More
    More

      Nos meilleurs films de mars et d’avril : la sélection de la rédaction

      Les mois de mars et d’avril ont été riches pour le cinéma, et même si le streaming reste frustrant pour certains, il reste pour beaucoup un moyen de s’évader un peu de ce quotidien si itératif. La rédaction de JustFocus vous a concocté son top de ces mois passés, avec films et documentaires à rattraper pendant le mois de mai.

      Le film de mars d’Aubin : Zack Snyder’s Justice League sur HBO Max

      Il était attendu comme le saint Graal par tous les fans de l’univers DC et plus largement des films de super-héros. Après une version moisie sortie en 2017, le cinéaste Zack Snyder est revenu à la réalisation d’un nouveau montage de Justice League.

      À l’époque, le réalisateur n’avait pu terminer son œuvre à cause de problèmes personnels. Il avait alors été remplacé par Joss Whedon. Entre temps, les fans ont réclamé le director’s cut du film. Et contre toute attente, la Warner a donné son feu vert. Ainsi, le 18 mars dernier, Zack Snyder a offert à ses fans la Zack Snyder’s Justice League.

      Sans surprise, cette nouvelle version est beaucoup plus convaincante que le précédent long-métrage. Zack Snyder comprend beaucoup mieux ses personnages que Joss Whedon. Il met en scène une odyssée de 4h, visuellement superbe, qui prend le temps nécessaire pour développer ses justiciers. Cyborg et Flash gagnent en importance, et le cinéaste n’hésite pas à aborder des thématiques qu’il aurait développées dans les suites initialement prévues.

      Et Zack Snyder avait de la suite dans les idées, la preuve avec la séquence du « Knightmare » absolument renversante. Une scène géniale, qui ramène Jared Leto dans la peau du Joker, et qui donne cruellement envie de voir la suite. Allez Warner, produit ces autres opus !

      Retrouvez la critique complète de Zack Snyder’s Justice League ici et découvrez sa bande annonce : 

      Le film de mars de David : Raya et le dernier dragon sur Disney+

      Il n’est jamais facile découvrir des films pensés pour le grand écran sur un ordinateur ou dans son salon. On aurait aimé que des oeuvres comme Soul puissent avoir une vie dans les salles. Raya et le dernier dragon est la dernière production des studios Disney.

      Un film d’animation de qualité qui met en avant une héroïne en phase avec les problématiques de notre société. Il s’agit bien entendu d’un monde imaginaire mais on s’immerge facilement dans ce récit haletant…

      Raya a toutes les caractéristiques d’une héroïne moderne. Elle peut se défendre seule, possède des valeurs morales élevées. Toute personne appréciera ses aventures trépidantes.

      Dans un contexte de monde apocalyptique, Raya doit tout faire pour réunir les fragments d’une pierre particulière. Elle va partir à la rencontre des peuples qui occupent la planète. L’un des regrets que l’on peut avoir est que le film est bien trop court pour pouvoir explorer correctement ces civilisations spécifiques.

      Toutefois, l’animation fluide; les décors riches pour certains endroits font de Raya et le Dernier Dragon une belle réussite.

       

      Découvrez la bande annonce de Raya et le dernier dragon

      Le film de mars de Pauline : Seaspiracy sur Netflix

      Il y a quelques documentaires qui marquent les esprits et modifient à tout jamais notre perception du monde; Seaspiracy fait partie de ceux-là. 

      Après Cowspiracy, le réalisateur Ali Tabrizi nous emmène dans son enquête sur le milieu de la pêche industrielle : les images crues mais bien réelles et les interviews sans réponse s’enchaînent, dénonçant les faux labels que nous voyons tous, l’esclavagisme à bord des bateaux de pêche, les filets et autres déchets qui polluent nos océans. 

