More
    More

      Qu’est-ce donc que Deauville, ce festival qui fête sa 43ème édition ?

      Le festival du cinéma américain de Deauville entamera sa 43ème édition le 1er septembre 2017. Mais qu’est-ce que ce Festival présenté à Deauville exactement ? Petit retour rapide sur l’un des plus gros événements annuels du cinéma. 

      Le Festival du cinéma américain de Deauville est un événement qui fut créé en 1975 par Lionel Chouchan et André Halimi. A l’origine mis en place comme rampe de lancement pour les films américains en France (notamment pour les grosses productions), il devint compétitif à partir de 1995. Depuis, il a pour objectif principal de valoriser le cinéma indépendant américain par l’intermédiaire des récompenses décernées. Aujourd’hui, 43 ans après sa création, ce Festival continue d’être un des plus prestigieux de France et du monde dans le domaine cinématographique. Petit tour d’horizon sur ce qui nous attend pour cette année 2017. 

      Un président du jury prestigieux 

      Nous aurons cette année le droit à l’oscarisé Michel Hazanavicius (The Artist) comme grand patron du Festival Américain. Déjà mis à l’honneur cette année à Cannes pour son nouveau film Le Redoutable, celui-ci semble très heureux de présider cet événement de grande envergure :

       « Je suis extrêmement touché et honoré de présider cette année le Jury du Festival du Cinéma Américain de Deauville. J’ai, comme la moitié de la planète, été en partie élevé par le cinéma américain et je me réjouis de passer ces dix jours à m’en nourrir à haute dose. In Cinema we trust! »

      Nul doute que le réalisateur de The Artist, des OSS 117 et de La Classe Américaine saura apporter l’élégance nécessaire à ce rendez-vous cinéphilique de haute volée. 

      Des hommages divers 

      Que serait un Festival de cinéma sans des hommages d’envergure à diverses figures du grand écran ? Cette année, trois hommages sont prévus et concernent 2 comédiennes et 1 comédien, tous de grande envergure. 

      • Laura Dern : C’est la mystérieuse et charismatique Laura Dern qui ouvrira le bal des hommages. Comédienne et productrice, celle-ci risque de faire beaucoup parler d’elle dans les mois à venir. En effet, nous pourrons la retrouver en décembre prochain au casting du très attendu Star Wars VIII : Les Derniers Jedi. 
      • Jeff Goldblum : Figure emblématique du cinéma américain, Jeff Goldblum est connu pour des blockbusters cultissimes (Jurassic Park, Independance Day) ainsi que pour des films d’auteurs ayant chamboulé l’histoire du cinéma (La Mouche). Et quitte à évoquer Jurrassic Park, rappelons que Goldblum devrait être à l’affiche de la suite de Jurassic World, prévue pour juin 2018 (si la date ne bouge pas bien évidemment…)
      • Michelle Rodriguez : icône féminine de la saga Fast & Furious et (durant une saison) de la série Lost, Michelle Rodriguez a été révélée lors de ce même festival en 2000. Encensée à l’époque pour sa performance dans Girlfight, nous pouvons considérer cet hommage 17 ans plus tard comme une magnifique consécration de la carrière de cette actrice, pour qui ce lieu est synonyme de réussite. 

      En plus de rendre hommage à ces trois poids lourds du cinéma hollywoodien, le Festival du cinéma Américain de Deauville mettra à l’honneur une autre personne de manière encore plus accrue. 

      Darren Aronofsky mis à l’honneur

      Darren Aronofsky est sans conteste l’une des coqueluches hollywoodiennes du moment. Déjà récompensé du Lion d’Or lors de la Mostra de Venise pour The Wrestler, Aronofsky a également déjà fait un passage à Deauville en 1998 pour le désormais culte Requiem for a Dream. Cette nouvelle édition du Festival Américain de Deauville lui rendra donc non-seulement hommage, mais lui permettra également de présenter son nouveau film Mother !, dont une nouvelle bande-annonce a récemment été dévoilée.  Aronofsky devrait d’ailleurs être présent lors de la projection de son nouveau film, ce qui permettra un hommage digne de ce nom à ce réalisateur. Soutenu une fois encore par le Festival Américain de Deauville, nul doute qu’Aronofsky sera encore mis à l’honneur dans les années à venir, que ce soit en ces lieux ou dans d’autres grands événements. 

      Après ce petit tour d’horizon du Festival Américain de Deauville 2017, nous sommes plus qu’impatients de découvrir ce qu’il nous réserve encore comme surprises. Réponse dès le 1er septembre prochain ! 

      0
      Robin Uzan
      Journaliste, photographe et réalisateur indépendant, écrire pour Justfocus est un de mes plus grands plaisirs. Bonne lecture !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.