Entretien avec La Lovely Compagnie : BOOBS

Entretien avec La Lovely Compagnie : BOOBS

La Lovely Compagnie était au Théâtre de la Jonquière au mois de novembre avec sa première création BOOBS. En attendant de pouvoir les découvrir à nouveau sur scène, voilà un entretien réalisé avec la metteure en scène Manon Joveneau ainsi que deux comédiennes de la Compagnie : Marie Gallien et Marie Sambourg.

Quel est le sujet de votre spectacle BOOBS?

C’est l’histoire d’Alexandra, une femme en rémission d’un cancer du sein qui décide de partir en voyage. Avec ce spectacle, nous avons voulu mettre le corps de la femme à l’épreuve grâce à la fiction.

Quelles ont été vos méthodes de travail?

Nous voulions travailler sur la féminité. Le point de départ a vraiment été les seins. Nous nous sommes demandées comment ils étaient perçus à travers l’Histoire, les différentes civilisations, les médias d’aujourd’hui etc… Nous nous sommes documentées le plus largement possible.
Une partie du travail a aussi été de nous interroger sur notre vie en tant que femme. Comment avions-nous vécu l’adolescence? Quel regard avions-nous sur nos seins?
Sur le plateau, tout a été très ludique. Nous avons beaucoup travaillé sous forme de jeux et d’improvisations.
Manon ( la metteure en scène), nous donnait des consignes d’écriture d’une répétition sur l’autre, et c’est comme cela que sont nés les différents textes. Chaque comédienne a écrit un passage de la création.
Le thème du cancer du sein s’est imposé très rapidement dans le travail, et est devenu le centre de notre création BOOBS.

BOOBSToutes les comédiennes jouent le personnage d’Alexandra. Pourquoi?

Nous parlons de la quête d’identité après la maladie. Il nous a semblé naturel qu’Alexandra puisse être toutes les femmes. Le fait que nous incarnions toutes Alexandra nous a permis d’assumer totalement le côté décousu et fantasque de la fiction. Nous aimerions aller plus loin en retravaillant sur les différentes catégories sociales auxquelles Alexandra pourrait appartenir.

Le spectacle BOOBS peut étonner par son aspect hybride. A quel genre le rattacheriez-vous?

C’est une comédie dramatique. C’est un spectacle que nous avons voulu à la fois « fun » et inquiétant. C’est ce mélange qui est amusant pour nous. Il s’agit d’être toujours sur le fil, de passer d’une proposition très ludique à la gravité. Les différentes tonalités se sont vraiment affinées et singularisées lors des confrontations au public.

Quelle place accordez-vous au réel, à la maladie de manière concrète?

A plusieurs reprises, Alexandra a rendez-vous avec le médecin. Nous avons voulu que ces scènes soient à chaque fois un retour au réel, que leur violence soit telle qu’elle puisse questionner le spectateur. Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. Nous avions envie d’en parler avec vérité.

BOOBSLe spectacle peut par instant être interprété comme une critique du corps médical. Pourquoi?

En effet, nous avons voulu mettre le doigt sur la cruauté avec laquelle les femmes peuvent ressentir l’annonce de la maladie faite par le médecin.
Les médecins n’ont souvent pas le temps et ne sont pas formés à annoncer au patient leur situation.

Quel est selon vous le défi de BOOBS?

Le défi c’est d’assumer chacune de nos propositions parfois ridicules à l’extrême, de réussir à jongler avec la gravité du propos et l’humour. Comme le spectacle est constitué d’une succession de saynètes, nous avons la chance de pouvoir rebondir à chaque moment. Si on fait un « bide » avec une scène, ce n’est pas grave car celle d’après part totalement sur autre chose. C’est une grande chance en tant que comédienne.

Comment le spectacle a-t-il été accueilli par le public?

La première fois, c’était très troublant pour nous de présenter le spectacle, comme s’il était très intime. Nous avions travaillé deux ans dessus. Alors nous attendions avec impatience et appréhension la rencontre avec le public. Les réactions ont été très tranchées. Soit les gens nous ont remerciées car ils avaient beaucoup ri, soit ils ont trouvé le spectacle très dur. Aujourd’hui nous sommes convaincues par notre création. Jouer au Théâtre de la Jonquière nous a permis d’affirmer nos propositions.

Quand pourrons-nous vous revoir sur scène?

Nous recherchons actuellement une programmation. Nous avons aussi établi un partenariat avec Europa Donna, une association militante qui informe et soutient les femmes dans la lutte du cancer du sein.

BOOBS

Mise en scène : Manon Joveneau
Avec Marion Clément, Laurène Folléas, Marie Gallien, Laure Haulet et Marie Sambourg.

Photographies : Didier Bordas
Propos recueillis par Cécile.C

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.