More
    More

      Présentation du Jury du festival de Cannes 2015

      Alors que le festival de Cannes bat son plein, il nous faut parler du jury. Composé de Guillermo Del Toro, Jake Gyllenhaal, Sophie Marceau, Rossy De Palma, Sienna Miller, Rokia Traoré et Xavier Dolan et présidé par les frères Coen, ce nouveau jury est une fois de plus séduisant. L’occasion de revenir brièvement sur la carrière de chacun d’eux.

      Guillermo Del Toro

      Guillermo del toro

      Guillermo Del Toro, réalisateur mexicain, est aujourd’hui connu à l’international. Avec ses comparses Alejandro Gonzales Inaritu et Alfonso Cuaron, il est un réalisateur mexicain apprécié n’ayant plus rien à prouver.

      Dès l’âge de 8 ans Guillermo Del Toro est initié dans le monde cinématographique. A 21 ans, il produit son premier film. Il commence sa carrière en tant que maquilleur et spécialiste des effets spéciaux sous la férule de Dick Smith, le créateur des maquillages de « L’exorciste ». C’est en 2007 que Del Toro obtient ses premières nominations à l’académie des Oscars. Avec « Le labyrinthe de Pan » (un des films qui l’a fait mondialement connaître) sorte de métaphore de la guerre sous forme fantastique et pseudo horrifique, il obtient 7 nominations aux oscars dont celui de meilleur scénario original.

      C’est en 1993 que le réalisateur tourne son premier long métrage. Intitulé « Cronos », le long métrage remporte de nombreux prix notamment au Festival de Cannes. On retrouve déjà dans ce film son acteur fétiche Ron Perlman. Puis il réalise par la suite deux autres longs métrages horrifiques « Mimic » et « L’échine du diable » qui montrent bien l’univers singulier du réalisateur et son attraction pour les films horrifiques. Puis le réalisateur se lance dans les adaptations de comics. D’abord un héros Marvel, avec l’adaptation de « Blade » et Wesley Snipes dans le rôle principal. Puis vienent ensuite les deux films « Hellboy » avec Ron Perlman dans le rôle principal. Son dernier long métrage est le plutôt agréable « Pacific Rim » toujours avec Ron Perlman, mettant en scène d’immenses combats de Kaijus face à des robots géants. Ce mélange entre « Godzilla » et « Transformers » dépassait qualitativement tous les blockbusters de la même année. Guillermo Del Toro décide ensuite de faire une adaptation en série télévisée de « The strain ». Ceci signe le retour à l’horrifique pour le réalisateur. Son prochain film sortira cet été sur nos écrans, il est intitulé « Crimson Preak », il s’agit d’un véritable retour aux fondamentaux du film d’horreur. Le réalisateur a promis que le film serait tourné sans aucun fond vert et avec des techniques à l’ancienne et artisanales pour distiller une peur naturelle et terriblement oppressante. Un retour qui promet d’être radieux.

      Petites anecdotes :

      – En 2003 Guillermo del Toro devait initialement réaliser le troisième opus de la saga Harry Potter intitulé « Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban » avant que ce ne soit son confrère Alfonso Cuaron qui réalise finalement le film.

      Guillermo Del Toro était initialement le réalisateur de « Bilbo Le Hobbit » alors que Peter Jackson refusait de le tourner. Mais a cause de problèmes de planning, le projet n’a pas abouti.

       

      Jake Gyllenhaal

      Jake Gyllenhaal

      Vient ensuite Jake Gyllenhaal. Acteur et producteur américain, il est né en 1980. Il fait ses débuts cinématographiques à l’âge de 11 ans dans « La vie, l’amour, les vaches » de Ron Underwood. Cet acteur de talent s’est très vite offert une réputation d’acteur talentueux et respecté pour ses choix artistiques. En effet, l’acteur à toujours choisi méticuleusement ses films en préférant interpréter des personnages atypiques et s’offrir des rôles qui le sont tout autant. En 2001 il obtient un rôle dans le film « Donnie Darko » de Richard Kelly qui lui a permis de se révéler aux yeux de Hollywood et du grand public. Cette interprétation schizophrène a été encensée par la critique.

