More
    More

      Soirée ciné d’horreur sur Netflix – Cinq films de survie

      Le catalogue de Netflix regorge de nombreux films de survie. La rédaction de JustFocus les a regardés pour vous et vous propose un retour sur cinq d’entre eux : Nobody sleeps in the woods tonight de Bartosz M. Kowalski, Romina de Diego Cohen, Instinct de survie de Jaume Collet-Serra, La crypte de Bruce Hunt et Dans les hautes herbes de Vincenzo Natali.

      1- Nobody sleeps in the woods tonight de Bartosz M. Kowalski

      Nobody sleeps in the woods tonight, réalisé par Bartosz M. Kowalski en 2020, n’est qu’une suite de références à d’autres films incontournables du genre.

      Une bande d’adolescents polonais accros à la technologie participent à un stage de désintoxication. Avec une guide, ils vont passer trois jours en forêt. Malheureusement ils n’y sont pas seuls et sont loin d’être les bienvenus. 

      Non content de reprendre tous les codes du genre, Nobody sleeps in the woods tonight enchaîne références sur références à d’autres films sans rien véritablement proposer d’original. Des dialogues de Scream au meurtre de Détour mortel 2, le surplus de ce qui dépasse de loin de simples clins d’oeil en vient à poser la question de savoir s’il s’agit d’hommages ou d’un manque d’inspiration. S’agissant de la réalisation et du jeu d’acteurs, le film n’a cependant pas à rougir. Nobody sleeps in the woods tonight n’est pas à classer parmi les mauvais films de survie, mais ne laissera pas forte impression.

      Bande-annonce de Nobody sleeps in the woods tonight

      2- Romina de Diego Cohen

      Romina est le premier film mexicain réalisé par Diego Cohen en 2018. 

      Une bande de copains va faire du camping dans les bois, alors qu’un seul autre campeur y est installé. Il s’avère que le groupe d’adolescents est loin d’être à l’abri et la petite sortie entre amis finit en bain de sang.

      Romina fait partie de ces films particulièrement difficiles à regarder en raison de la qualité médiocre de l’ensemble de son contenu. Les doubleurs français remplissent parfaitement leur rôle d’adolescents énervants et détestables au point que le spectateur est presque soulagé lorsqu’ils disparaissent de l’écran. Le bruitage est aux abonnés absents, tout comme le scénario qui semble s’être évaporé dès l’arrivée du groupe sur les lieux du camping. Si les premières minutes laissent présager un film correct, Romina s’avère être très décevant et n’est pas même à conseiller pour une soirée à passer entre amis.

      Bande-annonce de Romina

      3- Instinct de survie de Jaume Collet-Serra

      Instinct de survie est un film américain réalisé en 2016 par Jaume Collet-Serra (Esther).

      Après avoir enfin trouvé la fameuse plage mexicaine isolée dont lui parlait souvent sa mère, Nancy (Blake Lively – Emily Nelson dans L’ombre d’Emily) décide d’y rester la journée pour faire du surf. Alors qu’elle est seule sur l’eau, elle est attaquée par un grand requin blanc et trouve refuge sur un rocher qui ne va pas tarder à être recouvert par la marée haute. 

      Le seul intérêt d’Instinct de survie réside dans la beauté des images de la plage mexicaine et de la plastique de son héroïne mise en avant tout au long du film. Les rares tentatives émotionnelles du scénario reposent sur des ressorts plus qu’usés et ne sont pas particulièrement développés. Dès les premières minutes, le film assume clairement sa position et ne prétend pas offrir autre chose aux spectateurs, évitant ainsi toute déception par la suite et permettant au spectateur de se contenter de la position délicate de Nancy. Les attaques du requin ne sont pas non plus très réalistes, mais Instinct de survie permet néanmoins de passer un bon moment à rêver sur ses plages.

      Bande-annonce d’Instinct de survie

      https://www.youtube.com/watch?v=Nwie2GAycq4&ab_channel=SonyPicturesFr

      4- La crypte de Bruce Hunt

      La crypte est un film américain réalisé en 2005 par Bruce Hunt (Matrix).

      Des grottes souterraines inexplorées sont découvertes en Roumanie parmi les ruines d’une ancienne abbaye. Les scientifiques engagent alors une équipe de spéléologues plongeurs renommée dirigée par Jack (Cole Hauser – William J. Johns dans Pitch Black) et son frère Tyler (Eddie Cibrian – Brock Houseman dans Les liens sacrés) afin de les explorer. 

      Dans La crypte, les personnages sont tellement plats que le spectateur ne parvient pas à s’inquiéter de leur survie et peine parfois à les distinguer les uns des autres sans que cela ne gêne la progression du scénario. L’histoire en elle-même est également assez classique et ne parvient pas à créer de tension. L’angle de l’action a clairement été préféré dans la réalisation à celui de l’angoisse des profondeurs. Les monstres quant à eux sont travaillés mais n’ont pas très bien vieilli. La fin du film se veut impactante et originale, mais laisse un arrière-goût de ridicule qui finit de décevoir le spectateur.

      Bande-annonce de La crypte

       Si vous avez aimé La crypte, l’équipe de JustFocus vous conseille le film The Descent.

      5- Dans les hautes herbes de Vincenzo Natali

      Dans les hautes herbes est un film américain réalisé en 2019 par Vincenzo Natali (Cube, Haunter). Le film est tiré de la nouvelle du même nom écrite par Stephen King et son fils Joe Hill. 

      Alors qu’ils sont en voiture, un frère (Avery Whitted) et sa sœur (Laysla De Oliveira – Echo / Dodge dans la saison 1 de Locke & Key) entendent un enfant appeler à l’aide depuis un champ d’herbes hautes. Afin de venir à son secours, ils pénètrent à leur tour dans le champ.

      La photographie de Dans les hautes herbes est magnifique du début à la fin. De nombreux plans sont très bien construits et percutants. Le scénario est original, bien construit, facile à suivre bien qu’il ne soit pas toujours évident. Le spectateur est très vite lui aussi happé dans le champ d’herbes hautes et cherche à en faire sortir les personnages. Les acteurs sont tous excellents. Dans les hautes herbes fait partie de ces films de survie devant lesquels il n’est pas possible de faire autre chose, sous peine de sans cesse faire retour arrière pour voir le plan précédent et ne rien manquer tellement il est prenant.

      Bande-annonce de Dans les hautes herbes

      https://www.youtube.com/watch?v=DyQVnMN9zWs&ab_channel=NetflixFrance

      Notre verdict pour une soirée cinéma d’horreur réussie sur Netflix : la rédaction de JustFocus vous conseille parmi ces cinq films Dans les hautes herbes de Vincenzo Natali.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité