More
    More

      James Gunn viré de chez Disney/Marvel !

      Coup de tonnerre du côté de la maison des idées ! En effet, l’un des réalisateurs devenu emblématique du MCU, à savoir James Gunn, vient d’être mis à la porte par Disney/Marvel. La raison ? De vieux tweets à l’humour douteux découverts sur le compte du cinéaste.

      James Gunn a été particulièrement mis sur le devant la scène depuis 2014, date à laquelle le premier volet des aventures des Gardiens de la Galaxie est sorti en salles. Le film a apporté un vrai renouveau au Marvel Cinematic Universe, grâce notamment à un groupe de personnages charismatiques et bien exploités, beaucoup d’humour, une excellente bande-son et un grand pas vers le reste de l’espace, là où la plupart des autres volets de l’univers étendu se contentaient de rester sur Terre (excepté Thor bien entendu). Au regard du succès de ce long métrage, c’est tout naturellement que le même réalisateur a repris du service en 2017 pour le second volet qui aura le droit au même accueil chaleureux de la part des spectateurs et des critiques. Il paraissait donc logique de refaire appel à James Gunn pour boucler la trilogie, et c’est ce qui était prévu jusqu’à ce que des événements extérieurs fassent l’effet du bombe.

      Des propos « outranciers »

      Les tweets dont il est question datent d’il y a de nombreuses années, bien avant que le réalisateur soit mis en lumière avec son travail sur Les Gardiens de la Galaxie. Ce qui n’a certainement pas plu à Disney, c’est le caractère pédophile de la plupart de ces tweets censés être humoristiques. On y trouve notamment : « j’aime quand les petits garçons me touchent dans des endroits rigolos » ou encore : « la meilleure chose concernant le viol est quand tu as fini de violer et que tu te dis « whouah, c’est super bien de ne pas être violé ». Des propos choquants qui vont évidemment à l’encontre des valeurs de Disney et surtout de son PDG, Alan Horn, qui a déclaré : « Ces messages offensifs découverts sur le Twitter de James Gunn sont indéfendables et incompatibles avec les valeurs de notre studio. Nous avons immédiatement arrêtés nos collaborations avec lui ».

      « Je me percevais comme un provocateur »

      Le père des Gardiens de la Galaxie au cinéma a bien évidemment tenté de se disculper en déclarant : « Ceux qui me suivent depuis le début de ma carrière savent qu’à mes débuts, je me percevais comme un provocateur, réalisant des films et lançant des blagues qui étaient choquantes et taboues. J’en ai parlé à plusieurs reprises, mais parallèlement à mon évolution personnelle, mon travail et mon humour ont aussi changé…. Je ne dis pas que je suis mieux qu’avant mais je suis très différent comparé à il y a quelques années. Aujourd’hui, mon travail est lié à l’amour et non plus à la colère. Mes jours à lancer des propos juste pour provoquer afin d’avoir une réaction sont passés… Lorsque j’écrivais ces blagues, je ne vivais bien sûr pas ce que je disais. Je sais que cela est évident mais je tenais à le dire… »

       

      Alors que la plupart sont bien sûr choqués par ces tweets, certains fans prétendent que James Gunn serait victime d’un complot visant à l’écarter en raison de ses positions politiques, notamment celles qui vont à l’encontre du président américain actuel, Donald Trump. Il est fort probable que de nombreux fans soutiendront le réalisateur contre vents et marées mais ce qui est moins probable, c’est une quelconque machine arrière de la part de la firme aux grandes oreilles. Reste à savoir si cela perturbera la date de sortie du troisième volume des Gardiens de la Galaxie dont la sortie est prévue à l’horizon 2020.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité