More
    More

      Osez le bonheur avec Snapdragon !

      Une vieille dame isolée en forêt est-elle forcément une sorcière ? Les apparences sont souvent trompeuses…ou pas. C’est ce paradoxe que va découvrir l’héroïne de Snapdragon édité par la prometteuse maison d’édition Kinaye.

      Snapdragon, une héroïne qui se cherche

      Snapdragon, l'histoire d'une trasnformation

      Snaps a perdu son chien. Pour le retrouver, la jeune fille ose s’approche de l’antre de la sorcière. Snaps aperçoit alors par la fenêtre son animal chéri. Elle rentre et se met en colère contre l’occupante de la maison. Comme souvent, il s’agit d’une vieille femme solitaire et marginale qui vit isolée dans la forêt. Jacks n’est pourtant pas dangereuse. Elle a soigné le chien de Snaps puis va prendre sous son aile la jeune fille et lui faire découvrir un monde bien différent du quotidien.

      Le titre de ce récit complet est celui de l’héroïne dont l’étrange prénom vient de la fleur préférée de sa mère. Snaps est une enfant métisse élevée seule par sa mère. Elle est donc contrainte de se débrouiller seule. Le même jour où elle parle avec Jacks, la jeune fille rencontre Louis qui aime les mêmes romans de sorcière. Ce jeune afro-américain se sent différent de ses deux frères et les deux enfants deviennent très vite proches.

      Ne pas se fier au genre

      Sans jamais brandir une pancarte, Snapdragon est un récit féministe car il renverse les stéréotypes de genre. Le lecteur découvre certes comment le société classe et emprisonne mais aussi comment chacun se libère et affirme sa vraie nature. Comme la mère de Snap s’inquiète qu’elle reste seule, la jeune fille invite Louis à regarder des films d’horreur. Fier d’avoir une nouvelle amie, il accepte mais c’est le garçon qui est le plus effrayé. Snap est la dure à cuire alors que lui aime se vernir les ongles. Kat Leyh sait utiliser des mots très simples pour des situations que d’autres trouvent complexes. Elle dédramatise les débats et propose de suivre des gens tout simplement heureux.

      Cette modernisation des représentations concerne aussi les plus anciens. Même si Snapdragon va apprendre qu’il ne faut pas se fier aux apparences, Jacks a tout de même de nombreux secrets. Dans sa jeunesse, elle faisait des courses sauvages à moto. Jacks porte une tenue de sorcière à l’extérieur mais elle préfère le short hawaïen et t-shirt jaune vif à l’intérieur. Elle récupère les animaux écrasés puis, avec les os, elle reconstitue des squelettes qu’elle vend très cher par internet. Toutes ces idées passent en douceur et avec une grande bienveillance de tous les personnages. Snapdragon est un vent de fraîcheur en cette période parfois bien sombre. Le dessin très simple et colorée de Kat Leyh proche du cartoon renforce l’optimisme du récit.

      Tout change…

      Snapdragon une fille en colère

      Kat Leyh propose une galerie très diversifiée de personnages secondaires et elle réussit au fil des pages à les rendre de plus en plus intéressant sans jamais en faire de simples figures morales. Les personnages de Snapdragon ne sont pas figés mais évoluent. La sauvage et bougonne Jacks s’ouvre. Snap apprend l’anatomie et bien plus ensuite. Elle ne se laisse pas faire et se bat pour idées. La rencontre avec Jacks puis Louis lui apporte des amis puis elle sourit à la vie. Toutes les deux découvrent des liens anciens et secrets entre eux. En effet, le livre a une construction très subtile qui reconstruit le passé à chaque révélation. Des petits détails sont remplis de sens comme la coiffure de l’héroïne. Bien entendu, un enfant ne comprendra pas tout mais vous si, et ce récit prendra une toute autre saveur. On peut d’ailleurs comprendre tout le processus de création par les croquis et encore plus pédagogique par des images des différentes étapes du croquis au dessin achevé. La mère de Snap est également très touchante. Elle est très aimante mais en plus de travailler beaucoup poursuit ses études. Non seulement, elle se bat pour réussir dans la vie mais elle ignore les contraintes sociales pour toujours soutenir sa fille et ses amis.

      Snapdragon est un excellent récit pour enfants par sa galerie vibrante et variée de personnages qui touchera les jeunes lecteurs. Mais les adultes adoreront également ce récit sur des personnages en transformation, en transition. Enfin, il se passionnera de voir Kat Leyh déconstruire en douceur le genre.

      Si vous cherchez d’autres récits young adults, vous pouvez retrouver les chroniques sur La baie de l’aquicorne et Pilu des bois.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité