More
    More

      Top des meilleurs films de 2020 selon la rédaction

      Cette année 2020 était évidemment particulière. La pandémie du Covid_19 a créé énormément de douleurs, de tristesse et de carnage dans tous les milieux de notre société. Le cinéma ne fait pas exception à la règle. L’année 2020 s’est avérée être très particulière pour notre cher 7ème art. De nombreux films ont été repoussés, d’autres ont été annulés, certains sont sortis directement sur les plateformes de streaming. Quant aux salles de cinéma, elles sont restées fermer plusieurs mois. Malgré tout ça, la rédaction de Just Focus vous réserve le top des meilleurs films sortis au cinéma en cette année 2020 !

      Aja 

      5. Les Sept de Chicago 
      4. Drunk
      3. Petit Pays 
      2. Deux 

      1. Un Jour si blanc

      Réalisé par Hlynur Palmason
      Avec Ingvar Eggert Sigurðsson, Ída Mekkín Hlynsdóttir, Hilmir Snær Guðnason
      Sortie le 29 janvier 2020

      Top des meilleurs films de 2020 selon la rédaction

      Un jeu d’acteur efficace, et une quasi-omniprésence d’un silence très puissant. Une combinaison parfaite qui mêle l’agressivité et le désarroi du personnage principal, au sein même de sa province et de son environnement familial. En utilisant la même contenance qu’un thriller pour élargir son histoire, le réalisateur suggère une atmosphère aussi bien calme et apaisante que sévère et glacial. Ainsi, aussi frais que les magnifiques paysages, de nombreux blancs traduisent une profonde résilience même sans savoir ce qui nous attend réellement. Du début à la fin, les émotions sont fortes, et l’acteur Ingvar Sigurðsson offre une brillante introspection grâce à sa présence remarquable, laquelle lui permet d’apporter courage et justesse à son personnage. Sans oublier les quelques liens humains que nous apporte cette œuvre : le personnage et le spectateur se retrouvent gracieusement accompagnés de cette petite fille, véritable source, finalement, de cette poétique promenade.

      Tous les articles de Aja

      Thibaut D 

      5. Drunk
      4. Play
      3. Felicità 
      2. The Gentlemen

      1. En Avant 

      Réalisé par Dan Scanlon
      Avec les voix de Chris Pratt et Tom Holland 

      Sortie le 4 mars 2020

      Top des meilleurs films de 2020 selon la rédaction

      Avec son pitch, tourné vers le conte fantastique. Son esthétique faisant davantage penser aux récentes productions de la maison mère Disney ou encore Dreamworks. Le film de Dan Scanlon, semblait être tout, sauf du Pixar. Surtout comparé au Soul de Pete Docter, sorti le 25 décembre 2020. Bien dommage, quand l’on sait à quel point ces films parviennent à faire déplacer les foules. Enfin, si l’on additionne à tout cela une crise sanitaire qui l’a stoppé dans son élan. Finalement, En avant devient le film le moins rentable pour le studio, étant même déficitaire. Malgré tout, En avant fut une très belle surprise, et forcément il marque les esprits. En utilisant le jeu de rôle comme élément scénaristique, chose plutôt rare au cinéma.

      Le film présente alors un côté novateur. Se déroulant en plus, dans un univers uniquement peuplé de créatures fantastiques comme des trolls, manticores, licornes, etc… Mais mixé à la modernité qui est la nôtre. On y suit une belle aventure, en quête d’une gemme pour compléter un sort. Où deux frères, doublés par le duo super-héroïque Chris Pratt / Tom Holland en vo, et l’inévitable Pio Marmaï avec Thomas Solivérès en vf. Ils ont pour objectif, de passer une dernière journée avec leur père, décédé 16 ans auparavant. Et c’est là que l’on retrouve les petits génies de chez Pixar, dans ce qu’ils savent faire le mieux. Nous raconter une histoire incroyable, et nous émouvoir. Un must-see pour tout fan du studio mais pas seulement. Puisque cette expédition nous fait voyager, et passer par toutes les émotions, que demander de plus cette année ?

