More
    More

      Découvrez Les Maîtres de l’univers une franchise phare des eighties

      Qui aurait cru qu’une franchise sur des jouets des années 80 mêlant science-fiction et heroic fantasy reviendrait à la mode en 2022 ? Découvrez comment Les Maîtres de l’univers sont passés des plateformes à la bd.

      De Netflix…

      Mindy Lee dessine les Maîtres de l'univers

      L’histoire des Maîtres de l’univers démarre par une collection de jouet chez Mattel en 1981. L’idée est de mélanger les deux films récents les plus rentables Conan le Barbare et Star Wars. Malgré ce projet improbable, le succès est massif et l’entreprise décide alors d’ajouter une petite bd dans chaque boîte. Très rapidement, une série animée arrive sur les écrans. Les scénaristes doivent alors tout inventer en se basant sur des jouets. Le succès est de nouveau au rendez-vous. Une fois la vague passée, Les Maîtres de l’univers se poursuit en comics jusqu’en 1988 puis connaît pendant des décennies des suites en pointillés avec un succès de plus en plus faible. La décision de Netflix a donc été très surprenante de mettre en ligne en 2021 non seulement des dessins animés pour enfants, Musclor et les Maîtres de l’univers mais également une série plus adulte : Révélations. Comme l’explique la préface, Révélations a été pensée par les scénaristes Kevin Smith et Rob David comme la suite de la première série pour ceux qui la regardaient enfants ayant grandis.

      … à Panini

      Première page des Maîtres de l'univers

      Publié par Panini comics, Les Maîtres de l’univers Révélations est un récit complet de quatre épisodes. Il est conçu comme un prélude à la série télévisée. La trame générale vient d’ailleurs des mêmes scénaristes. Ils ont confié le scénario à Tim Sheridan. L’idée centrale du voyage dans le temps est parfaitement raccord avec une franchise ancienne revenant à la vie. Les dessins sont de Mindy Lee. Hélas, elle n’est pas le plus grand atout du volume. Elle sait cependant retrouver le style des Maîtres de l’univers avec l’ensemble des principaux personnages (Musclor, Tila, Orko, Tigre de combat, la Sorcière, Hordak…).

      Depuis que le puissant sorcier Skeletor est mort, le royaume d’Eternia vit en paix. Le prince Adam n’a plus besoin de se cacher pour utiliser l’Épée de pouvoir pour se transformer en Musclor, le puissant défenseur de la planète Musclor. Soudain, l’Orlax de Primeria, un monstre rose à tentacules attaque le palais et injecte au roi un poison mortel. Musclor arrive trop tard pour le sauver. En allant dans le château des ombres, il découvre que le monstre est lié au glaive qui lui donne son pouvoir. Comme tous héros mythologique, Musclor va devoir partir en quête et affronter Skeletor et Démonia. En voyageant dans le passé, il va retrouver l’Orlax de Primeria. Ce voyage est aussi un récit des origines de la saga : le lecteur voit comment l’Épée est née, comment Skeletor a basculé dans le mal en perdant son amour et en rencontrant Hordak. Ceux qui ont déjà vu la série sur Netflix pourront noter quelques différences avec la série car la ville est bien plus moderne. Mais aussi de nombreuses allusions : l’alignement, un symbole apparu dans le tout dernier épisode de l’animé et les origines de Démonia.

      Les Maîtres de l’univers sont une relance inespérée. Le comics raconte un retour aux origines des personnages principaux ce qui est une belle manière de célébrer le retour d’une franchise sur les écrans.

      Vous pouvez retrouver des chroniques sur d’autres comics liés à des licences avec Les tortues ninja, Rick & Morty.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité