Les mini-critiques de Trilaw : Werewolf by night

0
492
werewolf by night
Affiche du film Disney + werewolf by night

Marvel sort deux métrages en quasi simultanéité : l’un sur sa plateforme dédiée Disney+, l’autre dans les salles sur grand écran, l’un franchement réussi, l’autre pour le moins médiocre.

Werewolf by night – « Ted ? Tu as un très joli prénom »

Marvel tente enfin de se renouveler en rendant un hommage appuyé aux très vieux films d’horreur et c’est un pari gagnant. Le sang gicle comme jamais auparavant dans le MCU, j’ai d’ailleurs été étonné de la violence ; comprenez-moi bien, ce n’est pas Saw mais cela change des combats lisses et sans grands enjeux auxquels nous a habitué la franchise.

Dommage que ce n’est pas pleinement assumé où une sortie au cinéma aurait mieux convenu plutôt que la discrète diffusion sur la plateforme Disney+. Néanmoins, on ne sait plus où donner de la tête avec sa profusion de séries qui n’ont pas encore rejoint les autres héros, ce téléfilm le fera peut-être avec Blade.

Thor : love and thunder – « Les dieux sont censés vous protéger. Mais où sont-ils ? »

On se désole en voyant ce qu’est devenu Thor, c’est-à-dire une énorme machine à vannes plus que détestable. Mais où est passé le héros shakespearien du début ? On croirait presque à la parodie. Taika Waititi vide le personnage de sa substance glorieuse et de son prestige fictif. Ce film réussit à décrédibiliser l’entièreté du MCU. Le scénario comporte un manque flagrant d’écriture sérieuse.