More
    More

      Critique “Cahiers Baudelaire tome 3” aux éditions Dupuis : Un bel hommage à Charles Baudelaire

      Le tome 3 des Cahiers Baudelaire a été publié aux éditions Dupuis le 29 janvier dernier dans la collection Aire Libre. Ce troisième tome est le dernier des superbes Cahiers Baudelaire de Bernard Yslaire.

      Un ouvrage splendide

      Tout comme les précédents, le troisième tome des Cahiers Baudelaire est limité à un tirage de 2 500 exemplaires. Magnifique objet de 80 pages, il contient les dernières esquisses de l’album Mademoiselle Baudelaire, consacré à Charles Baudelaire, dont Bernard Yslaire prévoit la publication cette année, pour le bicentenaire de la naissance du poète. Les esquisses de Bernard Yslaire sont envoûtantes, précises, expressives, partagées entre réalisme et onirisme. Elles sont aussi tout particulièrement instructives pour tous ceux qui sont curieux de connaître le processus créatif de l’auteur, qui donne à voir une étape de travail fascinante de son œuvre.

      Les derniers instants d’une âme torturée

      Ce dernier tome des Cahiers Baudelaire relate la dernière période de la vie du poète au travers des échanges épistolaires entre Jeanne, sa muse adorée et haïe, et la mère de Charles Baudelaire. Sublimée par le talent de dessinateur et de narrateur de Bernard Yslaire, l’œuvre permet d’en apprendre davantage sur tous les problèmes auxquels Charles Baudelaire a pu faire face. Au sein de l’étude de son notaire et à travers sa fuite des huissiers, le lecteur partage ses difficultés financières. Il accompagne le poète dans la maladie, et enfin dans la mort. Ce troisième tome permet également de développer les relations avec ses amis, notamment Gustave Courbet et Gérard de Nerval et de rappeler les poursuites judiciaires dont il a fait l’objet suite à la publication des Fleurs du mal.

      Cahiers Baudelaire : une envolée d’émotions

      Dans ses Cahiers Baudelaire, Bernard Yslaire met en avant les émotions qui animent le poète, que ce soit dans ses relations avec autrui, dans son processus d’écriture ou à travers son admiration pour Edgar Allan Poe. Le lecteur est amené à en apprendre davantage sur la relation complexe qui l’unit à sa mère et la complexité de ses relations amoureuses. La relation ambiguë, charnelle et passionnée, qui l’unit à Jeanne obsède les pages tout comme elle a pu obséder Charles Baudelaire. Les émotions qui animent le poète transpirent ainsi des esquisses de l’auteur pour imprégner les pages et entraîner le lecteur dans leur suite.

      Le troisième tome des Cahiers Baudelaire de Bernard Yslaire appelle à partager la fougue de la passion et des colères du grand poète Charles Baudelaire à travers une œuvre fascinante qui lui rend hommage en parvenant à rendre on ne peut plus belle la noirceur de l’âme humaine.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité