ce fut celui ci. Au sein du Cabaret Voltaire, ces deux personnages ainsi que d’autres artistes créèrent le dadaïsme, qui consistait à faire tout ce qui était conventionnellement jugé comme « moche » ou « non raffiné ». Par exemple, durant les spectacles les artistes communiquaient uniquement en bruitages, ou alors portaient des tenues totalement loufoques. En fait, le dadaïsme bousculait tous les codes du « beau » et avait une profonde valeur expérimentale. 

      Lorsque certains autres artistes tels que André Breton, Guillaume Apollinaire ou Philippe Soupault s’intéressèrent au mouvement Dada, de nombreuses idées leur vinrent en tête. Ils voulurent créer un mouvement qui s’éloignait également des codes classiques, mais avec une dimension plus « travaillée » et plurielle.

       

       

       

      André Breton.

       

       

       

      Les fondateurs & les principes du mouvement:

      Lorsqu’on parle de surréalisme, nous pensons directement à André Breton. En effet, même si Apollinaire fut le premier à utiliser le terme « surréalisme » en 1917 peu avant sa mort (le 9 novembre 1918), Breton rédigea en 1924 Le Manifeste du Surréalisme qui devint la référence absolue pour parler de ce nouveau procédé artistique. Dans ce nouveau mouvement, Breton était accompagné de Louis Aragon, Philippe Soupault, Paul Eluard, ou encore Pierre Reverdy. 

      Pour ces écrivains, le but du surréalisme était simple: faire voyager notre esprit dans notre inconscient, et le retranscrire sur papier, tel quel. C’est ainsi que la pratique de l’écriture automatique fut créée. En somme, le but était d’écrire de manière brut ce qui sortait instantanément de notre esprit. Il ne devait pas y avoir de mise en forme faite avant le passage à l’écriture: la main devait agir exactement en même temps que l’esprit, comme si l’écrivain ne « réfléchissait pas » au préalable. Les surréalistes voulaient travailler sur l’inconscient de l’esprit; sujet qui était – entre autre –  l’objet de travail de Sigmund Freud, psychanalyste très reconnu pour ses nombreux travaux et la création de la science psychanalytique. C’est ainsi que les écrivains et Freud travaillèrent ensemble afin de pouvoir chercher au plus profond de notre inconscient ce qui pourrait être retranscrit artistiquement. 

       

      Thèmes récurrents: 

      Parmi tous les écrits surréalistes, la majorité d’entre eux ont des thèmes communs. Tout d’abord, le rêve et l’imaginaire sont très présents. Puisque le but est d’aller chercher dans l’inconscient, le rêve est automatiquement associé au surréalisme. Selon Freud, les rêves viendraient de notre inconscient et auraient forcément des significations. En ce sens, les écrits surréalistes s’assimilent facilement à des rêves mis en mots. Tout semble loin d’être des descriptions du réel, d’où aussi le terme de « sur »réalisme. A cela s’ajoute un décor donc très imaginaire qui laisse place à beaucoup d’interprétations. A travers ces ‘rêves écrits’, les auteurs écrivent énormément à propos de l’amour et du corps. Le mouvement se veut très descriptif et donne l’impression de vagabonder à travers les pensées des auteurs. Le désir et la folie sont également des thèmes de prédilection. 

       

      Autres artistes: 

      Le surréalisme fut un mouvement très ‘vivant’: tous types d’artistes se réunissaient pour discuter de leurs travaux. Le surréalisme fut également très populaire en peinture: Salvador Dalí, Max Ernst et René Magritte furent les principaux pionniers. Toujours dans le procédé de jouer avec l’inconscient et la représentation des rêves, les oeuvres de ces artistes se veulent de retranscrire ‘véritablement’ la pensée de l’esprit endormi. Le photographe Man Ray fut également un artiste très important pour le mouvement. Photographe et dessinateur, il travailla avec de nombreux surréalistes. Nous pouvons citer par exemple sa collaboration avec le poète Paul Eluard pour l’élaboration du recueil Les Mains Libres

       

       

       

      Les Amants (1928), René Magritte.

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

                  La Rose Méditative (1958), Salvador Dalí.

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

      Extrait des Mains Libres (1937), Paul Eluard (auteur) et Man Ray (dessinateur). 

       

       

       

       

       

       

       

       

      Le surréalisme est encore aujourd’hui un mouvement qualifié d’étrange et hermétique. Il a certes, marqué son époque, mais il a aussi permis de laisser la ‘folie’ s’installer au sein des arts, et d’aller au-delà de ce qui était normalement convenable. Le surréalisme est définitivement le mouvement du rêve, de l’imaginaire et des sens, alors si cela vous intéresse, nous vous invitons fortement à lire des oeuvres telles que L’Amour Fou et Nadja d’André Breton, ou encore les poésies de Paul Eluard ou Robert Desnos. 

       

      Sources: 

      • https://www.universalis.fr/encyclopedie/surrealisme-histoire/
      • L’interprétation des rêves, Freud. 
      • https://fr.wikipedia.org/wiki/Dada
      • https://fr.wikipedia.org/wiki/Surréalisme
      • Manifeste du Surréalisme, Breton. 
      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.