More
    More

      Chill & Cult : découvrez « 21 Jump Street » sur Netflix

      21 Jump Street, la comédie policière américaine qui a mérité sa place parmi les classiques de la comédie grâce à un juste équilibre entre séduisante simplicité et humour grotesque.

      Un scénario classique de comédie…

      Côté scénario, Michael Bacall et Jonah Hill ont su s’approprier le synopsis de la série éponyme pour l’adapter en film. Deux ratés de la police se retrouvent au département Jump Street pour une mission d’infiltration au lycée dont le but est de démanteler un réseau de dealer : pas de quoi casser trois pattes à un canard, comme dirait l’autre. Niveau pitch, on tape en plein dans l’américain, et qui dit américain dit cascades, courses poursuites endiablées et explosions à tout va. Vous l’aurez donc compris, ce n’est pas le scénario qui a valu à ce film sa place dans la catégorie « films cultes ». Mais là où 21 Jump Street a su faire la différence concernant le scénario, c’est dans l’humour.

      21 Jump Street, Netflix, Comédie, film, américain

      Contrairement au célèbre adage du chef Gusto « tout le monde peut cuisiner », tout le monde ne peut pas faire de l’humour, à l’image de cet oncle qui bide à chaque repas de famille avec ses blagues bien lourdes. 21 Jump Street, c’est le mariage paradoxal du loufoque et de la légèreté. Ne cherchez pas la légèreté au sens premier du terme, vous ne la trouverez probablement pas. Et si vous découpez tous les procédés humoristiques un à un, rien de sensationnel. Mais imbriqués les uns avec les autres et recontextualisés dans l’histoire du film et dans les scènes d’actions, on obtient une harmonie sublimée par le duo de choc Jonah Hill et Channing Tatum. Tout cela bien sûr dans un registre léger et bon enfant qui fait tout le charme du film.  

      …sublimé par des acteurs qui font la différence

      Comme nous l’avons dit précédemment, pour que l’humour fonctionne, il faut des acteurs qui l’incarne à la perfection. Et pour le coup, Phil Lord et Chris Miller, les réalisateurs, ont su dénicher le bon duo. Il est composé de Jonah Hill, co-scénariste, et Channing Tatum, deux acteurs que rien ne relie et qui, à première vue, n’ont rien à voir. Les deux incarnent des personnages très différents : l’un sportif écervelé, l’autre intellectuel grassouillet, pour une paire de policiers aussi complémentaires qu’inefficaces. Cette complicité devant la caméra s’est très tôt ressentie, et a évolué grâce au développement en parallèle des liens entre les deux acteurs hors-caméra. A tel point que Channing et Jonah ont tourné ensemble dans 5 films après 21 Jump Street.

      Dans le film, les liens qui les unissent sont d’autant plus forts que l’est leur différence. Ils dégagent une certaine forme de tendresse qui permet à chacun de s’identifier à ce duo. C’est là la prouesse du jeu d’acteur du binôme : la naïveté de leur rôle est loin de l’intelligence de leur interprétation. En d’autres termes, l’enjeu est de jouer une amitié immature suffisamment naturelle pour que chaque personne puisse s’identifier à cette relation. Et le pari est remporté pour les deux acteurs qui sont aussi bien complémentaires dans leur rôle que dans l’interprétation singulière qu’ils ont de chaque personnage. On obtient cette synergie qui a elle seule réussi à porter un film délirant au statut de classique de la comédie. Et pour ça, chapeau bas.

      21 Jump Street est donc une comédie américaine incontournable de par son humour grotesque et ses personnages loufoques, qui permettent à un scénario classique de se différencier dans cette catégorie cinématographique. En bref, vous cherchez un film « bon délire » pour une soirée rigolade entre amis, ne cherchez plus : vous l’avez trouvé.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité