Un beau duo de femmes A Contre-Voix

Un beau duo de femmes A Contre-Voix

Jusqu’au 20 mars 2016, laissez-vous émouvoir par un duo de femmes extraordinaires dans A Contre-Voix de Elisabeth Bouchaud, avec Clara Schmidt.

A Contre-Voix, c’est l’histoire d’une amitié autour du chant et du spectacle dans les années 30. Deux femmes : Marguerite de Vence (interprétée par Clara Schmidt) est une jeune première, provinciale, fraîche et à peine éclose, mais déjà avec ses blessures ; Rose Berg (interprétée par Elisabeth Bouchaud) est une femme forte, mûre, sûre d’elle et ancrée dans ses convictions, scientifique perdue dans les étoiles. L’une rêve de gloire, l’autre a abandonné l’idée.

Toute l’action se passe dans une salle de répétition, à la fois coulisse et  lieu de retrouvailles, à la fois cocon, refuge ou cage. Lieu d’expérimentation, de révélation, de confidence… C’est ici que les deux amies vont se découvrir, se dévoiler, se déchirer, se tromper aussi. Marguerite s’apprête à devenir le rêve de Rose et à s’envoler, tandis que Rose l’encourage avant de se perdre dans ses propres angoisses.

Derrière cette histoire, il y a d’autres thématiques qui apparaissent en toile de fond et nous renseigne sur le contexte de la pièce. Sans être approfondis, on y parle d’antisémitisme, d’amour, de sexe, de passion, de rêve, d’ambition, de science, d’art… Mais c’est finalement la condition de la femme qui est dépeins !

La pièce très bien écrite ; c’est plein de tension, d’émotions, de tendresses, de colère, de grâce… Une pièce de théâtre lyrique intelligemment amenée et entrecoupée de scènes de chant, merveilleusement bien interprétées par Clara Schmidt. Elle chante des extraits d’opéra, un peu de jazz aussi. On regrette peut être les silences dans les changements de scène. Un fond musical aurait été une bonne façon de combler ce vide et de dissimuler les changements de décors ou les arrangements scéniques.

Le duo d’actrice fonctionne très bien ; il est crédible et on sent un profond respect et une belle reconnaissance entre Elisabeth Bouchaud et Clara Schmidt. La fraîcheur et la spontanéité se confronte à la sage réserve et la maturité.

Clara Schmidt
Clara Schmidt
Elisabeth Bouchaud
Elisabeth Bouchaud

A Contre-Voix est un huit-clos sombre et lumineux à la fois, une histoire belle et poignante.

Retrouvez la pièce sur le site du théâtre de la Reine Blanche
Evénement Facebook de la pièce

Mise en scène Nathalie Martinez, avec Clara Schmidt (soprano) et Elisabeth Bouchaud.

La pièce se joue jusqu’au 20 mars, les mercredis et vendredis à 21h, et les dimanches à 17h. Relâche le 29 janvier et le 12 février.

Théâtre La Reine Blanche scène des arts et des sciences
2 bis Passage Ruelle, 75018 Paris

 

Laissez votre commentaire