      En 2004, il s’essaye aux blockbusters sous la tutelle de Roland Emerich dans « Le jour d’après » un classique des films catastrophes. En 2005 et 2006 il enchaîne deux films très appréciés à savoir « Le secret de Brokeback Mountain » de Ang Lee où il interprète un cowboy homosexuel aux côtés de Heth Ledger, puis en 2006 il joue pour Sam Mendes dans le long métrage « Jarhead : la fin de l’innocence » un soldat scrupuleux pendant la guerre du golf. En 2007, l’acteur tourne sous la houlette du génie David Fincher qui le plonge dans une terrible affaire de meurtres, une histoire vraie dont le film « Zodiac » retrace les événements. En 2010, il continue sa carrière avec un autre film émotionnellement puisant à savoir « Brothers ». La même année l’acteur retourne aux blockbusters avec son interprétation dans l’adaptation douteuse du jeu vidéo « Prince of persia : les sables du temps ». En 2011, il tient le rôle principal d’un petit film de science fiction efficace : « Source code ».  Très intelligent, ce long métrage court et vif était très rafraîchissant et très bon dans son domaine. En 2012, il tourne « End of Watch » un film immersif sur les policiers américains aux cotés de Michael Pena. Puis il enchaîne trois films étonnants pour trois rôles atypiques. D’abord « Prisonners » de Denis Villeneuve, ensuite « Night Call » de Dan Gilroy et enfin « Ennemy » encore de Denis Villeneuve.

      Petites anecdotes :
      Jake Gyllenhaal avait été pressenti pour interpréter Batman dans le « Batman Begins » de Christopher Nolan.
      – L’acteur a refusé le rôle détenu par Sam Whorthington dans le film « Avatar » de James Cameron.

      Sophie Marceau

      sophie Marceau

      Dans ce jury, une française est présente. Sophie Marceau est née en 1966. En 1980, après une audition qui s’est faite par hasard elle obtient son premier rôle dans le film « La boum » de Claude Pinoteau, dont elle fera la suite quelques années plus tard. Elle obtiendra le César du meilleur espoir féminin. En 1988, Claude Pinoteau lui offre le rôle principal de son nouveau film : « L’étudiante ». Elle tourne dans les années 80 également aux côtés de Gerard Depardieu dans « Fort Saganne » et avec Jean-Paul Belmondo dans « Joyeuses Pâques ». En 1984, Sophie Marceau entre dans le cinéma d’auteur et casse son image de jeune adolescente rebelle avec « L’amour braque ». Elle tourne ensuite sous Maurice Pialat « Police » encore aux côtés de Gerard Depardieu. A cause de son caractère difficile, Sophie Marceau est délaissée par les productions françaises. Elle trouve une échappatoire aux côtés de Mel Gibson qui l’engage pour qu’elle joue dans son film « Bravehearth » ce qui lui vaut l’ouverture des portes d’Hollywood. En 1999, elle devient une star internationale puisqu’elle interprète la James Bond Girl dans « Le monde ne suffit pas » aux côtés de Pierce Brosnan. En 2002, elle réalise son premier film « Parlez-moi d’amour ». En 2009, elle apparaît dans le film « LOL », un raté critique mais un succès public. Son dernier film, sorti en 2014, est « tu veux ou tu veux pas » de Tony Marshall. Elle s’est également essayée au doublage en prêtant sa voix à un des pingouins du film d’animation de George Miller « Happy feet ».

      Petites anecdotes :
      – Le véritable nom de famille de Sophie Marceau est Maupu.

      Rossy De Palma

      Rossy De Palma

      Vient ensuite Rossy De Palma, actrice espagnole née en 1964. Tout commence en 1986 quand Pedro Almodovar est très attiré par la beauté particulière d’une serveuse. Il s’agissait alors de Rossy De Palma de son vrai nom Rosa Elena Garcia Echav, ce qui coupe tout litige quant à un lien de parenté avec Brian De Palma. Ainsi, Pedro Almodovar lui propose un petit rôle dans son film « La loi du désir ». Le réalisateur lui propose par la suite quatre autres rôles secondaires dans « Femmes au bord de la crise de nerf », « Attache-moi », « Kika » et « La fleur de mon secret ». Ainsi, grâce à son physique particulier et ses talents d’actrice, Rossy De Palma commence à tourner à l’étranger. Elle côtoie les plus grands dans « Prêt-à-porter » de Robert Altman. Elle joue en France avec son dernier film « Une heure de tranquillité » de Patrice Leconte.

