loader image
More

    Critique de L’Intégrale X-O Manowar qui frappe plus fort qu’Iron Man

    Avant la publication du volume De soldat à général, Bliss comics avait publié les épisodes d’X-O Manowar en 3 intégrales dont le dernier volume est paru le 8 février. Justofocus avait déjà mis en avant cette collection avec l’Intégrale Bloodshot et vous parle maintenant du dernier volume de la saga du barbare en armure.

    Il n’est jamais trop tard pour commencer

    Ce volume peut très facilement se lire même si vous n’avez pas lu les tomes précédents, un rapide résumé en début du volume vous rappelant l’essentiel. Le livre bien organisé débute par un nouvel arc où le monde se remet d’une attaque extraterrestre.

    Petit rappel pour les néophytes. Aric est un prince barbare qui a été enlevé par des extraterrestres, les Vignes. Il a réussi à s’échapper en portant une armure extraterrestre surpuissante mais, en revenant sur terre, il se retrouve dans le monde actuel. Depuis le tome précédent, il travaille avec le G.A.T.E. pour détruire les nids extraterrestres mais il reste toujours un barbare qui ne comprend pas les subtilités de la politique contemporaine.

    X-O Manowar est une série de Valiant, éditeur américain qui publie tous les mois des épisodes. Cette intégrale regroupe donc plus de 30 épisodes sur 800 pages. On ne trouve donc pas une seule histoire mais plusieurs arcs (histoires s’étalant sur plusieurs numéros) centrés autour d’Aric et de son armure extra-terrestre. De la même manière, les dessinateurs changent même si le scénariste reste Robert Venditti.

     

    Un périple dans l’espace et le temps

    L’armure d’Aric suscite des convoitises ou des inquiétudes sur Terre ce que nous montre de manière très fun le premier arc. Le roi wisigoth doit en effet lutter contre des armures modernes créées par Zahn Enterprises. Ce requin de la finance espère ainsi découvrir les secrets de la puissance d’X-O Manowar. Zahn ressemble beaucoup à Tony Stark de Marvel mais en plus pervers– le PDG veut tuer Aric pour vendre plus cher ses armures. Il est blagueur, arrogant, fêtard et alcoolique. Il se permet des blagues assez drôles sur le barbare – il l’appelle Captain caverne, Arok.

    Aric découvre la guerre contre Rome

    Le lecteur navigue dans l’espace car même si une grande partie du récit se passe sur Terre, Aric fait également des voyages dans l’espace pour protéger d’autres espèces. Dans le deuxième arc, on découvre que l’armure n’est pas unique mais que des chasseurs d’armures les poursuivent et qu’une planète, La main noire, détruit les armures. Aric doit partir dans l’espace pour lutter contre cette menace.

    On se promène également dans le temps. Certains épisodes sont centrés sur le passé des principaux protagonistes de ce récit de science-fiction. Le premier épisode par exemple raconte avec le très joli dessin de Clay Mann l’enfance d’Aric de Dacie. On comprend qu’Aric n’était pas un guerrier né mais qu’il s’est formé par la lutte contre l’empire romain. On apprend plus tard que l’armure est née de la fusion entre des plantes et une fillette.

    Un récit fun et profond

    Aric se trouve plongé dans des guerres intergalactiques, tente d’apaiser des conflits géopolitiques tendus ou même des missions secrètes avec un autre personnage de Valiant, Ninjak. Cette série est haletante dans les meilleurs moments. Dans ces histoires, on ne trouve pas seulement de l’action pure mais également le mariage d’Aric ou une réflexion sur la place de la finance dans le monde, la place des réfugiés– ici extra-terrestres.

    L'armure en action

    Une édition de prestige

    Bliss se montre encore particulièrement généreuse avec un énorme pavé et des heures de lecture pour un prix défiant toute concurrence. De plus, il inclut des bonus avec l’ensemble des couvertures et des croquis de plusieurs dessinateurs présents dans ce volume

    Que vous ayez déjà découvert X-O Manowar ou que vous souhaitiez vous lancer, ce volume offre un dépaysement et un voyage sans même devoir prendre une navette.

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.