More
    More

      West Side Story : un défi réussi pour Spielberg

      West Side Story, ça vous dit quelque chose ? Rien d’étonnant. C’est, seulement, une des comédies musicales les plus connues dans le monde. Rien que ça ! Créé et mis en scène en 1957 sur les planches de Broadway, le spectacle connaît un succès immense. Tellement grand qu’il sera adapté, quatre ans plus tard, en un film par Robert Wise et Jerome Robbins. Aujourd’hui, c’est Steven Spielberg, le géant du cinéma, qui s’attaque à l’incontournable West Side Story. 

       

      Une réinterprétation du musical…

      Inspiré du drame de William Shakespeare, Roméo et Juliette, Spielberg prend la décision en 2018 de réadapter la comédie musicale de 1957, et non le film de 1961. Nous retrouvons alors les deux bandes rivales, les Jets et les Sharks, qui se disputent un territoire. Mais ces querelles vont prendre de l’ampleur lorsque Maria, la sœur du chef des Sharks, et Tony, un garçon appartenant aux Jets, tombent amoureux. L’histoire va alors mettre en avant cette idylle qui va déchirer les deux groupes rivaux

      Des larges plans de tous les côtés, le film nous plonge en immersion totale dans ce vieux New York des années 1950. Et si vous trouvez que certaines scènes ne ressemblent pas au film, c’est  normal. Le choix de Steven Spielberg étant de rendre hommage principalement à la comédie musicale.

      Ce qui vous sautera le plus aux yeux sera la scène de la rencontre, qui fait bien plus réaliste que celle du film datant de 60ans ! Mais ce n’est pas l’unique différence qui vous sautera aux yeux. Pour les voir, il faudra attendre le 8 décembre, lors de sa sortie en salle !

       

      …mais pourquoi maintenant ?

      D’ailleurs, on peut se demander pourquoi, après 60 ans, Steven Spielberg a-t-il décidé de remettre au goût du jour ce grand classique ? Surtout que c’est sa première comédie musicale ! C’est lors d’une interview pour Yahoo que le réalisateur donne ses raisons. C’est en puisant dans ses souvenirs d’enfance que lui est venue cette idée. Les chansons l’ont bercées lorsqu’il a grandi, et ont gardées une place importante pour lui. Steven Spielberg trouve également que les problèmes soulevés par le show il y a 60 ans de cela, sont toujours d’actualité. Les histoires de divisions territoriales, ayant pour origine les différences raciales en font un film bien ancré dans le présent, même des décennies plus tard. 

       

      La signature Spielberg

      N’ayant jamais réalisé de comédie musicale auparavant, beaucoup l’attendent au tournant pour la réinterprétation de ce classique. Connu pour ses films incontournables comme Jurassic Park, La Liste de Schindler ou plus récemment, Ready Player One, le réalisateur prend des risques en voulant réaliser West Side Story. Il ne cesse de pousser ses limites et n’hésite pas à aller en terre inconnue, comme il l’a toujours fait. 

      Vous le savez, West Side Story est une comédie romantique et dramatique. N’étant pas sa spécialité, le réalisateur arrive à coller à l’univers du film, tout en restant fidèle à lui même. Au fur et à mesure que vous avancez dans le film, vous pouvez constater une dégradation des couleurs, de la dynamique, jusqu’à ce qu’une coupure se fasse. Celle-ci permet de comprendre que l’on bascule dans une partie de l’histoire qui sera plus sombre. 

      Steven Spielberg entouré de David Alvarez, Ariana DeBose, Rachel Zegler et Ansel Elgort

       

      Un grand casting

      Le réalisateur nous offre un casting complètement réussi. Des rôles interprétés avec excellence par Ansel Elgort (Tony) et Rachel Zegler (Maria) qui forment le couple phare. Ariana DeBose nous propose une parfaite interprétation d’Anita en tant que femme forte et sûre d’elle. Mais ce n’est pas tout, Steven Spielberg nous offre une belle surprise en accordant un rôle à Rita Moreno, qui jouait Anita. Ansel Elgort sait chanter et danser ! Connu pour avoir joué dans Nos étoiles contraires ou bien Baby Driver, l’acteur ne nous avait pas encore révélé ses talents de chanteur. 

      La rivalité Des Sharks et des Jets prend le dessus sur l’histoire d’amour de Tony et Maria. L’interprétation des deux rivaux, Bernado (David Alvarez) chez les Sharks et Riff (Mike Faist) chez les Jets, nous ramène aux problèmes sociaux des années 1950. Des problèmes toujours d’actualité comme dit plus tôt. 

       

      Un risque qui fonctionne

      C’est un défi réussi pour Spielberg. West Side Story a repris de la splendeur sur grand écran. Dynamique, vif, le film nous plonge dans le New York de 1957, comme si nous étions devant le spectacle à Broadway. Des danses plus entrainantes les unes que les autres, avec ses chansons cultes. On passe de la joie à la tristesse avec tellement d’aisance. C’est donc avec brio, que le réalisateur de Retour vers le Futur réadapte le mythe de la comédie musicale. Mais pour le découvrir, il vous faut attendre encore jusqu’au 8 décembre, pour vous laisser porter par les mélodies du film en salle. 

      Découvrez la bande annonce de West Side Story, réinterprété par Steven Spielberg. 

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité