More
    More

      Votre semaine télé en dix pépites !

      Lundi 

      Pulp Fiction :

      pulp-fiction

      Réalisé par Quentin TARANTINO 

      Avec Samuel L Jackson, John Travolta, Bruce Willis, Uma Thurman, Harvey Keitel, Ving Rhames, Rosanna Arquette, Tim Roth, Amanda Plumer, Christopher Walken 

      Drame, action / USA / 1994 / 2h29 

      20h55 sur W9 

      Synopsis : L’odyssée sanglante et burlesque de petits malfrats dans la jungle de Hollywood à travers trois histoires qui s’entremêlent.

      Pulp Fiction est certainement le film le plus emblématique de la carrière de Quentin Tarantino. Film culte parmi les films cultes Pulp Fiction est un condensé brillant de ce qui fait l’art de QT : de l’action décomplexée et jouissive, des personnages hauts en couleurs, des dialogues passionnants et décalés, des idées scénaristiques renversantes, un souci de la mise en scène précis et fédérateur et surtout une pincée de génie pour transformer un film de gangsters classique en véritable icône de la pop culture. Bien joué QT. Palme d’or au Festival de Cannes, Oscar du Meilleur scénario original.

       

      Le Prénom :

      maxresdefault (1)

      Réalisé par Alexandre de la PATELLIERE et Matthieu DELAPORTE 

      Avec Patrick Bruel, Valérie Benguigui, Charles Berling, Guillaume de Tonquédec 

      Comédie / France / 2012 / 1h49 

      21h00 sur M6 

      Synopsis : Vincent, la quarantaine triomphante, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Élisabeth et Pierre, sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d’enfance.  En attendant l’arrivée d’Anna, sa jeune épouse éternellement en retard, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale… Mais quand on demande à Vincent s’il a déjà choisi un prénom pour l’enfant à naître, sa réponse plonge la famille dans le chaos.

       
      Le Prénom, comédie populaire qui a cartonné, s’avère plutôt bien écrit et relativement drôle. Sorte de huit clos à la manière de Carnage de Roman Polanski, Le Prénom enchaîne les joutes verbales et les dialogues absurdes autour d’un prénom que nous ne spolierons pas ici, mais oui c’est surement celui auquel vous pensez. Le Prénom a le mérite d’être une comédie réellement drôle, offrant quelques délicieux dialogues et qui évite les tires larmes habituels des productions françaises. Cesar du Meilleur acteur dans un second rôle pour Guillaume de Tonquédec  et Cesar de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Valérie Benguigui. 
       
       

      Mardi 

       
       

      Les Huit Salopards  :

      les-8-salopards-header
       
      Réalisé par Quentin TARANTINO
       
      Avec Samuel L Jackson, Kurt Russell, Jennifer Jason Leight, Tim Roth, Michael Madsen, Channing Tatum, Bruce Dern 
       
      Western / USA / 2016 / 2h48 
       
      21h00 sur Canal + 
       
      Synopsis : Quelques années après la Guerre de Sécession, le chasseur de primes John Ruth, dit Le Bourreau, fait route vers Red Rock, où il conduit sa prisonnière Daisy Domergue se faire pendre. Sur leur route, ils rencontrent le Major Marquis Warren, un ancien soldat lui aussi devenu chasseur de primes, et Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock. Surpris par le blizzard, ils trouvent refuge dans une auberge au milieu des montagnes, où ils sont accueillis par quatre personnages énigmatiques : le confédéré, le mexicain, le cowboy et le court-sur-pattes. Alors que la tempête s’abat au-dessus du massif, l’auberge va abriter une série de tromperies et de trahisons. L’un de ces huit salopards n’est pas celui qu’il prétend être ; il y a fort à parier que tout le monde ne sortira pas vivant de l’auberge de Minnie…
       
      Les Huit Salopards est sans doute le film le plus sérieux de Quentin Tarantino, où la violence apparaît moins décomplexée que dans les autres longs métrages du cinéaste. Les dialogues interminables font leur retour dans cette production qui est visuellement et techniquement la plus aboutie de Quentin Tarantino. Celui-ci offre des images grandioses des pleines enneigées appuyées par la bande originale transcendante d’Ennio Morricone. Kurt Russell a affirmé que Les Huit Salopards était un remake de The Thing de John Carpenter dans lequel il jouait déjà, ce qui appui les propos de QT considérant ce nouveau western comme son premier film d’horreur. Il faut dire qu’effectivement Les Huit Salopards est un huit clos sanglant dans lequel la menace demeure incertaine. Oscar de la Meilleure musique pour Ennio Morricone. 
       
