« Dévaste-moi » d’Emmanuelle Laborit : un retour éclatant

« Dévaste-moi » d’Emmanuelle Laborit : un retour éclatant

Après le succès du spectacle Dévaste-moi en novembre 2017 à l’International Visual Theatre, Emmanuelle Laborit et le Delano Orchestra se produisent de nouveau sur scène jusqu’en mars 2019.

Un concert endiablé

Dans Dévaste-moi, Emmanuelle Laborit et le Delano Orchestra reprennent de nombreuses chansons sur le thème de la femme. De la prose incisive d’Agnès Bihl à la rêverie d’Alain Bashung, le public est entraîné dans un concert aussi profond que divertissant. La mise en scène de Johanny Bert met en valeur l’interprétation poignante d’Emmanuelle Laborit dont le chansigne sublime tous les textes choisis. Entre avortement, liberté sexuelle, ménopause et violences, les sujets abordés sont divers et dégagent de nombreuses émotions. Dévaste-moi est aussi un spectacle tout particulièrement intimiste, dans lequel la comédienne chansigneuse livre son histoire personnelle par le biais de confidences drôles et émouvantes.

Un hymne à la musique

Dévaste-moi est une déclaration d’amour à la musique et ce qu’elle représente. Le spectacle est adapté aux entendants comme aux malentendants. La musique se joue et se vit de toutes les manières possibles, mêlant instruments en folie et chansigne souvent traduit en arrière-plan, allant même jusqu’à offrir un magnifique instant de musique chansignée par le Delano Orchestra, musique d’abord silencieuse puis expulsée du corps comme un cri d’amour. Cet amour et cette générosité sont même partagés davantage avec le public lorsque ce dernier est invité à reprendre en choeur le refrain du titre Pipeau de Brigitte Fontaine. Le choix des chansons interprétées est intelligent et les titres sont savamment reliés les uns aux autres, permettant une grande variété d’émotions et créant une relation de complicité avec les spectateurs.

Dévaste-moi est un concert exceptionnel et un spectacle unique dont on ressort baigné d’une pluie d’émotions même après plusieurs représentations.

 

Dates prévues pour la tournée :

  • 3 – 8 juillet 2018 : Paris (75) – Maison des métallos
  • 17 juillet 2018 : Avignon (84) – Festival Contre Courant (île de la Barthelasse)
  • 24 juillet 2018 : Périgueux (24) – Festival Mimos, scène conventionnée d’intérêt national art et création
  • 9 et 10 octobre 2018 : Dunkerque (59) – Le Bateau Feu, scène nationale
  • 18 – 20 octobre 2018 : L’Apostrophe de Cergy Pontoise (95)
  • 6 – 9 novembre 2018 : Lyon (69) – Théâtre de la Croix-Rousse
  • 20 et 21 novembre 2018 : Brest (29) – Le Quartz, scène nationale
  • 7 décembre 2018 : Brétigny (91) – Théâtre de Brétigny, scène conventionnée
  • 18 décembre 2018 : Plaisir (78) – Festival Imago, Théâtre Espace Coluche
  • 15 et 16 février 2019 : Besançon (25) – Les Deux Scènes, scène nationale
  • 8 mars 2019 : Mâcon (71) – Le Théâtre, scène nationale (Mois des Drôles de Dames)
  • 29 mars 2019 : Val de Reuil (27) – Théâtre de l’Arsenal

Interview d’Emmanuelle Laborit :

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.