More
    More

      Critique « When we first met » (Netflix) : la comédie romantique surprenante et touchante

      When we first met, la nouvelle comédie romantique américaine disponible sur Netflix est arrivée. Une comédie touchante et légère qui va faire ressortir votre côté fleur bleue.

      Le juste milieu entre le classicisme…

      When we first met, c’est l’histoire de Noah, jeune célibataire désespéré qui a laissé passer sa chance avec la femme de sa vie. Classique.  Mais bourré de remords, il va noyer son chagrin dans la liqueur, au point de n’espérer plus qu’une chose : revenir en arrière pour altérer le cours du temps, et avoir sa seconde chance. Là aussi, classique. Grâce à une petite dose de magie inexpliquée, il va vraiment avoir sa seconde chance en revenant à ce fameux jour d’Halloween 2014, l’occasion d’enfin comprendre ce qui n’a pas marché. Bref, vous l’aurez compris, le scénario est classique.

      When we first met comédie romantique américaine Netflix

      Dans ce film, on se plait à découvrir l’ambiance légère et amusante. On est également ravi de constater que l’aspect comique ne prend pas le dessus, laissant la plus grande place d’expression au scénario et aux personnages plutôt sympathiques. Ce qui est plaisant avec When we first met, c’est que l’on se laisse porter par le film, avec la sensation de se faire emmener littéralement par l’histoire. Vous allez nous dire : « oui mais si on se fait porter ce n’est pas forcément une bonne chose ». En règle générale, c’est plutôt vrai. Mais ici, on se laisse porter et puis arrive l’élément perturbateur qui nous fait comprendre avec douceur que tout ça n’est qu’illusion : nous n’allons pas là où nous le voulions, mais là où le scénariste Ary Sandel le voulait. De l’imprévisible, la touche qu’il fallait à ce film pour faire mouche.

      When we first met comédie romantique américaine Netflix

      … et la touchante imprévisibilité 

      S’il y a bien un adjectif que l’on ne pensait pas pouvoir attribuer à un rôle d’Adam DeVine, c’est bien « attachant ». Et pourtant. C’est vrai, on l’a vu dans le rôle de l’adulte immature aux côtés de Zac Efron dans Hors-contrôle, ou encore dans l’espion grotesque avec Game over, man, autre film original Netflix. Mais dans le rôle du romantique prêt à tout pour rendre heureux celle qui l’aime, on ne l’attend pas. Il nous prouve le contraire dans When we first met, avec une interprétation et un rôle aussi inattendu qu’émouvant. Mais on n’oublie pas de saluer la prestation des autres acteurs du film. On pense à Alexandra Daddario, Shelley Hennig et l’agréable surprise du casting : Andrew Bachelor. Vous le connaissez sûrement sous le pseudonyme de KingBach, l’influenceur anciennement « Vineur » très célèbre.

      When we first met comédie romantique américaine Netflix

      On vous disait tout à l’heure que le scénario était classique, c’est vrai. Mais on ne peut cependant pas se vanter d’avoir vu venir la tournure prise par la trame. Force est d’admettre – non sans douleur – que l’on a été surpris par l’évolution de l’histoire. Et cela fait grand plaisir, puisque le propre des comédies romantiques est généralement d’être très prévisible. Ici, l’histoire se pose tranquillement, on commence à échafauder nos premières esquisses de la fin du film, et on se fait surprendre. EN-FIN une comédie romantique qui nous emmène plus loin que le scénario classique. On ne vous en dit pas plus, on laisse la magie du film opérer, et on vous met au défi de deviner la fin.  

      Pour conclure, c’est très simple : on radote. Si la comédie fonctionne si bien, c’est grâce à un mariage savoureux entre les fondements classiques du romantisme et l’inattendu du côté « science-fiction ». Et tout cela, avec des personnages attendrissants, et quelques procédés comiques bien placés.  

      Bande-annonce de When we first met 

       

       

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.