       

      Iron Man :

      Iron Man
       
      Réalisé par Jon FAVREAU 
       
      Avec Robert Downey Jr, Terrence Howard, Jeff Bridges, Gwyneth Paltrow 
       
      Fantastique / USA / 2008 / 2h05 
       
      20h55 sur W9 
       
      Synopsis : Tony Stark, inventeur de génie, vendeur d’armes et playboy milliardaire, est kidnappé en Aghanistan. Forcé par ses ravisseurs de fabriquer une arme redoutable, il construit en secret une armure high-tech révolutionnaire qu’il utilise pour s’échapper. Comprenant la puissance de cette armure, il décide de l’améliorer et de l’utiliser pour faire régner la justice et protéger les innocents.
       
      Une adaptation fidèle aux comics originels Marvel. Robert Downey Jr s’approprie le personnage avec force et conviction et signe une prestation loyale au personnage créé par Stan Lee et Jack Kirby. Véritablement habité par son rôle, Downey Jr est parvenu à revenir sur le devant de la scène grâce à cette prestation convaincante. Le film de Jon Favreau est fun, drôle, rythmé, dicté par des scènes d’action impressionnantes et un personnage corrosif et ironique des plus appréciables. Les vannes font mouches, les combats sont renversants, Jeff Bridges est charismatique et efficace dans son personnage de méchant. Iron Man est la fondation prenante et bien réalisée de l’univers cinématographique Marvel que l’on connait aujourd’hui.
       
       

      Two Lovers  :

      Two Lovers
       
      Réalisé par James GRAY
       
      Avec Joaquin Phoenix, Gwyneth Paltrow
       
      Drame, Romance / USA / 2008 / 1h50 
       
      20h55 sur Chérie25 
       
      Synopsis : New York. Leonard hésite entre suivre son destin et épouser Sandra,la femme que ses parents lui ont choisi ou se rebeller et écouter ses sentiments pour sa nouvelle voisine, Michelle, belle et volage, dont il est tombé éperdument amoureux. Entre la raison et l’instinct, il va devoir faire le plus difficile des choix…
       
      James Gray diffuse une ambiance sulfureuse et inquiétante, à fois lourde et poétique, sécurisante et triste. Two lovers est une représentation parfaite de tous les états par lesquels l’être humain passe lorsqu’il est confronté à des sentiments amoureux. Les acteurs sont sublimes, la mise en scène renversante, tandis qu’une fois de plus James Gray met en scène des êtres humains acculés faces à un choix aux lourdes conséquences. 
       
       

      Le Bon, la Brute et le Truand :

      Clint Eastwood
      Clint Eastwood
      Réalisé par Sergio LEONE 
       
      Avec Clint Eastwood, Eli Wallach, Lee Van Cleef 
       
      Western / Italie / 1968 / 3h00
       
      20h45 sur ParisPremière 
       
      Synopsis : Pendant la Guerre de Sécession, trois hommes, préférant s’intéresser à leur profit personnel, se lancent à la recherche d’un coffre contenant 200 000 dollars en pièces d’or volés à l’armée sudiste. Tuco sait que le trésor se trouve dans un cimetière, tandis que Joe connaît le nom inscrit sur la pierre tombale qui sert de cache. Chacun a besoin de l’autre. Mais un troisième homme entre dans la course : Setenza, une brute qui n’hésite pas à massacrer femmes et enfants pour parvenir à ses fins.
       
      « Tu sais le monde se divise en deux catégories de personnes! Ceux qui ont un flingue chargé et ceux qui creusent. Toi tu creuses. » Bref parce que Sergio Leone, parce que Clint Eastwood et Eli Wallach, parce que la musique d’Ennio Morricone, parce que le final brillant, Le Bon, la Brute et le Truand est certainement le meilleur western de l’histoire du cinéma. 
       
       

      Mercredi :

       

      L’Exercice de l’Etat :

      L'EXERCICE DE L'ETAT
       
      Réalisé par Pierre SHOELLER 
       
      Avec Olivier Gourmet, Michel Blanc, Zabou Breitman
       
      Drame / France / 2011 / 1h52
       
      20h55 sur Arte
       
      Synopsis : Le ministre des Transports Bertrand Saint-Jean est réveillé en pleine nuit par son directeur de cabinet. Un car a basculé dans un ravin. Il y va, il n’a pas le choix. Ainsi commence l’odyssée d’un homme d’Etat dans un monde toujours plus complexe et hostile. Vitesse, lutte de pouvoirs, chaos, crise économique… Tout s’enchaîne et se percute. Une urgence chasse l’autre. A quels sacrifices les hommes sont-ils prêts ? Jusqu’où tiendront-ils, dans un Etat qui dévore ceux qui le servent ?
       
