More
    More

      Critique « Les Filles du Dr March » de Greta Gerwig : féministe avant l’heure

      Sorti le 1er Janvier 2020 sur grand écran, Les Filles du Dr March de Greta Gerwig est une adaptation du célèbre roman de Louisa May Alcott. De son titre anglais Little Womence roman presque autobiographique dépeint la vie de Jo March et ses sœurs. Repris avec fidélité, Greta Gerwig a remis la littérature au goût du jour avec un casting remplit de fraîcheur. Emma Watson, Timothée Chalamet ou encore Meryl Streep, le cast a de quoi mettre l’eau à la bouche. Retour sur Les Filles du Dr March disponible en VOD depuis le 6 mai dernier. 

      Joséphine March, écrivaine, vis avec ses 3 sœurs et sa mère. Leur père, le Dr March, est rarement présent car toujours en déplacement. Jonglant entre passé et présent, la réalisatrice américaine mixe les époques pour accentuer l’évolution de ces quatre sœurs. Pendant et après la Guerre de Sécession, ces jeunes femmes vont alors s’affirmer, aussi bien de part leur caractère que leur place dans la société.

      Des liens inébranlables

      Une maison uniquement composée de femmes, une solidarité à toute épreuve. Tout au long du film, la sororité est à l’honneur. Alternant entre passé et présent, Greta Gerwig use de nombreux flashbacks, nous faisant tourner la tête. Même si, pour quelqu’un ne connaissant par l’histoire, il peut être compliqué de s’y retrouver parmi ces nombreux aller-retour, les costumes et la mise-en-scène restent fidèles à l’époque, nous permettant de nous y retrouver un minimum dans ce méli-mélo.

      Toutes les quatre artistes, les sœurs March se retrouvent confrontées au puissant patriarcat de l’époque – et malheureusement encore trop présent – mais ne se laissent pas marcher sur les pieds pour autant. Se voulant féministe, ce long-métrage essaie de mettre l’accent sur l’évolution psychologique et caractérielle des quatre sœurs, en oubliant parfois l’évolution des autres personnages, les rendant plats et sans saveurs.

      Critique "Les Filles du Dr March" de Greta Gerwig : féministe avant l'heure

      Paru en 1868, le roman Les Filles du Dr March était à l’époque un élan de féminisme. Mais cela était un bon siècle en arrière. Depuis les mœurs ont changé, les rapports hommes-femmes ont évolué, et le féminisme aussi. Malgré un casting moderne et un scénario fidèle au roman, le film en lui-même se voit dépourvu de modernité, quelque peu poussiéreux. Une petite mise à jour n’aurait sûrement pas été de trop.

      Envie de liberté et d’indépendance

      Concentré sur l’envie irrépressible de liberté et d’indépendance des jeunes sœurs, certaines relations sont passées à la trappe. Certains personnages n’ont même que très peu évolué, rendant le film un tantinet fade. En regardant un long-métrage qui se dit féministe on a l’espoir de voir les femmes se battre contre le patriarcat et ne pas y céder. Dans Les Filles du Docteur March, le combat féministe est présent. Ce qui rend les choses décevantes, c’est qu’au bout du compte les filles de ce film se laissent en quelque sorte écraser par le patriarcat et les règles de l’époque. La bataille n’aura donc pas duré longtemps.

      Critique "Les Filles du Dr March" de Greta Gerwig : féministe avant l'heure

      Des actrices brillantes, une émotion naissante… mais une musique trop présente, étouffante. Les Filles du Dr March nous incite à la tendresse et à la bienveillance mais cela aurait très certainement été plus aisé si la musique n’avait pas pris autant de place. Malgré cela, l’histoire est pour l’époque progressiste et sincère, remplie de bons sentiments.

      Une adaptation fidèle, un casting célèbre… Les Filles du Dr March est une bonne alternative pour ceux n’ayant pas lu le roman. 

      Bande-annonce Les Filles du Dr March

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.