More
    More

      Salto, la plateforme de streaming française repoussée à l’Automne

      Dans le « top of mind » des français c’est Netflix qui domine le marché des plateformes de streaming. Pourtant, depuis début 2020 elles sont une douzaine à tenter de conquérir le cœur des français. Apple TV+, Prime Vidéo, OCS, Canal +, Films TV, Tënk, récemment Disney + et bien d’autres. C’est désormais au tour de Salto, un nouveau concurrent français qui prépare son arrivée sur le marché.

      Les détails du projet

      Cette plateforme appelée Salto a commencé à faire parler d’elle il y a deux ans déjà. Il s’agit d’un projet commun entre TF1, France Télévisions et M6. Cette plateforme vidéo a été imaginée pour contrer ceux ayant le monopole et notamment le géant Netflix qui récupère beaucoup de spectateurs issus de la télévision. Pour pouvoir lancer cette plateforme, ses créateurs ont dû obtenir un feu vert de l’Autorité de la concurrence qui se veut bien encadré. Ainsi, TF1, France Télévision et M6 se sont soumis à une série d’engagements visant notamment à se coordonner dans l’acquisition de droits des programmes distribués, et surtout les français. Egalement, ils ont signé pour « limiter les possibilités de promotion croisée entre leurs chaînes et la plateforme Salto » et pour beaucoup d’autres mentions comme la publicité, les conditions d’approvisionnement, etc… Mais concrètement, que proposera la plateforme ?

      Ce qui fera sa force et pour contrer ses concurrents, il l’espère, c’est que Salto misera sur du contenu exclusif. Les chaînes participantes auront alors un grand impact. On pourra y retrouver les flux des chaînes en direct, les programmes en rattrapage ainsi que des services de vidéos à la demande. Ce contenu sera t-il suffisant ou y aura t-il des séries et des films à découvrir pour la lancement ? On pense par exemple à Disney + qui a dévoilé sa série phare The Mandalorian pour son démarrage, ce qui a permis d’attiser les spectateurs.

      Ce n’est que partie remise…

      Lors de la première annonce au sujet de Salto, on parlait d’une sortie prévue pour le premier trimestre 2020. Cela s’est décalé au fil du temps pour finalement se mettre d’accord sur une sortie bêta publique le 3 juin et un lancement auprès du grand public en septembre 2020. Aujourd’hui, nous voilà toujours dans l’impatience puisque les récents événements en ont décidé autrement. La pandémie mondiale du Coronavirus a forcé Salto à repousser son lancement.

      Alors que techniquement tout était prêt pour la plateforme, c’est une problématique de contenu qui se pose : pas de commande livrée dans les délais, pas de diffusion possible. Effectivement, l’arrêt des tournages et le bouleversement des programmes télévisés a impacté le nombre de contenus originaux disponibles sur Salto. Le confinement aurait pu être une occasion de lancement au vu de la sur-consommation de films dans la plupart des foyers français. Pourtant, la version bêta privée sera pour juin et l’ouverture au grand public prévue pour le début de l’automne. 

      L’épidémie ne fera pas qu’affecter la date de lancement de Salto, mais elle affectera le nombre de programmes qui sera disponible dès lors qu’elle sera sortie. Ainsi, les abonnés pourront-ils découvrir des surprises comme gage rentabilité ? Il semblerait que, selon Les Echos, le directeur général de la plateforme Thomas Follin ait évoqué la baisse du coût de l’abonnement. Initialement compris entre 5 et 10 euros (7€ selon BFMTV) il pourrait être plus bas pour remédier à la pauvreté du catalogue.

      Bien qu’on ne doute pas de la détermination des trois sociétés-mères pour délivrer la plateforme au plus vite à ses abonnés, cela risque de leur coûter très cher… 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.