More
    More

      Faîtes le plein de culture ciné avec les « Blow Up » d’Arte

      Arte c’est LA chaîne publique culturelle incontournable en Europe. Chaque amateur de culture pourra y trouver son bonheur entre tous ces secteurs : Cinéma, Musique, Sciences, Histoire et Voyage. Parmi tout le contenu ludique que la chaîne propose, nous nous penchons aujourd’hui sur leur format dédié au cinéma depuis 10 ans : les « Blow Up ». #culturecheznous

      Par un réalisateur, pour les cinéphiles

      « Blow up » en anglais c’est littéralement « exploser ». En ce sens, au travers de ce format, Arte dévoile des moments de cinéma, ressort des archives oubliées, et met en lumière la personnalité de certains acteurs. Il y réside surtout un profond travail d’analyse signé de mains expertes. Mais à qui appartiennent-elles ? A la production on retrouve très régulièrement Camera Lucida Productions ainsi que Jean-Stephane Michaux. Pour ce qui est de l’auteur, il apparaît sur les 800 vidéos réalisées. Il s’agit du créateur du format qui se trouve aussi être un réalisateur : Luc Lagier. Véritable passionné, voici ce qu’il a déclaré lors d’une interview en juin 2016 pour Télé Obs :

      « Blow Up », c’est un travail sur la mémoire du cinéphile. Il s’agit d’abord de se souvenir de moments de cinéma, puis de les restituer à l’internaute de manière charismatique. L’idée consiste aussi à jouer avec ces images, à les « rêver » en les assemblant selon notre subjectivité.

      Faîtes le plein de culture ciné avec les "Blow Up" d'Arte

      « Subjectif » c’est justement le mot que Luc Lagier tente d’éviter. Il y apporte son avis de réalisateur et sa connaissance du cinéma certes, mais comment garder une forme de recul s’il est seul à écrire les vidéos ? Pour y remédier il dédie une catégorie à d’autres experts nommée Carte Blanche. Ainsi, certains réalisateurs comme Johanna Vaude, Laëtitia Massion, Jean Paul Civeyrac, Sébastien Betbeder, Frédéric Bas et bien d’autres prennent aussi la main. Les « B.O de films » sont animées par Thierry Jousse et Philippe Truffault se charge quant à lui des « ntrouvables ».

      Ils ont tous le même objectif : raconter l’histoire du cinéma. Ensemble, ils donnent du sens à des éléments qui semblent inertes mais pourtant tellement significatifs. Avec des vidéos présentées sous un format court, allant de 5 à 20 minutes en général, Blow Up est un véritable point de rencontre pour beaucoup de cinéphiles. Egalement, ce style de vidéos commentées et imagées est tout aussi accessible aux amateurs de cinéma de passage sur le site. Les vidéos sont très claires et n’importe qui peut s’engloutir dans tout ce savoir grâce à leur présentation ludique. Un réel bon plan pour se cultiver !

      Une source de savoir hétéroclite

      Lorsque l’on arrive sur la page Blow Up du site d’Arte nous voilà face à un vaste répertoire de vidéos. Difficile de choisir laquelle visionner en première car elles piquent toutes notre curiosité. Bien que l’auteur se centre parfois sur la « bio express » d’un artiste, ses autres catégories paraissent tellement insolites qu’on voudrait vite percer leurs secrets. Exemples ? Une vidéo s’intitule « La douche au cinéma », une autre « Le métro au cinéma », ou encore « Le cimetière au cinéma ». Insolites comme le disions-nous, mais surtout bien plus intéressantes qu’elles n’en ont l’air.