      Assénant les chiffres comme des coups fatals d’un fonctionnement qui, si l’on devait encore le prouver, ne tourne qu’autour de l’argent, Seaspiracy a tout des plus grands documentaires : les invités de marque et les caméras cachées nous permettent de nous rendre compte, sans filtre et sans a priori, de la réalité de ce monde cruel et dangereux pour notre planète.

      Je n’ai donc qu’une chose à vous dire : regardez Seaspiracy et arrêtez de manger du poisson. 

      Découvrez la bande annonce de Seaspiracy : 

      Le film de mars de Julie : Je veux manger ton pancréas sur Netflix

      Si vous aimez les films dans l’ambiance de Your name, vous allez aimer Je veux manger ton pancréas. Même si le second ne vaut pas le premier, il vous permettra de passer une agréable soirée, seul ou accompagné.

      Nous suivons Sakura, une jeune lycéenne populaire et pleine de vie, tout l’opposé de l’un de ses camarades, Haruki. Tout bascule quand Sakura apprend qu’elle ne vivra encore que quelques mois. Elle veut faire tout ce qui lui plaît. Les deux adolescents vont être liés par ce secret, après qu’Haruki soit tombé sur le journal intime de la lycéenne. Ils vont vivre un dernier printemps, ensemble.

      Si vous êtes à la recherche d’un bon light novel, vous allez aimer Je veux manger ton pancréas. Préparez vos mouchoirs, même les cœurs de pierre ne peuvent pas y résister !

      Découvrez la bande annonce de Je veux manger ton pancréas

      Le film de mars de Lucille : Billie Eilish, the World’s a Little Blurry sur Apple TV

      Véritable icône de sa génération, Billie Eilish, à seulement 19 ans, a conquis le cœur de millions de personnes avec sa musique unique et touchante. Apple TV a décidé de réaliser un documentaire intimiste sur la vie de la chanteuse pop, entre ses sessions d’enregistrement, ses concerts et sa vie au quotidien.

      Le film de 2h20 nous montre deux ans de sa vie, de l’enregistrement à la sortie de son premier album When we fall asleep, where do we go ?, en passant par des moments de sa tournée mondiale jusqu’à la cérémonie des Grammy Award où elle fut couronnée de succès. On apprend à connaître la jeune femme derrière la superstar, qui fait parfois face à des moments de doute.

      J’ai beaucoup aimé l’approche donnée à ce documentaire, où l’on peut vraiment voir la chanteuse sans artifice. On a le sentiment d’être proche d’elle, et de la voir au naturel. Je vous conseille ce film si vous souhaitez découvrir la chanteuse, ou bien apprendre à mieux la connaître si vous la connaissez déjà ! 

      Découvrez la bande annonce de Billie Eilish, the World’s a Little Blurry 

       

      Le film d’Avril d’Elisa : Professeur Marston & the Wonder Women sur Netflix

      En avril, Netflix m’a permis de redécouvrir un film qui existe pourtant depuis 2017 : Professeur Marston & the Wonder Womenécrit et réalisé par Angela Robinson. N’importe quel fan de super-héros et plus particulièrement de Wonder Woman connaît l’homme derrière la création et l’écriture de cette héroïne, et ce film est un merveilleux moyen de se le rappeler.

      Il s’agit de William Marston, un psychologue et auteur américain, également à l’origine du détecteur de mensonge, un homme très brillant et avec une vision de la vie libérée, même trop libéré pour les années 40. À travers ce film on y découvre l’inspiration de l’auteur, l’amour ou plutôt le polyamour via son histoire avec sa femme et leur amante.

      Mais ce que j’ai le plus apprécié c’est cette analyse de la société dans les années 40, avec la lutte contre le patriarcat de cet homme qui donne une place importante aux femmes. Toute personne aimant Wonder Woman ou luttant pour l’égalité des sexes et la liberté devrait regarder ce film ! 

      Découvrez la bande annonce de Professeur Marston & the Wonder Women :

      Just Focus
      JF est la page de publication des articles groupés ou de partenariats de JustFocus

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité