Critique de Mickey contre l’alliance maléfique : vers l’infini et au-delà

0
180
Mickey

Si Mickey a pratiquement disparu des écrans, il connaît une incroyable renaissance en BD. Portées par des auteurs et dessinateurs comme Lewis Trondheim, Alexis Nesme ou Denis-Pierre Filippi, de nouvelles aventures, publiées aux éditions Glénat, ont rajeuni le personnage et étendu son univers. Ce nouvel album perpétue cette réécriture d’un personnage culte qui n’a jamais semblé aussi moderne.

Mickey et le monde de demain

Bienvenue à New Mickeyville. Dans cette ville à l’architecture rétro-futuriste, les voitures volent, les vaisseaux spatiaux décollent et tout le monde est connecté. Et contre les gangsters de la nouvelle génération, la cité peut compter sur le Ranger Mickey. Sa dernière intervention a permis de mettre sous les barreaux de fantôme noir. Une arrestation rapide saluée par les autorités mais qui interroge Mickey.

Incarcéré à la prison spatiale la plus sécurisée, la« 100-T », le fantôme Noir peut mettre en place son plan machiavélique. Il compte faire évader la fine fleur de la criminalité galactique : Pat Hibulaire, les Rapetou, Spectrus et Laurent Outang. Avec eux, il va fonder l’Alliance maléfique et lancer une opération terrible pour prendre le contrôle de New Mickeyville. Mickey n’a d’autres choix que d’appeler à ses côtés ses amis pour contrer cette redoutable menace.

Mickey

Mickey contre l’alliance maléfique : une ambiance pulp

Cet album va ravir les amateurs de Science Fiction rétro qui lorgne du côté de Flash Gordon ou de Valérian. En effet, l’ambiance est très colorée. La ville rayonne de teintes jaune, bleu, rouge. Les bâtiments défient les cieux, les véhiculent arborent les formes les plus originales s’inspirant autant de l’univers des premiers Disney que des œuvres de Méliès. Tout est mis au service d’un dépaysement total, d’un rêve moderne.

Cette ambiance pulp s’appuie sur des références savamment intégrées. On pense évidemment d’abord aux récits de Burroughs, de Verne aux comics des d’âge d’or et à Valérian. On pense aussi au 7è art convoqué en permanence que ce soit les Gardiens de la Galaxie, James Bond, Star Wars ou même Capitaine Sky. Le duo Johan Pilet et Nicolas Pothier vont au bout de leur démarche osant même des petits clins d’oeil au gant de Thanos par exemple.

Mickey

Mickey, space ranger

La grande force de ce récit, c’est de placer Mickey dans un univers de Science-Fiction. Notre souris favori est un véritable shérif de l’espace, une sorte de Green Lantern, qui assure l’ordre sur sa planète. Les auteurs ont choisi un design original pour représenter leur héros. Il fait plus mûr, ressemble par ses mimique au Billy Bat d’Urasawa. Il possède des gadgets, une base secrète, un vaisseau tout droit sorti de Flash Gordon.

Mais n’ayez pas peur, derrière ce design nouveau, nous retrouvons les traits de caractères du personnage. Toujours aussi intelligent, il sait percer les sombres pensées de ses adversaires. Il est courageux, tente toujours de préserver la vie. Il est généreux avec ses amis, n’est pas tout puissant et sait travailler en équipe. Il a surtout conservé son sens de l’humour quelque soit la situation où il se trouve. On se plaît même à trouver en lui un soupçon de rocket raccoon.

Mickey

Un aventure captivante

Les créateurs offrent aux lecteurs en 54 pages un récit incroyable dense, original et drôle. En effet, la tension ne retombe jamais dès la première intervention du fantôme noir. La construction de son équipe, la mise en place de son plan et l’affrontement avec l’équipe de Mickey s’enchaînent sans failles avec tout un lot de rebondissements, de trahison, de sauvetage épique digne des gardiens de la galaxie. Preuve de cette action virevoltante, la diversité des lieux où les protagonistes s’affrontent.

Ce qui renforce la qualité de la lecture, ce sont les niveaux d’interprétation, l’humour, l’hommage à l’univers originel qui parsèment cet album. Le plan des méchants est une jolie satire de notre monde moderne. De même les rapports entre ces vilains reprennent un thème cher à l’univers des comics. Le traitement des alliés de Mickey, l’arrivée de personnages surprises permettent aux lecteurs de se replonger dans les anciennes histoires de la célèbre souris. Et de découvrir avec beaucoup de tendresse et d’ironie la richesse d’un univers qui n’a pas pris une ride.

Ce nouvel opus des aventures de Mickey se dévore d’une traite. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous y plonger. Si vous souhaitez lire d’autres histoires autour de Mickey et de ses amis, nous vous invitons à lire les nouvelles aventures de Donald.