Critique « Jetlag » au théâtre des Lucioles

Critique « Jetlag » au théâtre des Lucioles

Critique « Jetlag » au théâtre des Lucioles

La compagnie Chaliwaté vous propose un voyage dans des conditions étourdissantes ! The flight will take 12 hours. The arrival is expected to be or not to be.

Avant de lire répondez à la question suivante:

Pour vivre un voyage dans des conditions étourdissantes répondez par oui ou non.

Avez-vous déjà pris l’avion ? – Réponse A : OUI      – Réponse B : NON

Si vous avez répondu OUI  à la question posée, passez immédiatement au paragraphe 2 et suivants

Si vous avez répondu NON à la question posée, passez au paragraphe 1 puis, restez chez vous, c’est ce que vous avez de mieux à faire.

Paragraphe 1 : On ne s’habitue jamais au jetlag.

Si vous n’avez jamais pris l’avion, il se pourrait que vous ayez un peu de mal à tout suivre, car le menu est copieux, démesuré et stupefiant . Et comme on ne s’habitue jamais au jetlag, vous pourriez rire de cette pièce en direct et avoir plusieurs réminiscences de rire encore bien longtemps. Pour ce, continuez sur les paragraphes suivants.

Paragraphe 2 : Salle d’embarquement, trois voyageurs.

Le spectacle commence en salle d’embarquement. Trois voyageurs guettent plus ou moins fébrilement les panneaux annonceurs. Avant même le départ, l’un d’eux semble déjà connaître les affres d’un jetlag débutant. Même son propre siège lui donne quelques inquiétudes… A suivre. Les deux autres semblent être coutumiers des voyage en avion. Pas de panique.

Douze tableaux ébouriffants !

En douze tableaux ébouriffants, vous allez revivre ce que tous les passagers vivent lors d’un vol soit-il court ou long courrier. Depuis les annonces incompréhensibles, à l’accès tordu à sa place. Depuis le rangement de la valise cabine jusqu’à l’arrivée tant attendue au terme du voyage avec la sensation du jetlag, non sans être passé faire un tour dans la cabine de pilotage. Et c’est sans parler des vains essais pour trouver la bonne ou la moins mauvaise position pour dormir sans déranger ses voisins ou bien plutôt sans être dérangé par ses voisins. Il va de soi que le passage en douane est un véritable morceau d’anthologie.

Trois acteurs au jeu très accompli.

Sandrine Heyraud, Sicaire Durieux et Loïc Faure présentent ces situations qui se succèdent calmement, sans précipitation dans une logique incohérente poussée au paroxysme d’une excentricité toujours sur le qui-vive. Toujours maîtres des situations les plus scabreuses, ils nous entraînent dans leur voyage. On rit beaucoup et à peine remis, on attend l’onde de choc suivante qui déclenchera à nouveau le rire et l’unanimité : Mais où ont-ils trouvé tout cela ? Leur jeu burlesque contenu est vraiment à la pointe et l’on sent bien que l’écriture a dû donner lieu à plus d’un moment d’hilarité.

Une mise en scène créative et très efficace.

Ces trois comédiens talentueux qui sont aussi auteurs et metteurs en scène ont su par leur jeu puissant faire vivre ce spectacle de théâtre physique de façon habile, rompue et créative, très créative ! Oui! La mise en scène est créative et très efficace! La conception ingénieuse des décors Asbl Devenirs et Hélios asbl doublée des jeux de sons et de lumières contribue à faire décoller le spectateur vers la sensation qu’il ne sortira pas indemne de ce vol. Le côté humain, un peu solitaire quand on se rend vers une destination inconnue est très bien rendue – scène finale à l’aéroport d’arrivée. Jetlag total.

Bravo à la Compagnie Chaliwaté, belle prouesse physique et émotionnelle qu’il faut absolument aller voir avec ou sans projet de vol !!!

Compagnie :Chaliwaté

Théâtre : Les Lucioles

                  10 rue Remparts Saint-Lazare

                  84000 Avignon

A 15h40, durée : 1 heure

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.