More

    Les mini-critiques de Trilaw : I’m your man, La vraie famille

    I’m your man « Je plais à tout le monde… sauf à toi »: Tout droit venu du pays des Teutons, le film convainc par son interprétation (tout de même récompensée par la Berlinale de la meilleure actrice).

    Par contre, c’est plutôt en demi-teinte concernant le scénario. Maria Schrader approfondit l’hypothèse d’un amour peu conventionnel qui est envers son robot. Le film se passe dans une atmosphère étriquée qui est envahie par une espèce de tristesse aussi fascinante que déboussolante. Néanmoins, bien que l’ex vedette de Dowton Abbey maîtrise parfaitement la langue de Gœthe et la romance conceptuelle, cela n’empêche pas le fil du récit d’être hautement prévisible et les enseignements de la fin sont insuffisants.

    La vraie famille « Le lien qui t’unît à ta vraie famille n’est pas le lien du sang mais celui du respect »

    La vraie famille est un film sensationnel : fréquemment douloureux mais de temps à autre amusant, éblouissant et sans cesse ingénieux. Fabien Gorgeart consacre une ode émouvante à l’affection maternelle, animé par son propre parcours. Que faire quand sa progéniture se détourne de vous au profit d’une inconnue qui, elle, a toujours été là pour vous ? Le film relate avec astuce le mal-être que peut provoquer à un enfant la réexpédition chez son géniteur.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.