      Tous les articles de Thibaut D

      Lucile Carpentier

      5. Le cas de Richard Jewell
      4. Invisible Man
      3. Swallow
      2. The Gentlemen  

      1. Dans un jardin qu’on dirait éternel

      Réalisé par Tatsushi Ōmori
      Avec Kiki Kirin, Haru Kuroki, Mikako Tabe
      Sortie le 26 août 2020

      Sorti au Japon en 2018, ce n’est qu’à l’été 2020 que le public français a pu découvrir le neuvième long-métrage d’Omori Tatsush. Loin de l’agitation des quartiers branchés de Tokyo, l’histoire se déroule à Yokohama chez Takeda-sensei (interprétée par la regrettée Kirin Kiki). Alors que la voie de sa cousine Michiko est déjà toute tracée, Noriko ne sait pas quoi faire de sa vie. Toujours célibataire et sans job à l’horizon, la jeune femme est constamment raillée par sa famille. Pour faire bonne figure, Noriko décide à contrecœur de suivre Michiko dans son initiation à la cérémonie du thé. Le rythme se fait langoureux, le film devenant ainsi un appel au calme intérieur, à l’humilité et à la patience.

      De la chashitsu (la salle de thé) se dégage une incroyable sérénité. Le bruissement de l’eau qui vient doucement éclabousser le thé matcha dans le bol, le délicat froissement des kimono sur le sol en tatami… Comme Noriko, le spectateur s’imprègne peu à peu de l’esprit du chadō (la cérémonie du thé). Les lents mouvements de caméra, presque imperceptibles, créent une puissante tension et soulignent chacun des gestes de l’hôte. Le spectateur retient son souffle, dans l’attente de l’approbation ou du désaccord de l’imperturbable Takeda-sensei. On assiste une fois de plus à une formidable performance de Kirin Kiki, rayonnante et pleine de sagesse.

      Certains verront peut-être le film comme une caricature un peu trop forcée de la culture nippone, dont les principes parfois rigides en font un curieux objet de fascination pour l’Occident. Ne perdons cependant pas de vue l’importance des traditions ancestrales aux yeux des japonais. Nichinichi kore kōjitsu n’a rien d’une tentative arrogante de démontrer la supériorité d’une culture qui nous est étrangère. Au contraire, il s’agit tout simplement d’un appel au calme intérieur. On a rainy day, listen to the rain…

      Tous les articles de Lucile Carpentier 

      Hugo 

      5. Invisible Man
      4. Lux Aeterna
      3. Un Fils
      2. Enragé

      1. Adieu les cons 

      Réalisé par Albert Dupontel 
      Avec Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié
      Sortie le 21 octobre 2020

      Top des meilleurs films de 2020 selon la rédaction

      Cette année c’est Adieu Les Cons d’Albert Dupontel que je met en tête de mon top personnel. Ce n’est peut-être pas le meilleur film de l’année mais c’est celui qui m’a le plus bouleversé. Une véritable bombe émotionnelle, et romanesque, telle que l’on en fait rarement dans le cinéma français. Le tout, gratiné d’une lecture politique totalement adaptée à notre époque.

      Tous les articles de Hugo

      Alex Wongz

      5. 1917
      4. Le cas Richard Jewell
      3. L’adieu
      2. Adieu les cons

      1. Jojo Rabbit

      Réalisé par Taika Waititi
      Avec Scarlett Johansson, Sam Rockwell, Thomasin McKenzie, Roman Griffin Davis
      Sortie le 29 janvier 2020

      jojo rabbit meilleur film
      Copyright Fox

      Taika Waititi est le genre de réalisateur qu’on ne peut vraiment pas ranger dans une case. Jetez un coup d’oeil à sa filmographie et vous verrez que cet artiste originaire de Nouvelle-Zélande excelle quel que soit le registre. De ses premiers films intimistes tels que « Boy » ou « A chacun sa chacune » à de grosses productions comme Thor : Ragnarok, Taika montre l’étendue de son savoir-faire en explorant différents sujets tout en y apportant sa touche personnelle.

      Dans le cadre de son adaptation du roman Jojo Rabbit, il décide à l’instar de Mel Brooks, Tarantino et Benigni d’aborder le contexte de la seconde guerre mondiale sous le prisme de l’humour noir. Un parti pris qui n’est pas au goût de tout le monde mais qui permet de présenter un sujet maintes fois adapté au cinéma sous un angle nouveau.

      « Le rire n’est jamais gratuit dans les films de Waititi. Il titille votre conscience. » Tels sont les propos de l’auteur du roman Jojo Rabbit publié en 2004.

      On peut dire en quelque sorte que le cinéaste nous prépare minutieusement en distillant plusieurs pointes d’humour ici et là, puis une fois que nous sommes cuits à point, il nous transmet quelques bouts de messages importants qui vont nous faire réfléchir sur des thématiques. C’est un procédé efficace qui lui permet de remporter l’oscar du meilleur scénario adapté en 2020.

