More
    More

      Le château des millions d’années T1 L’héritage des ancêtre : rencontre du troisième type sur fond d’Indiana Jones

      Sous le IIIe Reich, une expédition est lancée dans le croissant fertile, elle a pour but de prouver l’apparition d’aryens au début de l’humanité et corroborer les théories suprémacistes. Mais ils vont découvrir quelque chose à laquelle ils ne s’attendaient pas.

      Le château des millions d’années: Un Allemand au Moyen-Orient

      Friedrich Saxhaüser, un haut gradé Allemand et proche d’Hitler est envoyé sur une expédition au Moyen-Orient. Là-bas, il aidera des scientifiques nazis à faire des recherches. Tout cela se passe en 1939, sur fond de domination Allemande. Nous suivons Friedrich qui accompagne quelques chercheurs en Irak. Il y fait la rencontre d’un étrange jeune homme qui semble au courant de beaucoup de choses. Mais les événements sur place deviennent de plus en plus étranges. Entre découverte d’artefact anciens et paysages désertiques, Friedrich fera un voyage semé d’embûches.

      Adapté du roman éponyme de Stéphane Przyblyski, qui préface cette BD, le château des millions d’années nous plonge dans l’ambiance d’avant-guerre et dans le nazisme primaire. Entre théories racistes et jeux de pouvoir, ce premier tome nous plonge dans un univers de science-fiction sur fond d’Indiana Jones. Cette comparaison est immanquable, des nazies, des ruines, et des dangers hors-norme. Mais c’est aussi tout ce qu’il y a en commun. Friedrich, le personnage principal, n’est pas un aventurier, ce serait plutôt quelqu’un qui tente de survivre dans ce monde et qui fait ce qu’on lui dit. Ce premier volume laisse entendre qu’il a été choisi par une race extraterrestre pour accomplir quelque chose, mais quoi ? Rien n’est sûr dans cette aventure.

      Du roman à la bédé

      Richard D. Nolane, auteur de La grande guerre des mondes ou Space Reich, signe ici une adaptation du romain de Stéphane Przyblyski. Il arrive à retranscrire l’ambiance de l’Allemagne nazie et utilise plusieurs termes allemands, ce qui aide à l’immersion dans cette BD d’époque. Ce qui change, c’est l’aspect science-fiction et soucoupe volante. Nous découvrons dans ce premier volume que le contact n’est pas imminent et les aliens sont plus vus comme une ancienne race humaine. L’intrigue commence en 1937 et se finit en Juillet 1939, on passe donc deux ans à suivre la vie de Friedrich Saxhaüser ainsi que son voyage en Irak. Nolane est un bon narrateur et même si l’histoire a parfois quelque pertes de rythme, il garde quand même l’attention du lecteur.

      Zeljko Vladetic est au dessin, il a déjà collaboré avec Richard D. Nolane sur La grande guerre des mondes et Voitures de légende – La Coccinelle. Le trait de Vladetic est dans la continuité de la tradition de la bande-dessinée franco-belge, il peut faire penser à Black et Mortimer ou Thorgal. Les décors désertiques sont spectaculaires, bien aidés par la colorisation de Facio. Ce dernier manie habilement sa palette graphique pour faire naître des couleurs digne de Lawrence d’Arabie. Ce duo fonctionne très bien pour les paysages et les ambiances obscures.

      En résumé, ce premier volume du Château des millions d’années est un bel ouvrage. Une fusion entre de l’aventure au Moyen-Orient et X-Files, le tout saupoudré de Lovecraft. Une suite que l’on attend avec hâte chez l’éditeur Soleil pour approfondir cet univers.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité