Quand une Cape explose la guerre au Vietnam

0
147

The Cape 1969 revient en un tome aux sources d’un récit de Joe Hill (Locke & Key) mais en quittant l’actualité pour décrire la guerre du Vietnam. Obtenir un superpouvoir suffit-il pour devenir un homme bien ?

A l’origine de la capeun crash dans The Cape 1969

The Cape 1969 est un récit complet en un tome écrit par Zach Howard. Cependant, il s’agit d’un préquel de The Cape. En effet, le livre raconte le destin angoissant du père des enfants de cette première série. Ce lien entre les deux récits est montré dès le début de chaque chapitre car la mère lit à ces deux enfants une lettre de leur père puis des courriers officiels de l’armée américaine. Plusieurs images venues de la première série The Cape sont insérés dans 1969. Le dessinateur de la première série, Zach Howard réalise une case et les couvertures de quatre chapitres que l’on peut voir entre chaque chapitre puis les couvertures alternative en bonus en fin de volume. Le thème est adapté une nouvelle de Joe Hill qui veille au respect de son univers en étant responsable de la collection. On retrouve la volonté commune de détruire le mythe du héros mais dans un contexte différent.

The Cape 1969 est en effet un récit de guerre se déroulant au Vietnam. Une femme de soldat lit la lettre mensongère de son mari parti en mission en Asie du Sud-Est. On découvre ensuite la vérité. Cette guerre meurtrière égratigne la puissance américaine : un Afro-Américain a le crâne transpercé par une balle alors qu’il devait très bientôt finir sa mission. Chase est pilote d’hélicoptère mais à la suite d’une attaque une grande partie de l’équipage est décimée et son Huey se crashe au milieu de la zone ennemie dans la jungle. Le lecteur retrouve les passages classiques des récits au Viêtnam. La guérilla dans la jungle est oppressante car, avec la densité de la végétation, on ne peut jamais savoir d’où va venir l’attaque. Comme souvent pour ce lieu de combat, le bien disparaît dans les rizières et la vision de l’humanité est très sombre. Les Viêt-Cong torturent les prisonniers.

Le scénariste veut sortir des stéréotypes sur le Vietnam. Des Vietnamiens ayant vécu aux Etats-Unis ont fait le choix de rentrer et de soutenir les Viêt-Cong par nationalisme. Chase ne tue pas mais rapatrie les blessés. La dernière partie transforme le conflit extérieur en une lutte contre la discrimination. Hélas, ces idées ont tendance à faire passer les Américains pour des bons (qui ne font que réagir) et les Viêt-Cong comme des sauvages étant prêts à tuer leur propre concitoyen en raison de leur différence.

Des super-héros dans la jungleun mage dans The Cape 1969

Le genre très réaliste des récits de guerre se retrouve bousculé par un récit de super-héros. En effet, si le premier épisode montre un dialogue banal entre marines, The Cape 1969 se termine par un combat aérien digne de Superman. Chase reçoit un don unique mais il est déjà un héros n’éprouvant ni peur, ni fatigue. Il est un meneur qui connaît les techniques de survie. Les soldats américains sont observés par un Asiatique en lévitation au corps entièrement tatoué. Il est aussi puissant que benêt car il ne cesse de sourire même dans les pires situations. Cependant, le genre est également perverti. Chase n’agit pas pour le bien mais pour survivre. Il est raciste et abuse de son pouvoir par vengeance.

Dans The Cape 1969, le dessinateur et coloriste Jason Ciaramella a un style rappelant les tags par les formes carrées et l’encrage épais. On retrouve aussi l’urgence du dessin interdit par la colorisation usant de larges coups de pinceaux. Il a un style très efficace qui rend la lecture des épisodes militaires haletante. La chute de l’hélicoptère est très efficace et il ne cache pas la violence des combats. La couleur est très réussie. On trouve une présence forte des couleurs liées à la terre et le noir est réalisé par des petits points comme dans les anciens comics.

Édité par HiComics, The Cape 1969 prolonge le récit initial. Le fan retrouve des personnages et la noirceur du récit principal. Mais le cadre est différent : le récit de dénonciation du mythe du super-héros est bousculé par une aventure guerrière dans la jungle vietnamienne.

Retrouvez sur notre site d’autres sorties d’HiComics avec Locke & Key l’âge d’or et The Witcher.