V : les visiteurs, vous promettent un nouvel avenir…

V : les visiteurs, vous promettent un nouvel avenir…

Lorsque l’on parle d’« une franchise de films de plusieurs milliards de dollars et [d’un] monstre de merchandising », la première chose qui vient à l’esprit n’est pas nécessairement V, les visiteurs. Pourtant c’est en ces termes qu’en parlait récemment Steven Posen, vice-président exécutif de la société de production Desilu, à la publication DigitalSpy. Derrière ce débordement d’enthousiasme : l’annonce de l’adaptation en trois films à gros budgets de l’univers de science fiction créé en 1983 par Kenneth Johnson.

V, les visiteurs

L’histoire de V retrace l’arrivée sur terre de charmants humanoïdes extraterrestres, dispensant avec largesse les bienfaits d’une technologie supérieure. Mais très vite (une vingtaine de minutes dans la série de 2009…), un groupe d’humains découvre que les visiteurs sont en fait une race de reptiliens cannibales dont la bonté n’est destinée qu’à tromper la race humaine pour mieux la dévorer. L’histoire permet alors de s’en tenir aux fondamentaux de la science fiction extra-terrestre, sur un fond de lavage de cerveau de masse.

NBC, ABC, CBS,…

Série initialement lancée sur le réseau NBC en 1983, le groupe avait passé le flambeau à ABC pour le remake de 2009, interrompu après une deuxième saison jugée décevante par la chaîne. À travers la société Desilu, c’est en fait le réseau CBS qui est à l’origine de la nouvelle annonce. John Hermansen (Gray Matters) et Barry Opper (Jeepers Creepers) seront au côté de Johnson pour la production. Le passage au cinéma n’est pourtant pas un choix évident lorsqu’on examine la filmographie de ce dernier, trente réalisations à la télévision, contre une seule, malheureuse, au cinéma.

En 2009, certains journalistes avaient voulu voir dans la série une critique de l’administration Obama. Si l’équipe avait alors démenti avoir un sous-entendu politique, Johnson n’a pas manqué de qualifier son œuvre d’ « intemporelle et tout à la fois moderne, une histoire de résistance à la tyrannie ». Peut-être le moment-est-il mieux choisi. 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.