      Sienna Miller

      sienna Miller

      Sienna Miller est une actrice américaine née en 1981. Avant de devenir actrice, Sienna Miller fait du mannequinat. C’est en 2001 qu’elle fait ses débuts d’actrice dans le film « South Kensington ». Elle obtient ensuite un rôle récurrent dans la série « Keen Eddie ». En 2004, elle donne la réplique à Jude Law pour le film « Irrésistible Alfie ». La même année, elle est aux côtés de Daniel Craig dans le brillant « Layer Cake » de Matthew Vaughn. Elle enchaîne ensuite quelques rôles imposants dans des grosses productions tel que « G.I. Joe : le réveil du cobra ». En 2012, elle apparaît dans le film français « Nous York » aux côtés de Leïla Bekhti et de Géraldine Nakache. En 2014, elle apparaît dans le très apprécié « Foxcatcher » aux côtés de Steve Carrel, Mark Ruffalo et Chaning Tatum. Elle est dernièrement la femme de Bradley Cooper alias Chris Kyle dans le « American Sniper » de Clint Eastwood.

      Petites anecdotes :
      – Sienna Miller a prêté son image à Coca Cola et au magazine Vogue.

      Rokia Traoré

      Rokia Traoré

      Rokia Traoré est une chanteuse, compositeur et interprète africaine née en 1974. Elle était à l’origine comme son père une diplomate. Elle décide ensuite de se lancer dans la musique et se distingue par son style artistique mêlant tradition malienne et modernisme occidental. Ses musiciens utilisent des instruments traditionnels tel que le djembé. Ses débuts sur scène européenne datent de 1997 lors d’un concert au festival d’Angoulême. En 2009, elle remporte les victoires de la musique dans la catégorie « musique du monde ».

      Xavier Dolan

      Xavier Dolan

      Enfin, le dernier membre de ce jury du 68ème festival de Cannes n’est autre que Xavier Dolan. Né en 1989 au Québec c’est en tant que scénariste réalisateur qu’il se fait connaître du public avec son premier film « J’ai tué ma mère » présenté à la quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes en 2009. Il avait alors tout juste 20 ans, un génie précoce. Tous les ans, un de ses films est présenté dans les festivals majeurs de cinéma européen. Son premier long métrage « J’ai tué ma mère » est basé sur une nouvelle qu’il avait lui-même écrit trois ans auparavant. Le film devient ensuite le choix du Canada pour la course à l’Oscar du meilleur film étranger.

      Il ne se retrouve pas parmi les finalistes mais se consola avec une nomination au César du meilleur film étranger. En 2009, paraît son second long métrage « Les amours imaginaires ». Pour cette seconde œuvre, Xavier Dolan occupe les postes de réalisateur, de producteur, d’acteur, de monteur, ainsi que de superviseur des départements des costumes et de la direction artistique. Le film reçoit un accueil favorable et est sectionné dans la catégorie « Un certain regard » du Festival de Cannes en 2010. En février 2011, son film suivant « Laurence Anyways » est entrepris. Le film est sélectionné en 2012 au festival de Cannes dans la catégorie « Un certain regard ». Ses quatrième et cinquième longs-métrages sont sortis en 2015. D’abord « Tom à la ferme » resté assez discret, et ensuite le véritable phénomène « Mommy ». « Mommy » est récompensé par le Prix du Jury du festival de Cannes ex-æquo avec « Adieu au langage » de Godard. En 2016, sortira son 6ème film : « The death and life of John F. Donovan ».

      Petites anecdotes :
      – A l’age de 4 ans Xavier Dolan apparaît dans des publicités télévisées.
      – Le tournage de « amours imaginaires » ne dura que 25 jours.
      – En 2013 Xavier Dolan réalise le clip « College Boy » pour le groupe Indochine.

      Ce jury du 68ème festival de Cannes est donc composé d’individus étonnants, au génie artistique impressionnant. Ce jury inattendu est présidé par Joel et Ethan Coen, deux immenses réalisateurs que l’on ne présente même plus. Un festival qui promet encore d’être passionnant et ravageur en attendant les résultats.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.