More
    More

      Walking Dead : notre critique du tome 26 du comics

      Déjà le vingt-sixième tome de Walking Dead chez les éditions Delcourt. On pourrait ressentir une certaine lassitude à la lecture de ce comics débuté en 2003, mais il n’en est rien. En plus, L’appel aux armes est très certainement le meilleur tome que Robert Kirkman nous offre depuis un petit moment !

      Si vous retournez le volume que vous avez dans les mains, vous pourrez y lire : Les Chuchoteurs ont pensé semer la terreur. Ils ne vont récolter que la vengeance de la 81zy8lkantlcommunauté emmenée par Rick, Michonne et les autres. Alors qu’ils pensaient avoir retrouvé une forme de normalité dans ce monde devenu fou depuis l’apocalypse zombie, l’existence et les humains rescapés font à nouveau basculer leur vie dans un maelstrom de violence et de sang.

      Les choses vont changer…

      Et ce n’est pas peu de le dire. Après un tome 25 qui faisait timidement avancer l’intrigue, on se retrouve ici en présence d’un très grand pas ! Même si les zombies sont presque complètement mis de côté, c’est la contre-attaque qui s’organise.

      Dès le début du volume, on sait qu’à un moment ou à un autre, cela va exploser et que le conflit va apparaître. La violence physique présente dans le volume d’avant laisse sa place à une violence psychologique, vicieuse, pernicieuse. Et remet surtout le personnage de Negan au premier plan de l’histoire, après avoir passé quelques années au fond de sa cellule.

      Si on devait dégager un thème principal à cet ouvrage, ce serait celui de la vengeance. Tout le monde est en colère suite au massacre du tome 24, et tous en veulent à Rick. Si seulement il avait agit différemment avec les Chuchoteurs, peut-être qu’ils n’en seraient pas là. Alors notre leader propose une solution : monter une armée ! Une unité de combat capable de se défendre, histoire de recentrer les esprits sur un but commun. Même si tout ne va pas se passer comme prévu, bien entendu…

      Et avec un Rick débordé, il n’en fallait pas plus à notre cher Negan pour prendre la poudre d’escampette ! Même si pour Rick le fait de garder Negan en vie relevait de sa virilité à prouver que le bien l’emporte toujours sur le mal, de quelques façons que ce soit,  il faut bien avouer que là, il a fait une grosse erreur. Parce que Negan n’a rien oublié, et qu’il n’est pas prêt de passer à autre chose.

      Negan is BACK !

      Rick s’est toujours posé comme un leader, mais un leader désorganisé. Il commence à se rendre compte de ses erreurs, ce qui le pousse même à demander des conseils à Negan ! La relation entre les deux hommes a toujours été ambiguë. Ils sont tous les deux aux antipodes niveau méthode et conception des choses, mais leur but est commun : préserver les vivants. Et Rick applique les conseils de Negan ! On voit enfin se dessiner une stratégie dans les idées de Rick, mais il faut espérer que cela ne soit pas trop tard.

      Le gros coup de coeur de ce tome reste Negan ! On a l’impression que l’ancien propriétaire de Lucille souhaite se repentir de ses crimes. Mais même s’il arrive à berner les personnages, il ne berne pas le lecteur, et nous, on veut savoir ce qui va se passer une fois toutes ces manipulations terminées ! On y croit jusqu’à la dernière page, Negan a changé, Negan est bienveillant. Et là, coup de théâtre ! Tout ce que l’on espérait arrive ! Negan is BACK !!!

      En conclusion, on ferme le livre sur un cliffangher haletant, mais en se disant quand même que l’espoir fait vivre. Les lecteurs ne se lassent pas de cette saga, qui parvient encore à nous surprendre, 13 ans après ses débuts. On sent le début d’un nouvel arc, et là où l’on pensait que les Chuchoteurs seraient une menace sur la durée, avec Negan, tout est remis à zéro !

      On attend impatiemment le tome 27, La Guerre des Chuchoteurs, pour le 7 mars 2017. Là, on se dit que vraiment, c’est encore loin !

       

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité