More
    More

      Quand le cinéma est confiné…

      Car il peut se passer tant de choses dans une pièce, un appartement, une propriété… Voici recensés trois films à voir et à revoir, qui vous prouvent à quel point confinement ne rime pas avec ennui !

      En première place, Fenêtre sur Cour

      Un classique de A. Hitchcock, où l’essentiel de l’action se passe à travers une fenêtre. Le héros, Jeff, blessé à la jambe, passe ses journées à observer les voisins de son immeuble par sa vitre. Muni d’une paire de jumelles, il remarque les habitudes de ses voisins. C’est à la vue d’événements inhabituels que le scénario d’un drame va naître dans son esprit. Le voisin d’un face, qui habite au dessus de la vieille fille solitaire et à droite de la jeune danseuse séduisante, aurait-il tué sa femme ? Mais qu’a donc flairé le chien de la voisine du dernier étage dans les jardinières de la cour ?

      Un film dont le rythme monte crescendo et qui vous invite à regarder différemment votre voisin de palier. Jumelles à la main, la vie secrète de vos voisins, pourrait bien se révéler palpitante. Tout en gardant à l’esprit que celui qui voit, est vu.

      Quand le cinéma est confiné...

      En deuxième position, Huit Femmes , un film de François Ozon

      ( adapté de la pièce de théâtre de Robert Thomas )

      C’est dans le salon d’une grande maison, que huit femmes s’interrogent et se suspectent pour découvrir qui a tué le maître de maison. Mère, filles, amies, servantes, toutes s’affrontent dans un salon aux allures de tribunal. Ainsi, coincées dans la demeure prise sous la neige, les secrets jaillissent et s’accumulent, tandis que l’enquête policière disparaît peu à peu sous un flot de révélations. De quoi faire réfléchir sur les apparences parfois trompeuses, sur les secrets de familles bien enfouis et sur les relations entre femmes. Loin de vouloir semer la zizanie au sein de votre famille, ces moments de proximité pourraient être l’occasion de redécouvrir votre entourage… Nos proches sont-ils vraiment aussi proches que nous le croyons?

      Quand le cinéma est confiné...

      Enfin, en troisième et dernière position, Shining

      Il prend la troisième place pour la simple et bonne raison qu’il ne faudrait pas vous effrayer en imaginant un scénario pareil dans votre appartement. Dans un grand hôtel au passé sanglant et complètement isolé, la vie d’une famille va progressivement basculer dans l’horreur. L’atmosphère anxiogène s’intensifie. Les personnages sont de plus en plus inquiétants. Il semble que quelque chose de terrible se profile…

      Quand le cinéma est confiné...

      Un classique, qui trouble, autant qu’il captive le spectateur. A voir ou à revoir pour frissonner devant les longs jours de confinement qui nous attendent…

      0

      1 COMMENTAIRE

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.