Shrek: de retour au cinéma ?

0
46

Six ans après Shrek 4 : Il était une fin, Dreamworks pourrait amorcer un nouvel opus.

Ce n’était pas vraiment dans les plans de Dreamworks, mais le géant de l’animation, en perte de vitesse depuis quelques années, s’est fait racheter en avril dernier pour 3,8 milliards de dollars par Comcast, une entreprise médiatique américaine. Le nouveau patron compte bien rentabiliser son achat et prévoit de surfer sur toutes les sagas lucratives de Dreamworks, de Madagascar à Kung Fu Panda, et donc de réveiller l’ogre vert qui semblait pourtant en avoir fini avec une conclusion à priori claire Shrek 4 : Il était une fin

Shrek: Un potentiel illimité

Un film d’animation de cette ampleur demande du temps et du travail, on voit mal comment le film pourrait sortir avant 2020. Mais Comcast connait le potentiel de Shrek, une saga lucrative et appréciée qui a déjà rapportée 3 milliards de dollars au box office mondial. Steve Burke, le nouveau patron, souhaiterait augmenter le rendement du studio, l’obligeant à sortir quatre films par an, bousculant ainsi les habitudes de Dreamworks, qui offrait à l’origine trois films par an, puis deux à cause des problèmes de trésorerie. 

Shrek

Chris Meledandri, PDG de Illumination Entertainment et producteur de Les Minions, prendra la direction créative des futurs films Dreamworks. Steve Burke a déclaré à son propos :

« Il va nous aider à trouver comment ressusciter Shrek. »

En attendant, le prochain film des studios Dreamworks, Les Trolls, sort en octobre prochain.