More
    More

      [Critique] Justice League Rebirth – Tome 2 : une relance à la hauteur

      Après un premier tome sorti le 9 juin, Urban Comics continue de publier en français les aventures de l’équipe des plus puissants héros de DC Comics, la Justice League avec ce nouveau livre qui sortira le 10 novembre.

       

      Ce nouveau volume de 140 pages poursuit le redémarrage des aventures de la Justice League entamé en juin dernier. Il est publié peu de temps après un anthologie. Le scénario est de Bryan Hitch. Ce dessinateur – The Authority, Justice League – reconnu se lance pour la première fois dans l’écriture. Les dessins sont d’artistes travaillant souvent pour DC comics mais encore peu connus : Neil Edwards – Action Comics, Jesus Merino – surtout connu comme encreur, Matthew Clark et Tom Derenick.

       

      Des super-héros confrontés à leurs peurs

      Superman mort, un autre Superman est arrivé pour aider la Justice League à détruire la machine du chaos créée par Les Semblables. Cette nouvelle équipe apprend peu à peu à intégrer ses nouveaux membres.

      Bryan Hitch se montre un scénariste débutant très intéressant. Il ne se contente pas de créer une succession de combats mais organise deux récits sur plusieurs épisodes. Le premier est le plus original. On y suit la diffusion progressive de la paranoïa qui contamine ces super-héros. Que faire quand les être les plus puissants ont tellement peur qu’ils perdent le contrôle ? Le plus intéressant est qu’Hitch réfléchit à chacun. Chaque personnage est touché par une peur intime. Les nouveaux membres se sentent en insécurité – Jessica Cruz, le nouveau Superman –  alors que d’autres craignent les terriens et cherchent à prendre le contrôle par arrogance – le roi Aquaman et la déesse Wonder Woman. Les plus jeunes craignent le regard des autres – Cyborg – et donc le sentiment d’être exclu – Green Lantern. Il est très intéressant de réutiliser enfin ce personnage musulman, Simon Baz, moins sûr de lui qu’Hal Jordan.

      Dans le deuxième récit, on suit une nouvelle attaque contagieuse mais par un virus informatique qui fait à nouveau perdre le contrôle à ces héros. Hitch arrive à ménager ces thèmes avec de beaux moments d’action. On peut cependant regretter qu’il ne se soit pas aussi chargé des dessins. Les différents artistes illustrent honorablement le scénario mais, le plus souvent, cela manque d’originalité. Tout cela est souligné par un travail brillant sur les couleurs.

       

      Un beau travail d’édition

      Ce volume est édité avec talent par Urban comics. La maison d’édition ne se contente pas d’aligner les épisodes. Ce volume est non seulement accompagné comme souvent par l’ensemble des couvertures mais aussi on trouve des croquis et des essais sur les costumes de deux Lanterns.

       

      En conclusion, la série Justice League Rebirth continue à se lire de manière très agréable malgré les changements d’équipe créative. Hitch se montre un très bon scénariste débutant. On peut espérer que des dessinateurs plus originaux viendront offrir un écrin plus brillant à ses idées. Découvrez toutes les sorties de l’éditeur Urban Comics pour le mois de novembre 2017 !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.