More
    More

      Critique « Feminists: what were they thinking? » (Netflix) : rétrospective d’un combat féminin

      À l’heure des mouvements #MeToo ou #Balancetonporc, le documentaire Feminists: what were they thinking? revient sur les mouvements des femmes des années 70. À travers un livre de photographies, réalisé par Cynthia MacAdams, la réalisatrice Johanna Demetrakas raconte les luttes de ces femmes qui ont voulu changer leur statut et faire évoluer les mœurs. 

      Un documentaire d’avant, toujours d’actualité

      Il y a un an, le New York Times affichait à sa une l’affaire Weinstein et l’ensemble de ses comportements sexuels déviants. Depuis plusieurs jours, le Sénat américain a confirmé la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour Suprême, également accusé de harcèlement sexuel. Les États-Unis continuent d’être gouvernés par un président lui aussi accusé d’agressions sexuelles. Les féministes des années 70 pensaient-elles que nos sociétés évolueraient dans ce sens ?

      Feminists: what were they thinking? revient davantage sur le passé de ces femmes féministes, que sur leur état actuel. Le film s’interroge sur les revendications de ces femmes dans les années 70 et de ce qu’elles ont réussi à changer. La réalisatrice Johanna Demetrakas s’est appuyée sur la vision de Cynthia MacAdams à travers un panel de photographies. La photographe a souhaité sublimer les femmes par le féminisme. « Women looked different because of feminism, and I wanted to see if that would show up in pictures« . Ce film d’actualité pertinent utilise les portraits de ces femmes. Mais également des extraits de films, de témoignages de femmes militantes qui ont contribué à l’évolution de leurs statuts durant les années 70.

      Be a good girl

      Janes Fonda, Meredith Monk, Lily Tomlin, qui ont posé pour ces photographies, racontent leur passé et réfléchissent à ce qu’il se passe aujourd’hui. De plus, un large éventail de femmes, professeures, actrices, artistes, militantes, est compris dans le documentaire. Des femmes plus jeunes, qui n’étaient pas encore nées, racontent leur point de vue sur l’influence de cette époque, et des difficultés qu’elles rencontrent aujourd’hui. En y regardant de plus près, les revendications d’il y a 40 ans étaient les mêmes que celles entendues lors de The Women’s March, en 2017.


      Tous les sujets sont abordés au sein du documentaire. Le sexisme, la supériorité des hommes, l’égalité, le droit à l’avortement, à la contraception, l’homosexualité, le racisme. Seules les femmes transsexuelles et le rôle qu’elles ont joué, n’ont pas été inclus dans le film. Une occasion manquée pour un long-métrage qui aborde l’ensemble des stéréotypes accordés aux femmes dû à la supériorité de l’homme. 

      À travers leurs revendications, leurs luttes, et l’injustice, on parcourt la jeunesse de ces femmes, auxquelles on peut s’identifier. Le film/documentaire est poignant grâce à l’utilisation de photographies et de films d’archives. Une nouvelle façon de sublimer le féminisme d’hier, toujours d’actualité aujourd’hui. 

      Bande-annonce de Feminist: what were they thinking? (VO) :

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.