      Un film politique neutre, précis, critique et intéressant comme on en fait rarement. L’Exercice de l’Etat présente le quotidien d’un homme d’Etat, ses habitudes, ses fonctions, ses obligations, ses erreurs, etc… Le long métrage est suffisamment sobre et objectif pour passionner et ne pas entrer dans un mauvais procès de la fonction politique. Prix Fipresci au Festival de Cannes et Cesars du Meilleur acteur dans un second rôle pour Michel Blanc, du Meilleur son et du Meilleur scénario original. 
       
       

      Pour Elle :

      Diane Kruger et Vincent Lindon
      Diane Kruger et Vincent Lindon
      Réalisé par Fred CAVAYE
       
      Avec Vincent Lindon, Diane Kruger 
       
      Thriller / France / 2008 / 1h36 
       
      20h55 sur France 4 
       
      Synopsis : Lisa et Julien sont mariés et mènent une vie heureuse et sans histoire avec leur fils Oscar. Mais leur vie bascule, quand un matin la police vient arrêter Lisa pour meurtre.
      Elle est condamnée à 20 ans de prison. Persuadé de l’innocence de sa femme, Julien décide de la faire évader. Jusqu’où sera-t-il prêt à aller « pour elle » ?
       
      L’histoire est certes belle, pleine de bons sentiments, les acteurs sont talentueux, Vincent Lindon en tête comme toujours, certains passages sont haletants tel que le meurtre du dealer, âpres, rapide et réaliste ; pour autant l’histoire reste néanmoins tirée par les cheveux, assez improbable, et un peu trop facilement réalisable par ce prof de français, qui, avec un manque de style et d’originalité dans la réalisation, entraîne parfois un manque de crédibilité. 
       
       

      Jeudi :

       

      La Vengeance dans la Peau :

      Matt Damon
      Matt Damon
      Réalisé par Paul GREENGRASS 
       
      Avec Matt Damon
       
      Action / USA / 2007 / 1h56 
       
      20h55 sur NT1 
       
      Synopsis : Laissé pour mort, Jason se réfugie en Italie et entreprend une lente et périlleuse remontée dans le temps à la recherche de son identité. Après l’assassinat de sa compagne, Marie, il retrouve l’instigateur du programme Treadstone qui a fait de lui un assassin et l’a condamné à l’errance. S’estimant vengé par la mort de ce dernier, il n’aspire plus qu’à disparaître et vivre en paix. Tout semble rentré dans l’ordre : Treadstone ne serait plus qu’une page noire – une de plus – dans l’histoire de l’Agence…
       
      Troisième épisode de la saga Jason Bourne, La Vengeance dans la Peau réserve les meilleurs scènes d’action, à l’image des combats sur les toits italiens de Florence, repris à l’identique dans Quantum of Solace. Paul Greengrass offrait avec ce troisième opus une conclusion musclée et crédible gâchée par Jason Bourne, le quatrième épisode sorti cette année. Oscars du Meilleur son, du Meilleur montage sonore et du Meilleur montage. 
       
       

      Intolérable Cruauté :

      Clooney et Zeta-Jones
      Clooney et Zeta-Jones
      Réalisé par Joel et Ethan COEN 
       
      Avec George Clooney, Catherine Zeta-Jones, Geoffrey Rush, Billy Bob Thornton 
       
      Comédie dramatique, romance / USA / 2003 / 1h40 
       
      20h55 sur HD1
       
      Synopsis : Miles Massey est l’avocat que l’on s’arrache quand on veut divorcer. Sa renommée et son train de vie témoignent de sa remarquable réussite. Mais Miles s’ennuie. Il ne va pas tarder à trouver un cas à sa mesure. Marylin Rexroth, future ex-femme d’un richissime investisseur immobilier pris en flagrant délit d’adultère, comptait profiter de la vie et d’une belle pension. Mais Miles réussit à dispenser son client du moindre dédommagement. Décidée à se venger, la jeune femme épouse aussitôt un magnat du pétrole. Entre Miles et Marylin commence alors un match où tous les coups sont permis.
       
      Intolérable Cruauté est un film mineur des frères Coen et malgré quelques fulgurances efficaces, la mise en scène encore une fois sympathique et un humour toujours subtile et décalé des frère Coen, l’ennui finit par montrer le bout de son nez. Reste un duo appréciable formé par Clooney et Zeta-Jones et quelques situations cocasses représentatives du génie des frères Coen

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité