More
    More

      Critique « Sans un bruit » de John Krasinski : un concept génial

      Le cinéma conserve ses lettres de noblesse et ce, malgré une industrie de production qui a du mal à se renouveler. Même si nous retrouvons de très bonnes surprises au cours de ces dernières années, on constate cependant des schémas similaires sur plusieurs films d’horreur… Concepts déjà vus, scénarios bâclés… Bref il devient difficile de trouver de l’horreur originale. Cependant, le réalisateur John Krasinski a débarqué avec Sans un bruit, film d’horreur au concept génial. 

      Dans un monde dévasté, une famille tente de survivre à une menace invisible. Tout ce que l’on sait, c’est que le silence est la règle d’or, au risque de se faire dévorer par cette menace omniprésente mais totalement invisible. Le principe de ce film est extrêmement intéressant et revient à la base du film d’horreur efficace : le silence. Il est vrai que ce que l’on ne voit pas et ce que l’on entend est toujours plus effrayant car décuplé par le pouvoir de l’imagination. Vu que les mystérieuses menaces finissent par se montrer, c’est réellement au début du film que la menace est palpable et la plus effrayante. 

      Une ambiance glaçante et un silence mortel

      Le film tient sur peu de choses finalement : une ambiance silencieuse qui tient en haleine et nous fais craindre une seule chose, à savoir le bruit ! Et oui, dans ce monde où le moindre son est synonyme de mort imminente, le spectateur sera terrorisé d’entendre le moindre bruit qui pourrait tuer les protagonistes. On devient paranoïaques à l’idée d’entendre le moindre son, on frisonne au moindre murmure… L’ambiance est donc glaçante et plusieurs fois, vous risquez d’être accrochés à votre siège. 

      Evidemment, cette ambiance ne fait pas tout le film. Le réalisateur est John Krasinski, qui est surtout connu pour sa carrière d’acteur, avec des apparitions dans Detroit et quelques doublages comme pour Le Vent se lève. Aujourd’hui, il se prête à la réalisation pour son troisième film qui lui permettra surement de décoller. Et bien qu’il soit davantage un acteur qu’un réalisateur, John Krasinski apporte une réelle mise en scène intéressante. Rien de très original certes, mais son utilisation des plans est intelligente et au service du récit.  Mais si l’on doit le retenir pour ce film, c’est surtout pour son rôle d’acteur ! Car oui, le réalisateur porte aussi la casquette d’acteur puisque qu’il joue le père de famille (ou le sosie de Vincent Tirel de Golden Moustache, au choix) mais arrive très bien à gérer les deux tâches. Il joue parfaitement le rôle de père protecteur, prêt à tout pour sauver sa famille mais est aidé par les autres acteurs du films qui sont à la hauteur. On ne parlera pas ici des enfants qui, bien qu’ils restent plutôt corrects, ne sont pas à la hauteur des performances de John Krasinski et surtout d’Emily Blunt qui endosse le rôle d’une mère enceinte, essayant désespérément d’éduquer et de veiller sur ses enfants dans ce monde apocalyptique. 

      Avouez tout de même que John Krasinski est le clone de Vincent Tirel !

      Le film est donc fort, puissant, brutal et ne vous laissera pas indifférents face au bruit, au silence mais aussi et surtout à la peur générée par ces derniers. Bien qu’il ne semble être qu’un simple film d’horreur, Sans un Bruit est aussi un film qui met en relation nos peurs les plus intimes avec la peur que peuvent ressentir les personnes sourdes ou mal-entendantes. Grâce au personnage de la fille aînée qui est sourde, nous comprenons sa peur principale : celle d’entendre le moindre bruit. Refusant toute aide de son père, elle veut rester dans ce monde de silence où elle peut fuir la réalité… Et nous sommes à notre tour terrorisés par le moindre bruit du film. Chaque soupir, chaque bruissement nous donne des sueurs froides et le bruit devient une peur qui s’étend même jusqu’à la sortie de la salle où vous ne serez pas insensibles au bruit. 

      En somme, Sans un bruit est un film d’horreur ambitieux qu’il est complexe d’analyser pleinement. Malgré une fin quelque peu bâclée et peut-être trop rapide, le film de John Krasinski est à voir absolument en salle car il est fait pour cette ambiance silencieuse si particulière des salles de cinéma. Une suite est d’ailleurs prévue mais soyons honnêtes, le film se suffit à lui-même et voir une suite de ce film serait une mauvaise idée… Enfin bref, Sans un Bruit est un film d’horreur qui ose et qui fait énormément de bien au genre. 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité