Fraternelles de la Compagnie Danse des Signes : La vie de femmes

Fraternelles de la Compagnie Danse des Signes : La vie de femmes

Dans le cadre du parcours de femmes organisé par l’International Visual Théâtre s’est tenue les 7 et 8 juin derniers la pièce Fraternelles, créée et interprétée par la Compagnie Danse des Signes.

Un kaléidoscope de femmes

Tout au long de la représentation, les deux actrices (Emilie Rigaud et Lucie Lataste) passent d’une femme à l’autre en interprétant un instant de vie. De l’enfermement de Camille Claudel au discours de Simone Veil sur l’avortement, chaque femme est mise en valeur par différents langages et par la danse. Qu’elles aient été rendues célèbres par leurs actions ou que leur oeuvre soit restée méconnue du grand public, chacune d’entre elles a un message à faire passer et c’est avec beaucoup de passion qu’Emilie Rigaud et Lucie Lataste le rappellent au public. Un document est remis au public afin d’immortaliser le spectacle. Au dos du tableau imprimé, le spectateur peut lire entre autres les noms d’Olympe de Gouges, Camille Claudel, Zitkala-Sa, Helen Keller, Coco Channel, Rosa Parks, Simone Veil, Nina Simone, Florence Arthaud, Malala Yousafzai.

Un hommage ininterrompu

Sans jamais quitter la scène, les deux actrices changent de peau en variant l’interprétation selon la personnalité choisie. Tantôt mimes, tantôt traductrices, tantôt danseuses, elles usent de tous les moyens disponibles afin de choisir le plus adéquat à la femme mise en valeur. Le décor simple le rend adapté à toutes les étapes de ce voyage dans le temps et l’espace. Un tableau accroché dans les airs affiche le portrait de l’élue, permettant au public de ne pas perdre le fil de la représentation. D’autres tableaux permettent aux comédiennes de dessiner ou d’écrire. La poussière de craie s’accumule au sol au fur et à mesure qu’elle révèle les œuvres oubliées par le temps.

Un maître mot: Fraternité

Par le choix de ces femmes issues de tous lieux, toutes époques et tous domaines, la Compagnie Danse des Signes a voulu mettre en avant la fraternité découlant de leurs messages. Elle a pour cela non seulement choisi des moments clé de leur vie, mais la mise en scène elle-même répond de cette volonté. Les deux actrices partagent sur scène beaucoup de complicité qu’elles n’hésitent pas à partager avec le public. Leur spectacle se veut accessible à tous, quels que soient le sexe, l’âge ou la nationalité. Bien qu’il soit compréhensible simplement avec les images sans aucune parole, les comédiennes mêlent aussi le français, l’anglais et, bien entendu, langage signé international et français. Nulle excuse n’est désormais permise pour ignorer l’oeuvre de ces femmes qu’elles ont souhaité transmettre.

Entre fraternité, partage, tolérance et féminisme, Fraternelles se veut une ode pleine d’ondes positives à la femme à travers les âges et aux combats que nombre d’entre elles ont pu mener.

 

Présentation du spectacle Fraternelles

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.