More
    More

      Entourage: Un film parfait pour la saison estivale

      Onze ans après le début de la série « Entourage », toute la petite équipe, du réalisateur aux interprètes, décide de passer sur grand écran. Produit par Mark Whalberg, déjà producteur de la série, le long métrage réunit les mêmes interprètes à savoir Jeremy Piven, Adrian Grenier, Kevin Connolly, Kevin Dillon et Jerry Ferrara. « Entourage » est réalisé par Doug Ellin dont c’est le premier long métrage.

      « Entourage » raconte comment le personnage interprété par Adrian Grenier, jeune, beau et populaire acteur obtient la célébrité à Hollywood, et surtout comment celui-ci est resté entouré de ses proches, de ses amis d’enfance à qui il a également apporté la vie d’artiste. Le personnage de Jeremy Piven est un producteur de films qui se voit charger de produire le dernier film de son ami et acteur.

      « Entourage » est le stéréotype du film d’été cool à voir entre amis. Un long métrage fun, des musiques populaires, un cadre ensoleillé, de nombreux personnages présents à de nombreuses fêtes. Alors que des clichés sont à craindre, la recette d’« Entourage » fonctionne étrangement . Le rythme du long métrage est rapide, le montage ingrat, les plans fixes absents, tout va très vite. Pourtant, même si le spectateur peut être essoufflé par la succession effrénée de plans, jamais il ne s’asphyxie. Le dosage est suffisamment réussi et juste pour que le spectateur ne soit pas délaissé et ne rate pas la machine infernale. En plein Hollywood, dans le monde du cinéma, le rythme du film représente la véritable atmosphère du milieu. Les moyens mis à disposition devaient être très importants puisque le film dénombre les cameos de stars telles que Pharrell Williams, John Favreau et Jessica Alba. Pourtant, à la différence par exemple de « Gatsby le magnifique », le long métrage n’est jamais ostentatoire et parvient toujours à contenir cette effervescence sans que cela n’empiète sur la patience du spectateur.

      Entourage

      Le long métrage repose sur la critique du monde cinématographique à gros budget. De la même manière que Cronenberg l’année dernière, Doug Ellin veut présenter Hollywood sous son vrai visage. Un monde de trahisons, de manipulations, absent de toute spontanéité, honnêteté, d’honneur et de sincérité. Il décrit le fonctionnement de la machine en décortiquant les rouages du système. il met en avant le complexe mécanisme de financement d’un film. A quel point l’intégrisme artistique et personnel peut être mis à mal par des producteurs, des studios permettant le financement des films? Il montre bien à quel point aujourd’hui un film est un produit, Ainsi, le film n’appartient pas au réalisateur, ou alors pas entièrement, mais d’avantage au producteur qui a investi dans un projet à hauts risques. Les recettes exorbitantes au box office ont entrainé cette évolution des films.

      Entourage

      Mais « Entourage » crée un véritable paradoxe. Alors qu’il discrédite Hollywood il y insère également de véritables valeurs. Il met en scène une bande d’amis, artistes, ou célébrités, qui au détriment de leur environnement sont totalement solidaires, justes, honnêtes envers les autres et envers eux-mêmes. C’est ici que le film trouve véritablement sa force, dans ses personnages attachants et rudement bien interprétés. Des protagonistes humains et chaleureux qui ne sont pas forcement de gros stéréotypes d’un genre prédéfini même si leurs caractères restent très bien classés. Pourtant, ces personnages paraissent réellement vivants et pas uniquement des figures rigides auxquelles il faut se rattacher. Ainsi, Doug Ellin vient endiguer tout ce qui vient d’être dit précédemment, il vient contredire la froideur de Hollywood par cette bande d’ovnis et vient montrer qu’un blockbuster peut être personnel.

      entourage   Au bout du compte « Entourage » est un film cool, véritablement divertissant. Loin d’être idiot, le long métrage offre des personnages attachants et décomplexés. « Entourage » est une comédie divertissante efficace sans être non plus véritablement drôle. Un long métrage parfait pour une nuit d’été.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.