More
    More

      Critique « La Petite Bijou » par Patrick Modiano : une quête identitaire en plein Paris

      Publié le 25 avril 2001 aux éditions Gallimard, La Petite Bijou est un roman qui nous entraîne dans tout Paris à la recherche des racines de son héroïne.

      A la recherche de ses racines

      La Petite Bijou n’échappe pas à la thématique si chère à Patrick Modiano de la recherche identitaire. On revit au fil des pages l’abandon de son héroïne et les conséquences désastreuses qu’il a pu avoir sur sa vie. Thérèse est une jeune femme d’une vingtaine d’années, abandonnée par sa mère lorsqu’elle avait huit ans. Cette dernière est décédée au Maroc quelques années après dans des circonstances toujours inconnues de sa fille. Lorsque Thérèse était petite, sa mère lui a donné un nom de scène : La Petite Bijou. C’est à peu près tout ce qui la définit aujourd’hui : ce surnom perdu et cette absence.

      Un labyrinthe parisien

      Un jour, alors qu’elle rentre du travail en métro, Thérèse aperçoit une femme avec un manteau jaune. C’est exactement le même que portait sa mère lorsqu’elle était enfant, et elle lui ressemble énormément. Pour en avoir le cœur net, Thérèse décide de la suivre. Elle la suit à travers tout Paris jusqu’à son domicile, courant physiquement après cette femme comme elle court après sa mère en esprit. Suite à cette filature dans le dédale des transports en commun parisiens, Thérèse erre à travers toute la ville à la recherche des fantômes du passé, nous entraînant avec elle au fil des rues, des parcs et des métros.

      Un style enivrant

      Le talent de Patrick Modiano ne réside pas tant dans l’enchaînement du récit que dans sa finesse à dresser les portraits des personnages et l’émotion qu’il en tire. La Petite Bijou est un livre qui donne le vertige, non pas malaisant mais reposant. On se laisse porter à chaque page, accroché à Thérèse comme à une petite fille qu’on tiendrait par la main pour ne pas qu’elle se perde. Patrick Modiano fait partie de ces auteurs qui savent donner vie à leurs personnages. Difficile de lâcher un tel roman sans culpabiliser à l’idée d’un nouvel abandon de son héroïne !

      La Petite Bijou est un livre précieux, écrit de manière fluide et qui se lit rapidement. Bref, le roman parfait pour découvrir l’univers de Patrick Modiano !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.