More
    More

      James Cameron prie pour la survie des cinémas et des blockbusters

      James Cameron, le réalisateur d’Avatar, s’est confié au sujet des cinémas et des blockbusters lors d’une apparition au Tonight Show.

      La question que l’on se pose tous est de savoir si le cinéma fera également partie des victimes de la pandémie de COVID-19 ? Alors que l’ouverture des salles est prévue pour le 19 mai en France, James Cameron s’inquiète et avoue prier pour le bien du box office.

      Au cours d’une apparition au Tonight Show, le réalisateur explique qu’il n’accorde pas d’importance au fait de voir ses films se faire dépasser par ceux de Marvel et notamment Avengers : Endgame, pour le titre de n°1 du box office mondial : 

      « Tout le monde fait une grosse affaire de cette bataille, mais la vérité c’est que nous devons vraiment nous concentrer tout simplement sur le retour au cinéma ! Espérons que nous pourrons encore avoir, dans les années à venir, des films comme Avengers : Endgame, de gros films Marvel ou Avatar ou d’autres… Des films capables de rapporter 1 ou 2 milliards de dollars de recettes. »

      James Cameron avoue même prier pour que les salles de cinéma restent un moyen viable de regarder des films après la fin de la pandémie : 

      « Prions pour que les cinémas soient toujours là après cette pandémie et après ce virage vers le streaming. Je n’ai rien contre le streaming. Il y a une bonne écriture et de superbes séries en streaming, mais rappelons-nous que les salles de cinéma sont une expérience sacrée pour nous tous. N’oublions pas d’y retourner dès que cela sera possible, en toute sécurité. »

      Il faut dire que le cinéaste joue gros ! En effet, il prépare un projet cinématographique d’une ampleur titanesque, depuis des années, avec Avatar 2 qui devrait sortir le 16 décembre 2022 dans les salles, puis Avatar 3 provisoirement prévu pour le 22 décembre 2023 et Avatar 4, calé au 18 décembre 2026. Et, si les suites cartonnent, Disney signera un chèque pour Avatar 5. Le réalisateur a donc plus d’une raison de prier…

      Quant à nous, cinéphiles que nous sommes, espérons pouvoir fouler de nouveau le tapis de nos chères salles obscures le 19 mai prochain.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité