More
    More

      Critique “L’avocat du diable” de Téhem : Le dur métier d’avocat pénaliste

      L’avocat du diable est une bande dessinée publiée le 13 janvier dernier aux éditions Delcourt dans la collection Pataquès. Téhem en est à la fois le scénariste, le dessinateur et le coloriste.

      Le quotidien d’un avocat pénaliste en cent strips

      L’avocat du diable est une bande dessinée au format 15cm*17cm composée d’une centaine de pages. Chaque page est dédiée à un moment de vie de l’avocat pénaliste raconté avec humour majoritairement en quatre cases. Le lecteur suit le héros à son domicile, au tribunal, au parloir des prisons, jusque dans la cellule de ses clients. Il le voit plaider, conseiller ses clients, ou encore échanger avec sa stagiaire et sa femme. Les dessins sont simples, avec un trait rond agréable au regard, mais riches en détails qui servent le propos de l’auteur.

      Téhém

      L’avocat du diable : défendre l’indéfendable

      Dans L’avocat du diable, Téhém laisse de côté l’aspect technique d’avocat pénaliste pour se concentrer sur des plaidoiries humoristiques pour défendre des accusés. Ces derniers sont extrêmement variés et peuvent tout aussi bien avoir véritablement existé qu’être fictifs. Personnages historiques, êtres de légendes et monstres issus de la pop culture se succèdent au fil des pages. L’avocat défend tout aussi bien Hitler, l’un des trois petits cochons que King Kong. Cette grande variété d’accusés permet d’alterner traitement de sujets graves et légèreté, ce qui rend L’avocat du diable très facile à lire d’une seule traite.

      Delcourt

      Un métier loin d’être de tout repos

      Téhém dépeint également la difficulté pour l’avocat du diable d’exercer son métier au quotidien. Il montre parfois les conséquences psychologiques et physiques du fait de côtoyer tant de mythiques assassins. Le héros se retrouve quelques fois victime des vices de ses clients ou est hanté par leurs crimes. Ces petites incursions que le lecteur est amené à faire dans l’intimité de l’avocat permettent de rendre le personnage humain et attachant.

      Téhém

      L’avocat du diable de Téhém est un livre agréable à lire dont l’humour fait souvent mouche et qui parvient à traiter d’un sujet délicat avec humanité.

      Bande-annonce de L’avocat du diable

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité