[BON PLAN THÉÂTRE GRATUIT] « La grammaire » et « l’anglais tel que l’on parle »

[BON PLAN THÉÂTRE GRATUIT] « La grammaire » et « l’anglais tel que l’on parle »

JustFocus a déniché un bon plan théâtre pour le mois de mars….

…Un bon plan formateur pour les comédiens amateurs qui vivront lors de deux soirées (10 et 11 mars) une expérience originale et valorisante, mais aussi pour les spectateurs qui, pour la plupart, ne vont pas, peu ou rarement au théâtre.

La troupe de St Benoit B (hospitaliers au pèlerinage national de Lourdes) monte sur scène !

Si, comme le dit Jean-Paul Alègre  «  Toute représentation théâtrale, tout festival de théâtre est un acte d’humanisme, un rempart contre la barbarie ».  Ces deux soirées sont l’occasion de participer à une cause noble ; un acte humaniste donc …mais au théâtre. 

Laquelle ? Celle de constituer une cagnotte pour financer le pèlerinage  qui permet aux malades de continuer à venir à Lourdes (LA  cité mariale par excellence).

Minute culture : Qu’est-ce que le pèlerinage national ? Et pourquoi Lourdes ? Depuis 1873, du 11 et 16 août, pèlerins malades et valides se rassemblent pour prier Notre-D de Lourdes pour la France. Ce pèlerinage permet à tous les volontaires (jeunes, moins jeunes, chrétiens ou non….) de venir aider les pèlerins malades au niveau de différents services (hospitaliers, brancardiers, piscines ou salle à manger).

N’oublions pas l’essentiel, quelles pièces seront représentées ?

  • « La grammaire » d’Eugène Labiche : Caboussat se voit proposer la présidence du comité agricole de la ville. Flatté, il se voit déjà conseiller général puis député. Mais il lui manque une chose : l’orthographe. Comédie-vaudeville en un acte mise en scène par Charles de Boysson.
  • « L’anglais tel qu’on le parle » de Tristan Bernard : Un jeune imposteur veut tout faire pour gagner quelques sous, il va même jusqu’à se faire passer pour un « interpréteur », mais il a quelques soucis avec l’anglais… ce qui l’entraînera dans un imbroglio judiciaire ! « . Vaudeville classique avec ses quiproquos et sa fantaisie verbale mis en scène par Aurélien Grimberg.

Le vendredi 10 Mars à 20h30 ou le samedi 11 Mars à 20h00 ; amphithéâtre Méjécaze au Lycée Stanislas – 6, rue du Montparnasse, 75006 Paris.

Vous pouvez réserver vos places pour le 10 Mars et pour le 11 Mars 2017.

IMG_1310

Les pièces sont jouées par les jeunes hospitaliers: Albane Delcampe, Caroline Noat, Claire Barreau, Gwenaëlle Tabourin, Iris du Guerny, Philippine de Gonneville, Aurélien Grimberg, Charles de Boysson, Benoît Debaeker, Géraud de Puget, Henri de la Forest Divonne, Louis-Henry Despaigne, Marc-Antoine Bouvattier.

Une participation indicative de 10-15 €/ personne permettrait d’atteindre l’objectif financier 2017 de 10 000 €.

 

Laissez votre commentaire