      L’autre réussite de Jojo Rabbit est son casting de haut vol. Scarlett Johansson et Sam Rockwell sont pleinement investis dans leur rôle, on ne peut que louer leurs performances. On est particulièrement touché par les jeunes pousses comme le jeune héros du film qui transpose à merveille cette touche de légèreté voulue par le cinéaste. Son duo avec l’excellente Thomasin McKenzie est d’une justesse étonnante. Deux comédiens que l’on suivra avec plaisir dans leurs prochains projets.

      En terme d’originalité, peu de productions ont fait jeu égal avec Jojo Rabbit. L’inventivité et la fraîcheur des films de Taika font plaisir à voir dans un monde de plus en plus compliqué.

      Ewen Linet 

      5. Honeyland 
      4. 1917
      3. Dark Waters 
      2. Drunk

      1. Madre

      Réalisé par Rodrigo Sorogoyen
      Avec Marta Nieto, Jules Porier, Alex Brendemühl
      Sortie le 22 juillet 2020

      Top des meilleurs films de 2020 selon la rédaction

      Rodrigo Sorogoyen et sa co-scénariste, Isabel Peña, auront marqué cette décennie avec le très notable Que Dios Nos Perdone en 2016 et l’un des films les plus haletants de l’année 2018 avec El Reino. Mais c’est bien l’année 2020 qui dévoilera tout le talent d’un duo éminent. D’abord en cette fin d’année, avec ANTIDISTURBIOS, une mini-série sur un groupe de CRS espagnol, immersive et bouleversante, diffusé depuis plusieurs semaines sur Canal+, mais aussi avec Madre sorti dans nos salles en juillet dernier. Deux formats témoignant l’importance d’un réalisateur s’imposant comme l’un des plus talentueux sur le continent. Tout a commencé avec un court-métrage en plan-séquence, Madre, suivant Elena, une espagnole recevant un appel de son jeune fils seul sur une plage française qui finira par être retrouvé… Par un agresseur sexuel. Filmé uniquement du point de vue de la mère au bout du fil, le court-métrage sera nommé aux Oscars.

      Madre, le film cette fois-ci, nous raconte la suite de l’histoire de cette femme, interprétée par la somptueuse Marta Nieto, des années plus tard en France. L’histoire d’une mère « orpheline » d’un enfant disparu, arpentant les plages des Landes depuis des années. C’est alors qu’elle rencontre le jeune Jean, Jules Porier en vrai révélation du film sous la direction de Sorogoyen, et qu’une relation nuancée et particulière s’installe entre les deux. Un film intense et impressionnant techniquement, le cinéaste filmant la France en grand angle comme peu l’ont fait depuis de nombreuses années. Madre est un film passionné et passionnant provoquant des émotions très particulières qui ne laisseront personne indifférent. Un cinquième long-métrage marquant la liberté artistique d’un cinéaste, explorant les genres et les thématiques, avouant lui-même que l’Espagne ne l’aurait jamais laissé faire un tel film, à découvrir absolument et disponible depuis peu en VOD, Blu-ray et DVD.

      Tous les articles d’Ewen Linet 

      Aubin Bouillé 

      5. Vivarium
      4. Lux Aeterna
      3. Dark Waters 
      2. Adieu les cons 

      1. The Gentlemen

      Réalisé par Guy Ritchie
      Avec Matthew McConaughey, Hugh Grant, Charlie Hunnam
      Sortie le 5 février 2020

      Top des meilleurs films de 2020 selon la rédaction
      The Gentlemen signe le grand retour de Guy Ritchie au cinéma qui a fait sa renommé. C’est tout simplement son meilleur film depuis Snatch. Que ce soit dans son style, son écriture, sa réalisation et sa direction artistique, tout respire le contrôle. Une évolution parfaite, plus calme et plus mature, qui offre une histoire définitivement pop. Guy Ritchie se réconcilie avec ses premiers amours, et soumet une version upgradée de Arnaques, Crimes et Botanique. Guy Ritchie reprend ses bonnes habitudes de cinéaste, et magnifie ce qu’il sait faire.

      The Gentlemen est la quintessence du cinéma de Guy Ritchie. Ce dernier trouve son rythme, et se sépare de ses travers psychédéliques. Avec ce film, il tente également de séduire ses détracteurs, abandonnant ainsi sa réalisation clipée assommante, qui avait le don d’en agacer plus d’un. Ici, le réalisateur est beaucoup plus calme qu’à l’accoutumée. Cette fois, il partage une mise en scène plus sage, plus simple, moins tape-à-l’œil, qui sert totalement son récit. Grâce à son écriture précise et ses personnages totalement dingues, The Gentlemen est un spectacle voué à devenir culte, qui a son lot de scènes inoubliables.

      Tous les articles d’Aubin Bouillé 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.