More
    More

      [Critique] D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan, intensité et doute

      En 2015, après son immense succès de Rien ne s’oppose à la nuit, Delphine de Vigan revient sur le devant de la scène avec son nouveau roman pour lequel elle est attendue au tournant. C’est alors que le public peut découvrir D’après une histoire vraie

      81LrBGEgeBL

      D’après une histoire vraie apparaît dans la suite logique de Rien ne s’oppose à la nuit (ci-contre). En effet, dans ce dernier, elle racontait l’histoire de sa famille et particulièrement le destin tragique de sa mère. Le succès qu’elle a rencontré pour ce roman (auto)biographique est sans mesure. Les lecteur.trices sont conquis.es par ses mots et son écriture, et également par le fait que ce soit une histoire réelle. Suite à cela, nous avons déjà donc plus d’indices quant au choix du titre de son roman D’après une histoire vraie, sorti quatre ans après Rien ne s’oppose à la nuit

      D’après une histoire vraie raconte l’histoire de Delphine, écrivaine, qui rencontre une femme qui va bouleverser sa vie. Delphine fait connaissance avec cette femme pendant une période majeure pour elle: lorsqu’elle se retrouve au centre de l’attention des médias suite au succès de son dernier roman. 

      D’après cette description, on se rend compte que cela semble être la vie de l’auteure puisque la situation fait écho à ce qu’elle a vécu. 

       

      Deux destins liés: Delphine et L. 

      Ce roman, c’est la rencontre de deux femmes: Delphine et L., vivant presque un coup de foudre. Seulement, on va vite se rendre compte du comportement de L. – dont on ne saura jamais le prénom en entier – sur Delphine. Un rapport de force s’exerce entre les deux, et L. est persuadée de savoir ce qui est bon pour Delphine, ce qui est nécessaire pour Delphine. 

      Les deux femmes, se ressemblant de manière troublante, vont rapidement vivre une relation fusionnelle. 

      Le titre du livre parle de lui même: ce roman semble tiré de faits réels. L’auteure décrit avec précision la vie de Delphine, qui vit une vie similaire à la nôtre: elle prend le métro à Porte de Versailles, arrive à Montparnasse, prend la ligne 3 pour aller à son appartement du 11ème arrondissement de Paris. Tout cela, elle nous le décrit avec un vrai ancrage dans le réel. L’auteure a même décidé d’appeler son personnage principal et narratrice Delphine, comme elle, et tous les autres personnages semblent être également empruntés de sa vie, comme François, le conjoint de Delphine dans le livre, qui est aussi le prénom du conjoint de Delphine dans la vie, François Busnel. En somme, le décor du roman est totalement semblable à celui de l’auteure dans la vie. 

      Puis, L. apparait. L., qui est l’objet du roman. Elle est décrite comme étant une femme très belle, comme Delphine aimerait l’être. Delphine déclare même jusqu’à présent n’avoir jamais ressenti de désir sexuel pour une femme, mais que L. lui avait peut-être déclenché ce désir sexuel. L. et Delphine vivent rapidement une relation « d’amitié » fusionnelle. Cependant, L. va devenir très présente dans la vie de Delphine, et ira même jusqu’à prendre la place de Delphine pour certains de ses déplacements. 

       

      Mais qui est vraiment L. ? 

      L., rencontrée dans une soirée, est d’emblée un personnage très énigmatique. Elle semble avoir une vie difficile et un passé plutôt torturé, que Delphine essayera de décortiquer et comprendre. Cette femme, qui va vite être attachée à Delphine, lui donne des conseils quant à son futur roman et pense savoir pour Delphine ce qu’elle devrait écrire. Entre L. et Delphine, il va s’installer une tension par rapport à ce sujet. En effet, L. pense que Delphine devrait écrire sur le Vrai, et que les gens ne veulent pas lire de la fiction, et que de toute manière Delphine ne saura pas vraiment écrire de la fiction. A partir de là, la relation entre les deux femmes va s’intensifier et se dégrader, pour finalement échapper au pire. 

       

      Pourquoi D’après une histoire vraie est-il si riche? 

      Malheureusement, il est difficile de parler de ce roman par peur d’en dire trop et de dévoiler tous ses secrets. On peut tout de même dire que l’auteure a réussi de manière magistrale à explorer le thème du réel et de la fiction. Cela se retrouve d’un point de vue micro, entre les personnages et leurs histoires personnelles, ainsi que d’un point de vue macro, sur l’ensemble de l’histoire en elle-même et ses actions qui en découlent. L’auteure a très intelligemment construit un livre qui nous fait nous poser mille questions sur la littérature, à savoir s’il est important de toujours écrire à propos de la vérité, ou alors si l’imaginaire et la fiction sont aussi importants. Cet amour et combat entre deux femmes qui se lient en même temps qu’elles s’affrontent nous font vivre à travers les lignes une histoire remarquable, qui laisse le.a lecteur.trice dans un doute permanent

       

      Le mal-être psychique

      D’après une histoire vraie est un roman psychologique, qui pourrait presque être classé comme un thriller. On notera une ressemblance assez frappante avec Misery de Stephen King, notamment vers la fin du roman. Le livre est sans doute un hommage à Misery, puisque celui-ci est même cité deux fois. 

      D’après une histoire vraie est un roman dans lequel on ressent de l’angoisse, de la peur et de la crainte. On vit en même temps que Delphine cette période assez difficile de sa vie et avec elle, on se pose des questions sur les véritables intentions de L.. D’après une histoire vraie est un ouvrage qui explore la question de nos capacités intellectuelles, et la manière dont elles peuvent être perturbées. Parfois, par soi-même ou alors par quelqu’un d’autre. Ou parfois les deux. C’est un livre qui explore aussi, bien-sûr, les relations à l’Autre, et également les relations que l’on a avec soi-même. Le livre nous laisse à réflexion sur le mal, que les autres peuvent nous faire subir, mais également sur le mal que l’on peut s’infliger à soi-même.

       

      Avec ce roman, Delphine De Vigan aura su nous faire basculer entre réalité et fiction. Jusqu’à quel point la fiction peut-elle être réaliste, et jusqu’où la réalité peut-elle en fait être de la fiction?

      A vous de le découvrir dans ce roman glaçant, qui ne vous fera pas en ressortir indifférent. 

      Alors, vous y croyez, vous? 

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité