More
    More

      Critique « Play » d’Anthony Marciano : Génération cassette

      Le dernier film d’Anthony Marciano (Les Gamins et le très oubliable Robin des bois, la véritable histoire) est passé relativement à côté de son box-office français. Ayant bénéficié d’une date de sortie peu recommandable dans nos salles (le 1er Janvier 2020), il finira sa course à environ 250 000 entrées. Mais bonne nouvelle pour tous les retardataires ! Le film a été sélectionné par le CNC parmi ceux qui ont été mis en sorti VOD de façon anticipée avec le confinement. Et on vous conseille vraiment d’y jeter un œil !

      Une ode à la nostalgie

      Max, bientôt la quarantaine, nous replonge dans sa jeunesse qu’il a filmé depuis ses 13 ans. Notamment l’année 1993, durant laquelle on lui a offert sa première caméra. Depuis, il a tout filmé ou presque, de ses aventures avec Emma, Mathias et Arnaud, sa bande de pote.

      On revoit alors à travers les enregistrements, son parcours et la vie du groupe, rythmés avec certains fameux événements qui se déroulent durant la période qu’ils traversent. On pourra recenser notamment la Coupe du Monde 98, le passage à l’an 2000 etc…

      Le tout en reconstituant l’ambiance visuelle des vieux enregistrements de caméra, ce qui est très réussi. On se retrouve vraiment en immersion dans les années 90. Sans en faire des caisses, Marciano sait doser sa mise en scène comme il le faut. Et même vers la fin, quand on revient dans les années plus récentes, on ne s’ennuie pas.

      Des acteurs impeccables

      Le problème avec les films suivant des personnages sur plusieurs époques, notamment la période pré-adolescente / adolescente, c’est qu’il faut en général changer les acteurs. Résultat, soit les acteurs sont bons mais ne se ressemblent pas du tout entre les âges. Ou alors la ressemblance est frappante mais l’acteur de sera pas convaincant. Or, dans le cas de Play, Marciano et Boublil ont réussi à faire le combo parfait. Au moins, on n’est pas frustrés de quitter tel ou tel acteur quand il est remplacé par sa version plus âgée. On y croit et c’est très agréable à suivre !

      Une bande-son bien choisie

      Vous pourrez retrouver You Are My High de Demon, audible dès la bande annonce. Mais aussi, Oasis, les Pixies, M83, Jaimiroquai, NTM, Spin Doctors, etc… C’est tout un florilège musical bien sympa qui est là pour vous accompagner dans le visionnage des cassettes jusqu’aux vidéos de l’IPhone.

      Pour conclure, nous avons avec Play une comédie drôle et touchante, qui nous donne envie de retourner faire un tour dans le passé, pour faire les quatre cents coups entre amis.

      Bande-Annonce du film Play

      Interview d’une partie du casting

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.