More
    More

      Découvrez les 5 Terres dans Plus morte que morte

      Après le succès du premier cycle des 5 Terres, Delcourt propose une suite simiesque. Ce deuxième tome qui vient de sortir, nous fait découvrir une Asie féminine et aventureuse.

      Un zoo près du Trône de ferUne version asiatique des 5 Terres

      Les 5 Terres est une création en 2019 de trois scénaristes (David Chauvel, Andoryss et Patrick Wong) sous le pseudonyme de Lewelyn et du dessinateur Jérôme Lereculey dans le registre de l’heroic fantasy. Tout est parti d’une idée de David Chauvel puis les scénaristes ont imaginé un monde divisé en cinq royaumes : Angleon, Arnor, Erinal, Ithara et Lys. On retrouve tout ce qui plaît dans ces récits d’aventure des complots politiques et de nombreuses scènes d’action. Cependant, les personnages sont tous des animaux anthropomorphiques. Prévu en cinq cycles de six tomes, chacun, les 5 Terres entament déjà le deuxième cycle. En effet, le rythme de publication, un nouveau titre tous les quatre mois, est très accéléré. Cette rapidité est plus proche des comics ou des manga que de la bd franco-belge.

      Pas de variole du singe dans les 5 TerresUne version féminine des 5 Terres

      Dans le premier cycle, on découvrait les félins d’Angleon par des luttes pour ce trône dominant les 5 Terres de sa position géographique centrale comme le montre la carte en fin de volume. Le lecteur suivait la succession difficile entre les filles du roi mourant Cyrus Magleon et du neveu. Le nouveau récit intégrant le cycle des Lys suit des singes dans le royaume de Lys par un récit choral. On est à la fois dans la suite d’Angleon mais à Alysandra, la capitale de Lys. On découvre l’ensemble de la ville : une bibliothèque, des maisons en ruine, le quartier commerçant, les vastes entrepôts, le palais…

      Les multiples personnages vous permettent de visiter la ville et ses alentours. Le lecteur suit un pêcheur, deux étudiants en archéologie, plusieurs groupes de la Triade et une princesse. En effet, la Keona, la fille de la reine, est de retour chez elle après avoir été otage des félins pendant des années. Elle cherche à changer complètement la monarchie. Elle veut avoir une place plus grande et modifier les rapports avec autres royaumes. Otsué et Teruo sont perdus dans la jungle. Karuri est enfermée dans une cage. Le Commissaire Examinateur Shin Taku, poursuit son enquête. Alissa, une redoutable primate qui dirige le clan mafieux du Sistre, sort de prison et retrouve sa famille. Cependant, le retour festif est vite brisé par le Clan du Coucal qui attaque son concurrent avec violence. A la suite d’une soirée festive, Alissa a été violemment agressée par ces concurrents. Cette faiblesse, si elle devient publique, pourrait remettre en cause la puissance du clan. Ces doubles attaques provoquent une guerre avec le clan du Coucal.

      Un royaume très féminin

      Si les personnages sont très nombreux, vous ne serez jamais perdus car une double page derrière la couverture les présente tous. De la même manière, un résumé détaillé au début du volume permet de vous souvenir de tout ce qui s’est passé dans le premier tome. Présent depuis le début des 5 Terres, le dessinateur Jérôme Lereculey a un style classique mais toujours précis malgré le rythme intense. Il est soutenu dans la direction artistique par Didier Poli. Les visages des singes sont très réussis. En consacrant une page pour chaque lieu de l’action, il crée un rythme très vif.

      Si les thèmes généraux (les luttes politiques, une guerre des gangs, la recherche d’une civilisation perdue) sont familiers des fans d’heroic fantasy, cette série est cependant pleinement dans la modernité. Dans ce nouveau cycle des 5 Terres, les femmes occupent des places déterminantes. La princesse Keona sort de sa fonction de représentation et pousse les conseillers à accepter sa présence à chaque réunion. Les femmes dominent les gangs numériquement et dans la hiérarchie. Une tueuse est même choquée qu’un mâle puisse diriger le clan du Coucal. Thirion, ancienne combattante et cuisinière recherche du travail pour financer les frais médicaux de son fils. Otsuè dirige l’expédition pour sortir de la forêt. Une femme a une relation lesbienne sans que cela choque ses proches. De plus, tout se passe en Asie et donc on sort du médiévalisme européen pour une vision plus diversifiée du monde.

      Ce nouveau cycle des 5 Terres se révèlent largement au niveau du premier et on peut espérer qu’il aura le même succès. Les dessins de Jérôme Lereculey sont aussi efficaces dans l’action que précis dans l’expressions des sentiments de ces animaux. Le scénario est rythmé par les rebondissements réguliers et dense avec de nombreux personnages. Si ce cycle aborde un nouveau royaume, il est tout aussi haletant. Vivement la suite.

      Vous pouvez retrouver d’autres série au long cours sur notre site avec Elfes et Orcs des Terres d’Arran.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité