More

    Le téléchargement illégal de livre mais à quel prix ?

    Si le téléchargement illégal de films, musiques ou bien de séries est bien plus répandu, nous ne parlons pas assez de celui des livres. Il peut avoir des conséquences malheureuses pour ce secteur.

    Comment le téléchargement illégal évolue : 

    La génération Z a facilité la normalisation de « l’ère du gratuit », avec l’utilisation de plus en plus importante des torrents. C’est dans ce sens qu’on peut voir une hausse assez importante du téléchargement illégal de livres. Au Royaume-Uni, le nombre d’e-books illégaux consommés est de l’ordre de 17 %. En Allemagne, c’est l’effet inverse. Il est estimé que seulement 10 % des e-book soient légaux. En France beaucoup de livres sont piratés comme les mangas. C’est près de 400 millions de chapitres qui sont scannés illégalement par an. Quoi qu’il en soit face à la montée de cette pratique certains pays ont pris des mesures drastiques.   

    Ce que le téléchargement illégal implique 

    Un livre qui n’est pas acheté, c’est de l’argent de moins pour l’éditeur de l’ouvrage et son auteur. Le secteur de l’e-book n’étant pas florissant, cela n’incite pas du tout les éditeurs à continuer dans cette lancée. La vente d’e-book ne représente que 8,4 % des ventes littéraires. Ce faible chiffre pourrait être expliqué par la présence importante du téléchargement illégal. En Italie, c’est près de 8 800 emplois qui sont détruits par an, le préjudice est estimé à environ 530 millions d’euros, c’est-à-dire 23 % du marché des livres.

    Les mesures prises 

    Dans certains pays comme au Japon, où le téléchargement d’e-book est important, les mangas sont en majorité piratés. Le scantrad (manga numérisé) a connu une recrudescence, le gouvernement japonais a dû agir vite. À partir de janvier 2021, le téléchargement illégal de mangas sera puni de deux ans de prison et d’une amende d’environ 16 000 euros. 

    Comment lire sans se ruiner ? 

    Pour soutenir vos auteurs et ne pas rester en toute illégalité. Il existe des solutions plus simples. Dans un premier temps, vous pouvez par bon sens allez emprunter des livres dans votre bibliothèque locale. Généralement, celle-ci vous fera payer une cotisation pour l’inscription (pas plus de 20 euros). Vous aurez accès à un panel d’ouvrages divers. Si vous êtes étudiant vous pouvez avoir accès à certaines bases de données comme Cairn.fr qui vous propose de lires des ouvrages gratuitement. Vous pouvez aussi acheter vos livres d’occasion sur le boncoin, sur Recyclivre ou bien dans des librairies associatives.

    On espère que cet article vous aura dissuadé de pirater du contenu littéraire en ligne afin de soutenir les auteurs qui travaillent dur pour vous présenter des œuvres de qualités !

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.