More
    More

      Critique « Voyage vers la lune » : un très beau film d’animation made in Netflix

      Netflix n’a pas fini de nous surprendre ; après plusieurs mois d’attente, la plateforme sort enfin son nouveau film d’animation, Voyage vers la lune. Entre culture chinoise et modernité, servi par une magnifique animation et une histoire originale, le film, héritier des plus grands Disney nous emmène dans un fabuleux voyage, et c’est une très belle réussite.

      Dans un village chinois de notre époque, la jeune Fei Fei doit affronter des bouleversements familiaux qui la poussent à se réfugier dans les rêves des légendes chinoises qu’elle a tant entendues dans son enfance. De peur de perdre la relation avec son père, animée par des souvenirs douloureux et une envie de commémorer la mémoire de sa mère, Fei Fei, grâce à son intelligence hors pair, va alors décider de prouver l’existence de sa légende préférée en organisant une expédition sur la lune. Son voyage merveilleux va ainsi l’emmener à la rencontre de fabuleux amis, dans un parcours initiatique parfois prévisible, mais toujours poétique.

      Une animation digne des plus grands Disney

      Dès les premières minutes de Voyage vers la lune, à travers des paysages chinois magnifiques et des personnages aux traits ronds et pleins de douceur, on ne peut éviter la comparaison avec les plus grands films Disney et Pixar. Et cette comparaison est très vite justifiée lorsque l’on voit que derrière le film d’animation de Netflix les animateurs Glen Keane et John Kars, les papas de tant de classiques : avec La Petite Sirène, La Belle et la Bête, Tarzan ou encore La Planète aux trésors pour l’un, et Toy Story 2, Ratatouille et La Reine des Neiges pour l’autre, il n’est pas étonnant de trouver dans Voyage vers la lune de si belles animations travaillées dans les moindres détails. Ainsi Netflix, grâce aux talents de si bons animateurs, n’a pas à rougir face aux plus grands studios d’animation. Face à tant d’attentes, on pourra cependant regretter des paysages et personnages lunaires un peu lisse et trop fluos, qui sauront sûrement ravir les enfants, mais qui, aux yeux de spectateurs plus aguerris, tranchent avec la poésie et la douceur des premiers instants.

      On ne saurait bien sûr oublier de mentionner les nombreuses chansons, qui nous ramènent encore une fois à nos souvenirs des anciens (et moins anciens) Disney, et qui nous accompagnent et nous confortent dans un univers bien connu d’animation classique. Avec un rythme parfois précipité dans les débuts, mais une action bien dosée, Voyage vers la lune a tout des plus grands pour séduire.

      Faire le deuil sans oublier ses rêves

      On pourrait voir dans le voyage vers la lune de Fei Fei une allégorie du parcours initiatique qu’est le deuil, jusqu’à trouver l’apaisement grâce aux rêves qui accompagnent la jeune fille dans toute son aventure. Avec des thématiques si simples à appréhender pour tous, et pourtant si essentiels à toute construction vers l’âge adulte, Voyage vers la lune voit ses personnages grandir, évoluer et apprendre dans un cheminement toujours logique, et peut-être parfois assez prévisible. Entre moments émouvants et touchants, qui sauront tirer quelques larmes aux plus émotifs, l’histoire de Fei Fei rappellera les peurs et angoisses symptomatiques des familles modernes, sans malheureusement atteindre la profondeur des meilleurs du genre.

      Tous les éléments sont réunis pour un grand dessin-animé, entre nostalgie des premiers Disney et thématiques modernes et touchantes, qui nous font voyager avec Fei Fei dans ce voyage initiatique merveilleux.

      Culture chinoise et modernité

      Co-production américaine et chinoise, Voyage vers la lune nous emmène à la découverte de la culture chinoise et toutes ses merveilles. Ainsi entre les légendes de Chang’e, déesse de la lune, du lapin de Jade, et des dragons (symboles de la persévérance, qui prennent donc au coeur du récit une place toute particulière pour accompagner Fei Fei) se mélangent les éléments culturelles plus classiques, avec le traditionnel Ping Pong ou les délicieux Mooncake, ou encore les références au cinéma, avec le classique Voyage dans la lune de Georges Méliès. Au début très classique, le film de Netflix se révèlera au fur et à mesure assez moderne, jusqu’au climax qui verra s’inviter la C-pop au détour d’un concert en apesanteur assez déroutant.

      Dans l’envie de plaire à tous les spectateurs, Voyage vers la lune n’est en fin de compte jamais aussi beau que dans ses moments poétiques hors du temps et de l’espace, qui sauront charmer tous les âges.

      Résolument destinée aux enfants dans beaucoup d’aspects, l’aventure moderne et touchante de la jeune Fei Fei saura tout de même toucher tous les amoureux de l’animation grâce à une patte visuelle très plaisante et une histoire touchante malgré quelques facilités. Un très beau film d’animation, qui restera comme l’une des références sur la plateforme américaine.

      +1

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité