More
    More

      Eunice Gayson, la toute première James Bond Girl, est décédée.

      La comédienne britannique Eunice Gayson, l’interprète de Sylvia Trench et petite amie de James Bond dans les deux premiers volets de la saga culte, est décédée le 8 juin dernier à l’âge de 90 ans.

      Alors que l’histoire a surtout retenu le personnage joué par Ursula Andress, sortant de l’eau en bikini blanc, Eunice Gayson détient cette particularité d’avoir été la toute première James Bond Girl de l’histoire de la franchise, mais également la seule à apparaître dans deux films pour le même rôle. C’est par ailleurs son personnage qui est à l’origine de la réplique culte de l’agent 007. Lors de leur première rencontre autour d’une table de Blackjack, Sean Connery lui lance : « J’admire votre bravoure, Madame… ? », ce à quoi elle répond « Trench, Sylvia Trench » avant de lui demander son nom. L’espion reprend alors cette même formule et déclare : « Bond, James Bond ».

      « Bond, James Bond »

      L’actrice britannique a même déclaré que cette scène culte fut particulièrement difficile à tourner. « Je connaissais Sean depuis des années et je ne l’avais jamais vu aussi nerveux que ce jour-là […]. Il devait dire « Bond, James Bond », mais c’était toujours d’autres noms qui sortaient, comme « Sean Bond, James Connery » : « Coupez, coupez, coupez ! », confiait-elle à la BBC en 2012. Sur conseil du réalisateur Terence Young, la comédienne aurait alors emmené l’interprète de l’espion 007 boire un verre afin de le détendre. Eunice Gayson conclut l’anecdote ainsi : « Il est revenu sur le plateau et a dit « Bond, James Bond ». C’était si merveilleux. La journée a commencé à ce moment là – il était vraiment détendu ».

      La toute première James Bond Girl

      D’Ursula Andress à Sophie Marceau en passant par Eva Green, Halle Berry ou bien Léa Seydoux, les James Bond Girl occupent toujours une place de choix dans les films et dans la vie du plus célèbre espion du cinéma. Séductrices, machiavéliques et déterminées, elles ont toutes, d’une manière ou d’une autre, réussi à charmer 007. Eunice Gayson est l’une d’entre elles et est donc la première à l’avoir fait craquer dans James Bond 007 contre Dr. No en 1962 et dans Bons baisers de Russie l’année suivante. L’actrice britannique est décédée ce vendredi 8 juin 2018 à l’age de 90 ans, ont annoncé Michael G. Wilson et Barbara Broccoli, les co-producteurs de la saga, sur le compte Twitter officiel de la franchise.

      « Nous sommes si triste d’apprendre qu’Eunice Gayson, notre toute première « Bond Girl » qui interprétait Sylvia Trench dans Docteur No et Bons baisers de Russie, nous a quitté », ont-ils déclarés. Avant de conclure : « Nos sincères pensées à sa famille ».

      Pressentie pour le rôle de Miss Moneypenny, la secrétaire de M, le patron de James Bond, Eunice Gayson avait finalement obtenu le rôle de Sylvia Trench, la femme fatale et petite-amie régulière de l’espion. Elle devait l’interpréter pour six films, les aventures des deux amants devant être coupées de justesse par des missions de Bond qui surviendraient à un moment inopportun. Mais cette idée a rapidement été abandonnée après le deuxième volet par Guy Hamilton, le réalisateur du troisième film de la série – Goldfinger (1964). A noter que la voix de l’actrice n’a jamais été entendue dans les films, à l’exception de la bande-annonce originale du premier volet. En effet, elle a à chaque fois été doublée par Nikki van der Zyl, qui a elle-même doublé la majorité des voix féminines de nombreux films de la saga dans les années 1960 et 1970.

      Par la suite, la comédienne Eunice Gayson s’était faite plus discrète et avait délaissé le cinéma ainsi que la télévision pour les planches. En tant que première James Bond Girl, elle n’est généralement associée qu’à ce rôle alors que sa carrière a duré plusieurs décennies. Avant son apparition dans la franchise 007, elle était déjà bien connue du public. Elle détenait entre autres le rôle féminin principal dans La Revanche de Frankenstein (1958) de Terence Fisher dans lequel elle interprétait Margaret. Après son passage dans les James Bond, on l’avait également aperçue à la télévision dans des séries-télévisées comme Le Saint (1965) ou Chapeau melon et bottes de cuir (1966). Au théâtre, elle s’était notamment illustrée dans les comédies musicales La Mélodie du bonheur et Into the Woods en 1990.

      Kate, la fille d’Eunice Gayson, avait d’ailleurs pris la relève de sa mère en interprétant un petit rôle au côté de Pierce Brosnan dans GoldenEye en 1995.

       

      Scène de la rencontre entre Sylvia Trench (Eunice Gayson) et James Bond (Sean Connery) dans James Bond 007 contre Dr. No (1962) :

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité