L’éducation par la liberté selon Freinet en bd

0
1003
freinet l'éducation en liberté
couverture de l'éducation en liberté

La pédagogique nouvelle de Freinet est régulièrement caricaturée dans les médias conservateurs. Pour démonter ces a prioris, que direz-vous de lire une bd ? Découvrez la vie et les idées des époux Freinet dans L’éducation en liberté chez Delcourt.

Le récit d’une passionnée et d’une praticienne

Le présent de la pédagogie Freinet

Sophie Tardy-Joubert, scénariste de L’éducation en liberté, est une enseignante qui travaille en banlieue, au milieu des tours, à des élèves des quatre continents. Elle est heureuse. Ce bonheur vient du passé, des pratiques de Célestin Freinet. Avec L’éducation en liberté, elle propose une bd engagée qui sort des stéréotypes mais également des lamentations sur l’école. Afin d’être la plus compréhensible possible, le livre nous fait rentrer par le présent de sa réussite puis nous plonge dans les racines de la réflexion de Freinet en décrivant sa vie. Pour mettre en image ces idées, le dessinateur et coloriste Aleksi Cavaillez propose un style volontairement humain. Refusant le numérique, il utilise le feutre et coloriste à la pastel. Il dit beaucoup par l’image : en arrivant dans son nouvel établissement, Augustin Freinet fait tomber ses livres. Le lecteur voit alors qu’il s’intéresse déjà à une pédagogie différente.

L’éducation en liberté est organisée comme une hagiographie. Le livre commence par un témoignage oral. L’efficacité de la méthode est prouvée par des actes pédagogiques miraculeux. Dans le passé, Freinet est au départ un naïf croyant en un idéal. Il est si charismatique que des fidèles le rejoignent quand il fonde sa communauté dans un espace retiré. Il part ensuite chercher des convertis. En effet, Célestin Freinet est présenté comme un moine de l’éducation. Blessé au poumon, il se consacre pourtant entièrement à sa classe. Il ne pense qu’à sa mission même s’il est marié et a une fille. Ils vivent dans leur école. Son épouse Élise le rencontre par un texte pédagogique et doit lui demander de dégager un couloir pour installer un berceau. Le salon sert à expédier les revues. Les époux Freinet financent ces activités sur leurs revenus. Seul un moment tendre avec son épouse Élise donne un peu de chair à cette personne.

Comprendre la pédagogie Freinet

L'histoire de la pédagogie Freinet

L’éducation en liberté est un livre pédagogique qui montre, par chapitre, la construction d’une méthode. La réflexion commence à l’arrivée d’un nouvel enseignant à Bar-sur-Loup dans le Sud de la France. Ce village perdu est le premier poste de Freinet. Dès le début, le professeur diplômé a des convictions. Il ne veut pas être obéi par ses élèves. Au contraire, il s’intéresse aux enfants. Ce militant communiste veut former des esprits libres qui refuseront l’endoctrinement et la guerre. Plus qu’une théorie, c’est une suite d’inventions qui permet d’élaborer cette méthode. Il commence par quitter l’espace de la classe par une sortie. Les élèves utilisent plus de vocabulaire et comprennent en voyant.

Freinet s’intéresse à d’autres pédagogues. Il va en Suisse pour le Congrès international de la ligue internationale pour l’éducation nouvelle. Ce voyage sert aussi à montrer l’effervescence de l’époque en citant plusieurs novateurs aujourd’hui méconnus : Cousinet et le travail de groupe. Il ne copie pas les autres car le système ne permet pas tout. A son tour, sa pensée inspire d’autres instituteurs qui viennent observer. Ils forment un réseau et s’échangent les journaux des élèves. Son aura s’étend au-delà de l’école. L’écrivain Henri Barbusse lui demande d’écrire sans son journal.

Face à lui, il y a une société rigide basée sur l’autorité. La salle de classe se situe dans l’hôtel de ville d’un maire d’extrême-droite. Les pratiques de Freinet surprennent puis choquent le prêtre et la police. Le ton monte dans le village. La rumeur arrive jusque dans l’hémicycle de la Chambre des députés où le ministre veut faire cesser les critiques de manière radicale. Cette opposition galvanise Freinet et radicalise ses idées.

Ces éléments montrent l’importance du contexte. Freinet a fait la guerre et veut changer le monde pour éviter un retour du pire. L’opposition à ses idées se cristallisent autour de son engagement politique par l’union de différents courants anticommunismes. En effet, nous sommes au moment de la formation de l’URSS qui inquiète tout l’Occident.

Ce livre consacré à la pédagogie Freinet est un creuset de contradictions. Bien que l’on parle de pédagogie, L’éducation en liberté réussit à en dire beaucoup tout en limitant le texte. Sophie Tardy-Joubert présente un pédagogue communiste par une structure hagiographique. Elle parle du passé en montrant sa brûlante actualité.

Retrouvez d’autres ouvrages sur l’enfance avec Salamandre et We Live.