More
    More

      La météorite de Hodges, le ciel lui est tombé sur la cuisse

      Asterix l’avait bien dit, il faut se méfier du ciel et La météorite de Hodges le prouve. Publié par Delcourt, découvrez dans cette bd écrite et dessinée par Fabien Roché l’histoire de la première femme touchée par une pierre extraterrestre.

      Le danger vient du ciel

      La météorite de Hodges

      Dans une petite ville d’Alabama en 1954, Ann Hodges décide de s’allonger pour une sieste. Elle est réveillée en sursaut car une pierre vient de la toucher. Rien d’exceptionnel sauf que ce bloc vient de l’autre bout de la galaxie. Ann sera pendant longtemps le seul être humain touché par une météorite et l’étrangeté de sa situation va bouleverser sa vie bien tranquille. Cet évènement a même donné un scénario de film avant que la Fox rejette le projet. Roché répare ce manque en imaginant une bande-annonce.

      Pour raconter ce fait réel, le dessinateur utilise une multitude de documents officiels, de coupures de presse… Il va même jusqu’à transcrire un jeu télévisé complet « I’ve got a secret ». Plus loin, on découvre les réactions (ou l’indifférence) de différentes personnes et lieux au moment où la météorite tombe. En effet, l’explosion de la chute de la météorite alerte l’armée persuadée que c’est une attaque soviétique. L’accident se déroule en effet en pleine guerre froide et l’auteur illustre dans une double page la peur d’une attaque nucléaire en reprenant une publicité sur les gestes en urgence. La paranoïa a certes changé de sujet mais elle reste actuelle avec le terrorisme. La météorite va ensuite beaucoup voyager et se retrouve dans une exposition à Paris. Est-ce en la voyant que l’auteur a eu l’inspiration de ce livre ?

      Une bénédiction ou une malédiction ?

      Cet accident est heureusement sans gravité et pour le couple c’est un signe divin. Ils vont tenter d’en profiter mais dès le but on comprend que la pierre sera pour eux une malédiction. En effet, un long conflit juridique pour récupérer la météorite va se déclencher entre le couple Hodges, l’armée, la municipalité et propriétaires. L’auteur de La météorite de Hodges refuse la moindre tension narrative car il donne la fin de cette guerre juridique avant de tout raconter par la voisine et propriétaire qui se plaint de la situation. Ces procédures coûtent 3000 dollars aux Hodges mais sans rien leur rapporter car la frénésie est passée. De plus, la constante attention médiatique a provoqué une dépression chez Ann Hodge puis leur divorce. Tout avait pourtant bien commencé quand tel un générique de film romantique le couple Hogdes très attentionné sort au drive-in. L’homme va poursuivre sa vie, se remarier deux fois et avoir un enfant alors qu’Ann restera seul jusqu’à sa mort. On sent la détresse de cette femme par des allusions, mais étrangement, Fabien Roché n’a pas voulu la placer au centre. Elle est la face cachée d’une grande partie du récit.

      Une mise en récit labyrinthique

      Un simple accident tourne à la tragédie

      Par la brillante proposition graphique de La météorite de Hodges, Fabien Roché peut devenir le correspondant français de Chris Ware. On retrouve chez Roché la passion de l’américain pour les classements. Son style vise également l’épure comme le très beau design de minuscules avions et sa mise en page passe de cases assez grandes à un damier très dense. Après la chute de la météorite, l’arrivée de la police et des ambulances se fait sans dialogue mais avec des icônes. Le dessin ne veut pas transcrire le réel mais plutôt une abstraction. On trouve plusieurs récits sur une même page : sur une grande partie de la page l’accident d’Ann, et en bas une parodie de film de science-fiction. Quand les Hodges sont dans la voiture au drive-in, la case bloque le réel en cachant une partie de l’écran du cinéma. Il est encore plus ascétique que Ware car sa gamme chromatique est réduite et surprenante.

      Roché appose cependant sa marque car ce volume repose sur un fait réel. Il ne se contente pas de raconter une histoire mais propose une déambulation dans de multiples nouvelles. On suit le trajet de la comète de son arrivée dans le système solaire à ses déplacements sur Terre. Le lecteur découvre la biographie d’un personnage d’un billet puis une double page plus scientifique analyse les différents rôles des météorites. La bd devient alors un puzzle qui nous livre des pièces dans le désordre. Est-ce pour tenter de trouver la ou des vérités ?

      Si vous tombez sur La météorite de Hodges, ne passez pas à côté. Partant d’un fait divers, Fabien Roché explose son récit en multipliant les nouvelles. Vous serez certes perturbé au début en trouvant le livre froid et conceptuel mais, par le personnage touchant d’Ann, vous découvrirez comment une pierre peut bouleverser une vie et un objet être encore aujourd’hui attaché à l’histoire de la ville.

      Si vous aimez les bd tirées de faits divers, vous pouvez retrouver ici le récit rocambolesque sur le vol du cerveau d’Einstein et la biographie du compositeur Michel Magne sur ce lien.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité