Annecy 2018 – « Another Day of Life » de Raul de la Fuente et Damian Nenow : un film politique puissant

Annecy 2018 – « Another Day of Life » de Raul de la Fuente et Damian Nenow : un film politique puissant

Note

Annecy 2018 – « Another Day of Life » de Raul de la Fuente et Damian Nenow : un film politique puissant

Réalisation

Scénario

Animation

Personnages

Summary:
Quand l'animation est au service de la politique.

70%

Passionnant

User Rating: 0 (0 votes)

Raul de la Fuente et Damian Nenow réalisent avec Another day of Life une œuvre bluffante. Multinational, le long-métrage réunit des financements espagnols, allemands, belges, polonais et hongrois. Le film raconte l’histoire de Ryszard Kapuscinski, journaliste polonais qui a couvert la guerre d’Angola en 1970. Adapté de son propre roman, Another day of Life est une belle aventure politique présentée hors compétition au Festival d’Annecy, et sera en salle le 19 décembre 2018.

Quand l’animation rencontre le réel

Raul de la Fuente et Damian Nenow voulaient utiliser l’animation pour toucher le réel. Adapté d’une histoire vraie et du roman de Ryszard Kapuscinski, Another day of Life revient sur la terrible guerre d’Angola, le genre de pan de l’histoire bien souvent oublié des programmes scolaires. Another day of Life est une leçon d’histoire, mais également humaine : l’aventure humaine de ce journaliste de terrain incrusté dans l’entité monstrueuse qu’est une guerre civile et armée. Les cinéastes imposent l’électron par rapport au tout. Comment un simple individu peut avoir un impact sur une guerre.

Raul de la Fuente et Damian Nenow confrontent la folie d’un homme couplée à son amour du risque et du devoir, à la folie de la guerre. Ils nous montrent comment certains Hommes sont faits pour interagir avec des situations comme celles-ci. Avec ces séquences de destruction et de dématérialisation de la réalité absolument splendides, les cinéastes veulent mettre en avant la situation désespérée dans laquelle se trouve le journaliste. Un reporter qui va d’ailleurs remettre ses propres idées en doute. Il va se poser la traditionnelle question de l’utilité de ses actions, de l’importance de ses actes, et de la portée de son aide. Finalement, Raul de la Fuente et Damian Nenow veulent raconter l’histoire d’un homme dont la propre existence vaut moins que sa profession.

 

Une double approche passionnante

 

Raul de la Fuente et Damian Nenow couplent des séquences d’animation, qui se situent dans les années 1970, à des prises de vue réelles, qui se situent dans le présent. Une belle manière de matérialiser l’immatérialisable. Avec cette technique, Raul de la Fuente et Damian Nenow animent le passé, animent la sauvagerie qui s’est emparée de l’Angola. Les cinéastes peuvent ainsi également mettre des images sur ce qu’on ne saurait voir, sans trop choquer, sans perdre le spectateur, ou sans tomber dans le film de guerre.

Another day of Life préfère rester du côté des films politiques. Avec les prises de vues réelles, les cinéastes filment les véritables instigateurs de cette histoire. Raul de la Fuente et Damian Nenow sont allés chercher les véritables acteurs de ce film pour les montrer sous leurs vrais visages. Les deux réalisateurs mettent en avant ces vestiges vivants, ces survivants, qui ont affronté la guerre et la mort et en sont sortis vivants, mais pas indemnes. La dimension mémorielle prend toute son identité, nimbée de regrets ou de complaisances personnelles. Raul de la Fuente et Damian Nenow opposent ainsi la folie d’une époque au recul d’une autre. Ces acteurs ont changé, et perçoivent dorénavant cette épreuve à leur manière.

Ainsi, Another day of Life est une œuvre profondément politique, mais également passionnante. Elle couple une vision globale à celle plus personnelle d’un acteur en particulier. Puissant. À découvrir le 19 décembre en salles.

 

Bande-annonce Another day of life :

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.