      Elles répertorient de nombreuses scènes dans ces lieux tirées de films mythiques ou oubliés. Les scènes sont comparées, les décors analysés et surtout la façon dont ces lieux sont utilisés d’un long métrage à un autre. Tout cela en une dizaine de minutes maximum ! On voudrait donc tout dévorer d’un seul coup. Voilà d’autres titres de vidéos disponibles : « Quand les cinéastes apparaissent dans leur film », « 150 baisers au cinéma », « L’écrit au cinéma », « Top 5 musical Tarantino », « Les Génériques d’Agnès Varda », « Highlander en 6 minutes », « Les Frères Cœn en 5 minutes »

      Toutes les catégories

      Inutile de citer toutes leurs vidéos, voyez par vous-même sur la page dédiée. Juste avant, laissez-nous simplement vous briefer sur les différentes catégories des Blow Up :

      Top 5 : Si un podium était constitué de 5 marches, alors Blow Up saurait exactement comment les remplir. Il énumérerait d’abord les 5 meilleurs musicals de Meryl Streep, de Wes Anderson ou Catherine Deneuve. Il y a aussi Ben Stiller, Aki Kaurismaki, Jim Jarmusch et on en a sûrement déjà trop dit.

      C’est quoi ? : Dans « C’est quoi ? » il y a des « C’est quoi » et des « C’était quoi », et quoi de plus captivant que la filmographie commentée de grands noms du cinéma. Alors que les « C’est qui » sont gardés pour les Bio express, ici l’auteur revient sur des films de cultes qui sont significatifs de la carrière de l’acteur. Scarlett Johansson, Brad Pitt, Robert De Niro, Jacques Demy, Bill Murray, Cate Blanchett, etc… Toutes les époques sont traversées et présentent des acteurs de tout temps au cinéma.

      Faîtes le plein de culture ciné avec les "Blow Up" d'Arte

      B.O de films : Celle-ci, c’est la catégorie de Thierry Jousse. Critique de cinéma et réalisateur français, il gère cette chronique en revenant sur des compositeurs emblématiques comme Alexandre Desplat, John Carpenter, Gabriel Yared, et John Barry. Cette catégorie musicale part à l’aventure d’autres secrets : vous êtes-vous déjà demandé « quelles musiques écoute-t-on dans les films avec Alain Delon ? » ou encore « ai-je déjà remarqué les apparitions musicales de Brigitte Bardot ? »

      Bio express : Limpide, cette catégorie se devine. Chaque réalisateur est présenté en un temps record : Tim Burton en 5 minutes, Alfred Hitchcock en 8 minutes et même les Frères Coen en 5 minutes. Impressionnant.

      Génériques de films : Les génériques de Jean-Luc Godard, Quentin Tarantino, Woody Allen, François Truffaut ou Pixar sont étudiés. Logo, musique, graphisme, costumes, typographie, décors… tout est épié pour notre plus grand bonheur. Une nouvelle compréhension de l’identité des réalisateurs se dessine.

      Face à l’Histoire : Blow Up revient sur des moments historiques et montre comment ils sont présentés au cinéma. Parmi eux, la guerre 14-18, l’occupation de la France, la guerre d’Algérie ou encore le 11 Septembre par exemple.

      Les Introuvables (ou presque) : Philippe Truffault ou « Trufo » déniche des introuvables. Extraits, films, courts métrages, rien ne peut tomber dans l’oubli grâce à lui. A chaque fois qu’il présente ses trouvailles, il se demande si vous connaissiez déjà ou si vous l’avez oublié. Alors, ça vous parle ?

      Zapping : Par là, focus sur un film pendant quelques minutes. Pierrot le fou, Apocalypse Now, Peau d’âne, Lost in Translation, Les amours imaginaires, Mauvais sang… retour sur des détails que vous avez sans doute laissé passer.

      Carte Blanche : Ici, ce sont les « invités » de Luc Lagier qui se penchent sur les sujets de leur choix. Certains ont décidé de se concentrer sur des filmographies et nous permettent de comprendre le cinéma d’Helmut Berger, Bradley Cooper, Kyle MacLachlan, Eric Cantona etc… D’autres s’attaquent à des biographies, à l’Histoire au cinéma, à un film en particulier ou à un réalisateur. En bref, ils ont entre les mains une véritable carte blanche avec laquelle tout leur est permis.

      10 ans plus tard le contenu de Blow Up continue d’enseigner à ceux qui veulent l’entendre. Ce web-magazine décalé sur l’histoire du cinéma restera un point de chute des cinéphiles pendant longtemps encore. A découvrir sur une chaîne Youtube dédiée ou sur le site d’Arte

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.